Espace membre :
flechePublicité

// Test du TomTom Via 120

Partager ce dossier

Publié par le Vendredi 8 Juillet 2011

Test du TomTom Via 120 retour au sommaire

Avec sa gamme Via, TomTom entend bien renouveler sa ligne de produits qui semblait être frappée d'immobilisme. Alors que l'on se situe dans l'entrée de gamme du constructeur néerlandais, le Via 120 propose tout de même un large écran de 4.3 pouces, un module de reconnaissance vocale performant ainsi qu'une fonction mains libres compatible avec la majorité des téléphones Bluetooth. Si le Via 120 est particulièrement complet, la TMC reste malheureusement optionnelle. Malgré cela, le bilan se situe tout de même à la hauteur des attentes.

Tomtom via 120


TomTom Via 120
Caractéristiques principales
Système d'exploitation Linux
Circuit GPS / Processeur N.C.
Mémoire / Stockage 4 Go / Non
Technologie d'écran et définition WQVGA : 480 x 272 pixels 11 cm (4,3 pouces)
Infotrafic TMC En option (compter + 49,95 euros)
Autonomie batterie
Dimensions 119 mm x 85 mm x 19 mm
Poids 183 g


Présentation du TomTom Via 120 retour au sommaire




Image: 1/7 | Lancer le diaporama
 
 
 
TomTom Via 120 accompagné de tous ses accessoires
TomTom Via 120 vu de face : le large écran WQVGA : 480 x 272 pixels offre une excellente visibilité.
En bas à gauche de l'écran, on distingue un petit micro utilisé avec la reconnaissance vocale, ou la fonction kit mains libres (avec un téléphone Bluetooth).
TomTom Via 120 vu de derrière : un haut-parleur central puissant, une touche d'allumage ainsi qu'une cavité sphérique destinée à accueillir la rotule du socle de fixation.
TomTom Via 120 monté sur son socle. Ce système de fixation présenté comme novateur n'a pas que des avantages. Nous préférons les socles traditionnels pour trois raisons. Tout d'abord, le démontage du GPS est nettement moins évident qu'avec un socle classique, ce qui est peu pratique lorsqu'on a pour habitude de prendre l'appareil dans les mains pour taper une adresse. Ensuite, pour une même position sur le pare-brise, un bras très court tel que celui-ci éloigne le GPS du regard du conducteur (visibilité moins bonne). Enfin, on est gêné par le GPS lors de la pose de l'appareil.
Il faut tourner la bague pour fixer ou relâcher la ventouse. Astucieux, mais relativement fragile : le système n'a pas résisté à deux journées de test.
Câble USB avec chargeur allume-cigare. À noter que le câble joue également le rôle d'antenne TMC.


Menus et ergonomie retour au sommaire

Dans l'ensemble, l'ergonomie du GPS de TomTom est plutôt bonne. Les différentes rubriques sont bien organisées et les icônes choisies identifient clairement les rubriques de l'appareil. Après une brève période d'utilisation, on parvient sans mal à maitriser la bête.

Même si l'interface a un peu évolué sur le plan graphique, les habitués de TomTom (et les autres) n'auront pas de mal à retrouver leurs marques. On retrouve toujours une suite de pages composées de cinq rubriques principales que l'on peut faire défiler de gauche à droite. En revanche, si la prise en mains est plutôt bonne, la réactivité laisse à désirer. On observe souvent un temps de latence plus ou moins important lors de la validation d'un menu.


Menuggg
Maison2

Menu d'accueil et menus de configuration du Via 120


Le guidage visuel retour au sommaire

La carte est suffisamment lisible, mais on aurait apprécié que le graphisme évolue un peu pour mieux se distinguer des autres modèles de la marque. On retrouve les mêmes thèmes (couleurs personnalisables) et les routes sont toujours symbolisées par un empilement de droites qui confèrent à l'ensemble une apparence anguleuse un peu disgracieuse. Le résultat semble avoir vieilli au regard des standards actuels. En revanche, on apprécie la fonction « Guidage avancé sur changement de voie » qui affiche clairement les bifurcations sur autoroute.


