Bruxelles : Facebook active son "safety check"

Facebook a activé mardi matin la fonction Safety Check suite aux événements survenus à Bruxelles. Elle permet en un clic aux internautes situés dans la région de Bruxelles de signaler à leurs proches qu'ils sont en sécurité.

Les utilisateurs de Facebook situés à proximité de Bruxelles devraient recevoir une alerte les invitant à signaler à leurs proches qu'ils sont en sécurité. Le réseau social vient en effet d'activer sa fonction « Safety Check » ou « Contrôle d'absence de danger » suite aux explosions survenues mardi matin dans la capitale belge et à l'aéroport de Zaventem. Via la page dédiée, on pourra consulter le statut des éventuels amis localisés dans la zone.

Safety Check Facebook Bruxelles

Ce dispositif avait été inauguré en 2011 lors du drame de Fukushima. Un temps réservé aux catastrophes naturelles, le Safety Check a été étendu aux situations de crise de type attentats à l'occasion des événements du 13 novembre dernier, à Paris. Il avait alors été utilisé par quelque 5,4 millions d'internautes selon le réseau social.

Plusieurs internautes avaient interpellé Facebook et ses responsables mardi matin, notamment via Twitter, pour réclamer l'activation de cet outil, une urgence renforcée par la saturation des réseaux mobiles dans les zones concernées. Vers 11 heures, le vice-Premier ministre belge, Alexander De Croo, a appelé sur Twitter à privilégier les communications via les réseaux sociaux - de préférence en WiFi - pour limiter la congestion signalée par les opérateurs locaux.
Modifié le 22/03/2016 à 14h14
Commentaires