Les solutions pour partager de gros fichiers

Le partage via un site spécialisé


Choisir un serveur distant pour permettre à vos proches ou à vos amis d'avoir accès à vos fichiers peut être une bonne solution. Mais sachez que contrairement aux solutions de sauvegarde en ligne, rien ne vous assure ici de la conservation de vos données (aucune copie de secours n'est créée). Seules sont indiquées des durées de rétention qui sont, la plupart du temps, dépendantes de la fréquence de téléchargement du fichier. Concrètement, cela signifie qu'un fichier qui n'est pas sollicité depuis longtemps (de 20 à 90 jours) sera effacé, alors qu'un document téléchargé fréquemment pourra rester très longtemps sur le serveur.

Concernant ces solutions en ligne, précisons aussi que dans la plupart des cas, une offre payante est disponible en parallèle qui propose par exemple une vitesse de téléchargement améliorée ou une durée de disponibilité des fichiers plus importante. En accès gratuit, les services sont également bridés par une limite du volume d'échange autorisé (de moins en moins utilisée, cette contrainte subsiste toutefois).

Enfin, sachez que pour bénéficier des services de ces sites, il vous sera parfois demandé une inscription préalable. Certains hébergeurs permettent néanmoins l'envoi de fichiers sans renseigner un quelconque formulaire. Ces informations sont répertoriées dans le tableau suivant, où vous serez peut être étonnés de ne pas trouver des sites renommés comme yousendit ou rapidshare. Ceci s'explique par notre choix de ne retenir que les solutions gratuites permettant d'échanger de gros volumes (en accès gratuit, ces sites imposent une limite de 100 Mo).


Nom du site Capacité de stockage Limite par fichier Rétention Autres caractéristiques
GigaSize Illimitée 600 Mo 90 jours après le dernier accès En français
Possibilité d'envoyer 10 fichiers de (300 Mo max) simultanément
Toolbar pour Internet Explorer
Steekr 1 Go 1 Go Illimitée En français
Module à télécharger qui permet, entre autres, d'utiliser son compte comme un disque dur virtuel (compatible Mac)
Megashares Illimitée 1,5Go par l'interface http, 10 Go par le module Selon le nombre de téléchargement (de 3 jours à illimitée) Enregistrement non obligatoire
Module de transfert indépendant ou interface Web
Sendspace Illimitée 300 Mo Illimitée si vous le télécharger le fichier au moins une fois par semaine Enregistrement non obligatoire
Un outil pour transférer ses fichiers, compatible Mac et Linux
Zupload Illimitée 500 Mo 30 jours après le début d'inactivité Interface minimaliste
Enregistrement non obligatoire
Dedikam Illimitée 2 Go Illimitée En français
Sans publicité
Momupload Illimitée 300 Mo 30 jours après le dernier téléchargement Enregistrement non obligatoire
Driveway Illimitée 500 Mo 90 jours après le dernier accès Plugin et widget pour faciliter le transfert (qui peut se faire d'un clic droit de souris pour certains fichiers)
Send-large-file 4 Go 1 Go 20 jours En français
Interface sommaire, beaucoup de publicité
Enregistrement facultatif


L'explication par l'exemple : Megashares et DediKam


Pour mieux comprendre le fonctionnement de ces hébergeurs, nous avons choisi de nous focaliser sur l'utilisation de Megashares et de DediKam, deux sites caractéristiques qui résument bien à eux seuls ce que l'on peut trouver sur le Net actuellement.

Megashares, le miroir aux alouettes ?


Sur Megashares, on apprécie la capacité de stockage illimité, le transfert de 1,5 voire 10 Go de données (via le module prévu sur le site), la durée d'hébergement de 30 jours et le caractère facultatif de l'inscription. On aime moins la publicité qui remplace tout simplement la page d'accueil à la première connexion et l'esthétique générale du site. Quant à l'interface de transfert, elle n'est pas très différente de celles des autre sites et le principe de base reste toujours le même : une fonction « Parcourir » vous permettant de sélectionner le fichier à partager, un bouton « Envoyer », et le tour est joué !
Le module « Custom Upload » offre en revanche des services quelque peu améliorés, que nous détaillerons plus bas.


Megashares possède une interface Web des plus communes, remplie de publicité


Pour ce site, vous avez le choix entre deux méthodes pour mettre en ligne vos documents :
  • grâce au lien « Parcourir » : il vous faut lire les conditions générales d'utilisation (TOS en anglais) et cocher la case correspondante, puis n'oubliez pas de décocher « Make my link searchable / public », sans quoi votre transfert n'aura rien de privé ! Enfin, cliquez sur « Start Upload » ;
  • vous pouvez également utiliser le module Java du site qui vous permettra de faire un transfert de quelque 10 Go sur leurs serveurs et de profiter du « resuming », fonction qui permet de reprendre un chargement après une déconnexion ou une pause.


Le module Java permet d'effectuer des envois de documents de 10 Go !


L'upload fonctionne parfaitement dans les deux cas (la vitesse de transfert est aussi élevée que notre ligne ADSL nous le permet, soit 124 Ko/s), et de précieuses indications (temps restant, vitesse, curseur d'avancement) vous renseignent sur l'état de votre transfert. De plus, ce site semble fonctionner aussi bien avec Internet Explorer qu'avec Firefox. Enfin, un lien direct pour effacer le fichier uploadé est présenté à la fin de l'envoi.