Photo
Photo2

affichage carte


Plus gênant, on note également un manque de fluidité lors du défilement de la carte qui s'effectue parfois à grand renfort de saccades plus ou moins prononcées en fonction de la situation. On est en droit de s'attendre à mieux de la part d'un GPS milieu de gamme proposé par l'un des leaders du marché.


Photo3
Photo4

fonction « Guidage avancé sur changement de voie »


Concernant l'écran d'affichage de la carte, on apprécie les possibilités de personnalisation qui sont offertes aux utilisateurs. En plus de pouvoir choisir les informations à afficher de façon permanente (vitesse maximum, heure actuelle, distance restante, marge), il est possible d'ajouter des commandes sur l'écran principal en « créant son propre menu ». À titre d'exemple, on peut ajouter un bouton pour signaliser un radar, pour lancer une commande vocale, pour appeler un numéro (fonction mains libres Bluetooth) ou pour marquer une erreur sur la carte (fonction MapShare).


Photo5
DSC 0755 border

À droite, ce menu personnalisé peut être appelé à tout moment en actionnant un raccourci sur la carte.

Photo7
Photo8

Il est possible d'ajouter des commandes sur l'écran carte


Le guidage vocal retour au sommaire

Le TomTom via 120 propose deux voix masculines ainsi qu'une voix féminine. Dans le lot, seule une voix féminine est compatible TTS (Text to Speech), mais TomTom indique que de nouvelles voix TTS seront disponibles via mise à jour à l'aide de MyTomtom dès l'été 2011.

Avec l'assistant TTS, les instructions vocales sont fluides et naturelles. Synthèse vocale oblige, la voix prononce distinctement les noms des rues ou des sorties d'autoroutes. L'ensemble est aussi clair qu'agréable, même si l'on distingue encore quelques petites erreurs de syntaxe (ex : tournez à gauche d488 -> manque sur la d488) et que le fameux tenez la droite (ou gauche). D'autre part, le fameux « tenez la gauche (ou droite) » pas vraiment explicite est toujours de la partie).

DSC 0755 border10
DSC 0755 border11

À gauche : menu de configuration des voix. À droite : assistants vocaux proposés par TomTom


Comment parle l'appareil ?
  • « À la fin de la route, tournez à gauche, chemin de la l'aune »
  • « faites demi-tour quai Anatole France, puis, tournez à droite »
  • « Après 600 mètres, au rond-point, tournez à gauche, deuxième sortie, »
  • « Tenez la gauche, puis, restez sur la file de droite »
  • « Tournez à droite, puis tournez à gauche d488 »
  • « Tournez à gauche D488 en direction de Mornant »
  • « Faites demi-tour dès que possible rue du magnolia, puis, à la fin de la route, tournez à gauche »


Itinéraire, contournement retour au sommaire

Les types d'itinéraires
Au total, le TomTom Via 120 propose 9 possibilités pour rechercher ou atteindre un lieu (adresse ou POI). En dehors des classiques recherches par adresse, ou par catégories de POI, on peut sélectionner un point sur la carte, entrer des coordonnées GPS (longitude, latitude), rejoindre une adresse enregistrée dans les favoris, se rendre au dernier arrêt, ou opter pour une destination récente.

Photo9
Photo10

Possibilités pour planifier un itinéraire. Le Via 120 n'oublie rien.


Comment effectuer une recherche d'adresse
L'appareil propose de saisir des adresses de deux façons distinctes. La première (qui est aussi la plus courante) se base sur un assistant qui propose de saisir chacune des données (ville ou code postal, rue, numéro) à l'aide d'un clavier virtuel tactile (résistif) AZERTY. Enfin, on peut également dicter l'adresse étapes par étapes en utilisant une fonction de reconnaissance vocale qui fonctionne plutôt bien (à condition que l'environnement sonore ne soit pas trop saturé).

Photo11
DSC 0755 border13

Saisie d'une adresse via clavier virtuel ou en se basant sur la reconnaissance vocale


Options de calcul d'itinéraire
Dès qu'un lieu de destination est validé, l'interface propose automatiquement de choisir un type de calcul (le plus rapide, sans autoroutes, parcours économique, etc.). Cette arborescence de décisions est très pratique à l'usage puisqu'il n'est pas nécessaire de se perdre dans les menus pour choisir le mode souhaité.