        

Le « téléversement » s'effectue rapidement et les liens sont disponibles dès la fin de ce dernier


En revanche, le premier téléchargement nous montre le revers de la médaille, car si l'upload est franchement convaincant, le voyage retour pose en effet quelques problèmes. En effet, lorsque nous avons voulu récupérer notre fichier, le lien de téléchargement ne nous a pas immédiatement sauté aux yeux, c'est le moins que l'on puisse dire. Mais le problème le plus important reste la limite concernant le volume de téléchargement : votre « passport » vous donne le droit à 250 Mo toutes les 80 minutes (cette durée dépend probablement de la charge des serveurs). Cela oblige la personne qui envoie le fichier à le découper en « tranches » de 250 Mo, et vous contraint à attendre la réception de toutes les parties pour profiter du fichier envoyé (même si la reprise de téléchargement présente dans des logiciels comme Free Download Manager permettent de recevoir un gros fichier en plusieurs connexions). De plus, la vitesse de téléchargement n'a pas dépassé les 70 Ko/s pour notre test, et tournait le plus souvent autour de 50 Ko/s.


Ne comptez pas télécharger un fichier volumineux en une seule fois avec Megashare : armez-vous de patience et d'un logiciel capable de reprendre les téléchargements...


DediKam, pourvu que ça dure...


DediKam est un service concurrent présentant l'avantage d'être moins restrictif. On regrettera simplement l'absence d'une fonction permettant de retrouver son mot de passe par le biais d'un envoi d'email. Second regret : aucune barre de progression ne vient vous renseigner sur l'avancement du chargement. Au rang des services proposés, DediKam se défend en tout de même plutôt bien en proposant :
  • une interface agréable et fonctionnelle qui simplifie les transferts ;
  • la possibilité de transférer par FTP à l'aide de n'importe quel client (comme FileZilla ou SmartFTP). Ceci aura pour principal avantage de permettre la reprise d'un téléchargement ou d'un téléversement (upload) en cas de coupure ;
  • la création de dossiers pour disposer d'une véritable arborescence. Notez que pour transférer par FTP, la création d'un répertoire via l'interface Web est obligatoire. Il sera en revanche impossible de changer l'emplacement des fichiers, quelle que soit l'interface utilisée ;
       
DediKam - Ajout de dossier

Ajout de fichiers ou de dossiers sont très simples avec l'interface de DediKam

  • de paramétrer les droits des partages (choix du nombre de jours pendant lequel un utilisateur aura le droit d'accéder au fichier, du nombre de personnes autorisées simultanément, etc.). Une fois cette étape passée, un lien vous sera fourni pour aller chercher le fichier correspondant. Vous pouvez également partager un dossier entier.

Vous pouvez modifier les caractéristiques de partage de vos fichiers ou dossiers

L'absence de publicités sur ce site donne le droit de se demander comment un tel service peut être proposé. La réponse est simple : pour le moment, le système doit sa survie aux fonds de ses responsables (auxquels quelques dons d'habitués viennent s'ajouter). On peut donc objectivement être inquiets quant à la pérennité d'un tel service, car sauf altruisme extrême de la part des responsables, ce mode de fonctionnement risque de poser des problèmes en cas d'accroissement important du nombre d'utilisateurs.


Ici pas de contraintes de téléchargement !


Mise à jour au 13 janvier 2008 :

Ce que nous craignions c'est effectivement réalisé : les responsables de DediKam propose maintenant deux niveaux de services. La taille des fichiers transférés est limitée à 50 Mo pour les invités, alors que les membres peuvent toujours bénéficier de la limite de 4 Go. Mais alors que devenir membre ne nécessitait avant qu'une simple inscription, il faut maintenant faire un « don » de 10 euros à « l'association DediKam » pour profiter des avantages auparavant gratuits.

Mes fichiers sont trop gros...


Vous l'avez vu, tous les sites de partage en ligne imposent une limite quant à la taille maximale d'un fichier à transférer. Que faire alors en cas de documents qui dépassent le poids fatidique ? Une solution relativement simple est de couper le fichier en question, via un logiciel comme Xtremsplit.


Xtremsplit, un logiciel pour découper vos fichiers


Ce logiciel - un simple exécutable de moins de 300 Ko - va vous permettre de découper un fichier trop volumineux, mais également de recomposer un fichier à partir des éléments qui le composent. Pour chaque option, il suffit de choisir le fichier source, le répertoire de destination et le nom du ou des fichiers obtenus. Il est également possible de spécifier le nombre ou la taille des fichiers désirés et Xtremsplit adapte alors automatiquement le paramètre en fonction de l'autre. C'est donc très simplement que vous viendrez à bout des documents trop lourds pour être transférés en une fois. Le destinataire du fichier ne devra pas forcément posséder ce logiciel pour recomposer le fichier, car un auto-executable d'extraction est créé au moment de la découpe du fichier.

En plus de permettre le transfert de fichiers très volumineux, découper ses fichiers peut aussi être dans grand secours lors d'un envoi. En effet, si une déconnexion vient corrompre un transfert, cela est nettement moins dramatique sur un fichier de 200 Mo que sur un fichier un 2 Go. Si vous avez des doutes concernant la stabilité de votre connexion, n'hésitez donc pas à procéder à ce découpage. Seul problème : il faut pouvoir créer une liste d'envoi de façon à éviter d'attendre le chargement d'un fichier pour en envoyer un autre. C'est là que l'utilisation du FTP (sur DediKam, par exemple) prend son importance, puisqu'un client comme FileZilla, par exemple, vous permet facilement de créer des listes d'envoi, par simple glisser-déplacer.
Modifié le 13/12/2010 à 16h47
Commentaires