Photo12
Photo13

À gauche : le menu d'option de calcul d'itinéraire est proposé automatiquement dès qu'une adresse est saisie



Recherche d'un POI : Comme à son habitude, TomTom offre de nombreuses possibilités de recherche de POI (à proximité, dans une ville, etc.). Une fois ce premier choix effectué, on peut choisir l'une des 67 catégories principales, ou scruter la base de données des POI en saisissant une chaine de caractères.

DSC 0755 border17
Photo15

Les raccourcis d'accès direct aux catégories principales évoluent en fonction des choix de l'utilisateur.


Photo14
DSC 0755 border15

Options de recherche de point d'intérêt.



Itinéraire bis : En cas de problème immédiat sur l'itinéraire (barrage, bouchon, travaux), il est possible de calculer un itinéraire de contournement via l'option « modifier parcours ». Comme sur les précédents GPS de la marque, TomTom propose toujours de nombreuses possibilités de recalcul qui pourront s'avérer particulièrement judicieuses en fonction des situations rencontrées sur la route. Si l'itinéraire principal est très encombré, le GPS peut recalculer intégralement un second parcours alternatif. Si le barrage est provisoire (cas des travaux), une option propose d'éviter un barrage sur 100m, 500m, 2 Km ou 5 Km.

Photo16
Photo17

Menu de contournement : bien pratique pour le dépêtrer d'un blocage routier


En plus de ces deux possibilités principales, le Via 120 propose de modifier la destination, d'éviter une partie du parcours, ou d'effectuer un crochet en sélectionnant une adresse ou un POI. Ces différents cas de figure couvrent la majorité des aléas que l'on peut rencontrer sur la route.

Les informations de trafic (TMC) retour au sommaire

En standard, le modèle via 120 ne propose pas de TMC. Il est toutefois possible d'ajouter un tuner optionnel accompagné d'une antenne. Ce kit TMC compatible avec de nombreux modèles de la marque est facture 49,95 euros sur le site de TomTom. Le câble vient se connecter sur le port micro USB du Via 120. Le logiciel interne de ce PND est compatible avec la réception d'info trafic RDS-TMC.

À propos radars retour au sommaire

Le Via 120 intègre toujours un avertisseur radar. À l'approche d'un radar fixe ou mobile, le PND émet un signal sonore d'avertissement. À noter également qu'il est possible de signaler la position d'un radar via le menu des options

Tomtom radars


Lorsque la base de données est périmée, TomTom propose une mise à jour qui est facturée 29.95 euros pour un an. Un tarif relativement élevé lorsqu'on sait que cette opération coûte généralement deux fois moins cher chez la concurrence.

Mise à jour des cartes et synchronisation retour au sommaire

Les mises à jour s'effectuent via l'application Windows ou Mac OS MyTomtom (et non TomTom HOME). Une fois le GPS raccordé en USB, l'utilitaire propose d'actualiser les données cartographiques ainsi que le micrologiciel (si disponible). En fin de procédure, l'identifiant matériel du GPS est automatiquement lié à un compte TomTom dont la création est obligatoire (qui peut poser problème lorsqu'on souhaite mettre à jour un GPS d'occasion).

Côté tarif, plusieurs offres commerciales sont proposées. La carte de France complète est facturée 50 euros, alors que la cartographie Europe coute 80 euros. Il est également possible d'opter pour une formule d'abonnement de 2 ans de mise à jour de cartes (8 mises à jour au total) pour 80€.

Icone
Mise a jour poi


Les fonctionnalités annexes retour au sommaire


Bluet
Gestion d'un téléphone en Bluetooth : Le TomTom via 120 peut être associé à un ou plusieurs téléphones mobiles via Bluetooth. Cette fonctionnalité permet d'utiliser le couple micro interne / haut-parleurs du GPS pour répondre à un appel en toute sécurité en laissant son téléphone dans une poche ou dans la boite à gants.

Outre cette fonctionnalité majeure, la liaison Bluetooth permet également d'accéder à l'intégralité du répertoire du mobile, à l'historique des derniers numéros composés sur le mobile ou à un pavé numérique qui permet de composer le numéro de son choix. Enfin, on a la possibilité de composer automatiquement le numéro de téléphone d'un POI sur son téléphone en passant par le GPS.


Photo19
Photo20

Fonction mains libres en cas d'appel entrant, possibilité d'appeler un POI ainsi qu'une entrée du carnet d'adresses du téléphone.



Menu « Aidez-moi ! » En cas de problème immédiat, le Via 120 propose un menu d'aide qui regroupe un ensemble de raccourcis pratiques. On peut par exemple appeler un service d'assistance (si smartphone apparié en Bluetooth), démarrer une navigation vers le garage le plus proche, ou connaitre sa position.



DSC 0755 border19
DSC 0755 border20

Menu d'urgence « SOS ».


Service MapShare : Sur chaque GPS de la marque ainsi que sur l'application iPhone, l'utilisateur peut lui-même corriger un certain nombre d'éléments sur sa propre cartographie : sens de circulation, rue bloquée, rond-point, noms de rues, POIs, etc. Les modifications sont instantanées sur la carte de l'utilisateur.

Elles peuvent ensuite être communiquées à l'ensemble des utilisateurs TomTom et inversement, l'utilisateur peut bénéficier des 10M de corrections à date en provenance de la communauté. Les modifications sont transmises aux cartographes de TomTom pour vérification et implémentation. Il n'est pas nécessaire de souscrire un quelconque abonnement pour faire fonctionner MapShare : ce service collaboratif est fourni gratuitement.

Photo18
DSC 0755 border

Il est possible de modifier sa carte. Ces informations pourront être partagées avec d'autres utilisateurs (à droite, options « marquer erreurs sur la carte ».


Conclusion retour au sommaire

Le TomTom Via 120 ne manque pas d'atouts pour séduire les personnes qui souhaitent se doter d'un GPS de qualité. Même si les performances pêchent un peu (manque de réactivité de la carte et des menus), l'ensemble reste parfaitement exploitable.

On apprécie tout particulièrement la facilité de prise en mains ainsi que la clarté et le timbre naturel des instructions vocales. Pour ne rien gâcher, ce GPS signé TomTom apporte deux capacités intéressantes qui ne sont pas présentes sur les GPS concurrents (sur ce segment de prix). Nous faisons allusion aux fonctions mains libres Bluetooth ainsi qu'à la reconnaissance vocale qui s'avère performante.

En contrepartie, TomTom a fait le choix (discutable) de faire l'impasse sur une fonctionnalité majeure telle que la TMC (info trafic). Pour en disposer, il faudra débourser 50 euros pour acquérir le couple tuner/antenne TMC optionnel (compatible avec le Via 120).

Les plus

  • Qualité et finition du matériel
  • Ergonomie / Fonction MapShare
  • Reconnaissance vocale performante
  • Fonctions mains libres Bluetooth

Les moins

  • TMC en option ! (50 euros)
  • Manque de fluidité de la carte
  • Manque de réactivité des menus
  • Système de fixation peu pratique

TomTom Via 120

GPS autonome

Bon

  • Ergonomie
  • Instr. visuelles
  • Instr. vocales
  • Fonctions annexes


// GPS : Dossiers relatifs

Vous aimerez aussi

Article du Vendredi 8 Juillet 2011 par Paul-Emile Graff

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Maison & Hobby

Google Earth
Google Earth : Guide mondial basé sur des vues 3D satellite de la Terre !
GeoGebra
Créer des constructions géométriques mathématiques avec GeoGebra
Athan (Azan) Basic
Logiciel d'appel à la prière des Musulmans : Athan (Azan) Basic !
Xpadder
Remplacez simplement le couple clavier/souris par une manette !
Steam
Le célèbre client de téléchargement de jeux vidéo de Valve
TeamViewer
TeamViewer 7 : Prendre le contrôle d'une machine à distance avec cet excellent gratuiciel !
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité