Espace membre :
flechePublicité

// 5 bridges en test : juste une mise au point ?

Partager ce dossier

Publié par le Jeudi 24 Mai 2007

Sony Cyber-shot DSC-H7

Sony a profité du début d'année pour renouveler ses bridges « débutants » qui viennent en remplacement des H5 et H2, laissant toujours seul en haut de la gamme son DSC-R1. Le DSC-H7, que nous testons ici, se différencie du H9 presque uniquement par l'écran. Sans s'équiper d'un zoom aussi impressionnant que celui du SP-550 UZ d'Olympus, le H7 réalise déjà un bel exploit avec un zoom 15 x équivalent à un 31 - 465 mm ! Quels sont les autres arguments dont dispose cet appareil, qui donne dès les premiers moments d'utilisation une impression de solidité et simplicité ?

Sony Cyber-Shot DSC-H7

Prise en mains

Le Cyber-shot DSC-H7 est très économe en commandes externes, au point qu'aucune ne posera problème à l'utilisateur débutant. Seule leur distribution pourra éventuellement surprendre, l'interrupteur étant presque hors de portée sur la face supérieure et le zoom étant — comme sur le Kodak Z710 -, présent à l'arrière et actionnable au moyen du pouce au lieu d'être à placé l'extrémité de la poignée et à portée de l'index (ce qui est plus pratique).

Bridges - Sony H7 vues

La commande de zoom est située sur l'arrière du boîtier, alors que beaucoup la chercheront à l'extrémité de la poignée


On remarque également que le DSC-H7 est dépourvu de molettes tant avant qu'arrière. En lieu et place, il dispose d'une roue crantée qui entoure le pad. Cette roue, que l'on fera tourner de la gauche vers la droite ou inversement, sera utilisée un peu plus loin dans l'article pour le choix des réglages (ouverture et vitesse, mais également sensibilité, correction d'exposition…).

Bridges - Sony H7 vues
Bridges - Sony H7 vues
Bridges - Sony H7 vues

Utilisez la roue crantée pour vous placer sur le réglage à modifier. Validez votre choix au moyen de la touche centrale du pad, puis utilisez à nouveau la roue pour atteindre la valeur de votre choix


Il s'agit là d'un tour à prendre, au moyen de quelques essais et erreurs donc, le réflexe dans les premiers temps étant d'activer les fonctions disposées sur le pad telles que celle de retardateur ou encore d'appuyer par inadvertance sur la touche centrale et ainsi de modifier des réglages sans nous en rendre compte. Cependant, même si elle perturbe dans les premières heures d'utilisation, cette façon de faire séduit en ceci qu'elle nous évite d'avoir à passer par les menus pour modifier ces différentes valeurs. On note ainsi que des commandes externes en nombre réduit ne sont pas synonymes de perte d'ergonomie et de fonctions en nombre réduit.

Le H7 arrive avec un lot non négligeable d'accessoires, à savoir un pare-soleil en forme de tulipe, une télécommande et une bague adaptatrice. En l'absence de source de lumière forte, dévissez le pare-soleil puis montez-le à l'envers sur la bague en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'à déclic. De cette façon, vous réduirez l'encombrement de l'appareil, qui passe du simple au double lorsque le pare-soleil est en place.

Bridges - Sony H7 vues
Bridges - Sony H7 vues

Le H7 hors tension, en bout de zoom…

Bridges - Sony H7 vues
Bridges - Sony H7 vues

… avec le pare-soleil et une fois le pare-soleil rabattu : lorsque les accessoires sont en place, l'encombrement de l'appareil est multiplié par deux


Le H7 peut donc être piloté au moyen de la télécommande infrarouge avec laquelle il est livré, le récepteur étant situé sur la face avant à gauche du flash. Cette télécommande pourra être utilisée tant pour la prise de vue que pour la lecture des images. Ainsi, en reliant l'appareil à un téléviseur, vous pourrez lancer un diaporama de vos images. En mode prise de vue cette fois, la télécommande vous permettra de déclencher et de zoomer à distance, ce qui pourra être utile dans le cas d'autoportraits ou de photographie animalière.

Bridges - Sony H7 télécommande



Enfin, avant de songer à transporter le H7, il vous faudra fixer le capuchon d'objectif au moyen de la dragonne fournie de façon à assurer la protection de la lentille frontale très exposée sans cela.

Du côté des modes

Bridges - Sony H7 vues
A défaut de molette, le changement des valeurs d'ouverture et / ou de vitesse se fera au moyen de la roue crantée évoquée plus haut. Placez-vous sur le paramètre que vous souhaitez modifier, pressez la touche centrale du pad et actionnez à nouveau la roue de façon à atteindre la valeur de votre choix. Cette roue crantée vous servira donc dans le cas des modes priorité (pour changer la vitesse ou l'ouverture) et manuel (pour changer la vitesse et l'ouverture). Si ces paramètres sont de ceux que vous ne maîtrisez pas suffisamment bien pour être à l'aise, il vous est possible de vous rabattre sur le mode Programme qui permettra à l'appareil de prendre en charge l'exposition. Dans ce mode, vous garderez toutefois la main sur les réglages « secondaires » tels que ceux de balance des blancs, de mode de mesure... Quant au mode automatique, signalé par une icône d'appareil vert, il permettra de faire face à la plupart des situations de prise de vue sans avoir à s'embarasser de réglages.

La molette de sélection des modes assez chargée accueille également de nombreux modes qui correspondent à des pré-réglages pour des situations de prise de vue très précises, à savoir :
  • Film, sensibilité élevée, portrait, prise de vue avancée sport, portrait crépuscule, paysage, sélection scène, crépuscule, plage, neige, feux d'artifice.
Bridges - Sony H7 Interface


Le mode appelé sélection scène permet de programmer un accès direct depuis la molette à l'un des quatre modes suivants (à choisir en fonction de celui que vous sollicitez le plus) : crépuscule, plage, neige et feux d'artifice.

Performances générales

Le zoom est à la fois relativement silencieux, réactif et finement dosé. Mais prenez garde : pour éviter les sauts dans la plage focale et parvenir à passer progressivement de 1,1 à 1,2 puis à 1,3 x et ainsi de suite, il vous faudra presser la commande avec beaucoup de mesure, sans quoi vous trouverez le zoom trop rapide.

Alors que son grand frère le H9 peut se prévaloir d'un écran de 3 pouces orientable, si précieux pour réaliser facilement des cadrages au ras du sol ou au-dessus d'une foule, le H7 doit se contenter d'un classique LCD de 2,5 indissociable du boîtier. Cet écran souffre d'un léger manque de résolution, mais plus encore d'une nette perte de lisibilité en plein soleil. Il sera judicieux de lui préférer le viseur électronique que l'on sollicitera au moyen de la touche « Finder / LCD » présente à sa droite. A la fois lumineux et précis, ce viseur permettra d'effectuer des mises au point plus précises qu'avec l'écran, en particulier en cas de mise au point manuelle. Le DSC-H7 est ainsi assez intéressant à ce titre, en ceci qu'il permet assez facilement de débrayer l'autofocus et sélectionner la distance de mise au point, toujours au moyen de la roue crantée évoquée plus haut.

Bridges - Sony H7 Interface
Le H7 bénéficie comme la plupart de ses congénères d'un système de stabilisation. Il fait toutefois l'impasse sur une commande, telle que celle que l'on trouve sur le Panasonic Lumix DMC-FZ8, qui aurait permis de l'activer directement depuis le boîtier. Il faudra donc passer par la touche « Menu » pour le sélectionner et opter pour l'une ou l'autre des valeurs suivantes :
  • Prise de vue : active la fonction anti-bougé lorsque le déclencheur est enfoncé à mi-course.
  • On (rafale) : la fonction anti-bougé est active en permanence (cela se ressentira sur la consommation de piles !).
  • Off : la fonction anti-bougé est désactivée.
Les différentes prises de vues que nous présentons plus bas mettent en évidence l'efficacité du mode « prise de vue » (qui est celui adopté par défaut), et sa supériorité sur le mode « On » qui stabilise l'appareil en permanence : on retombe ainsi sur les conclusions tirées de l'examen des photos prises par le Panasonic Lumix DMC-FZ8, appareil qui dispose lui aussi de ce double système de stabilisation.

Bridges - Sony H7 stab Off
Bridges - Sony H7 prise de vue

Prise de vue à main levée sans stabilisateur suivie d'une prise de vue à main levée avec stabilisateur en « Prise de vue »...

Bridges - Sony H7 On rafale
Bridges - Sony H7 pied

...puis prise de vue à main levée en « Rafale » et enfin sur pied (Réglages : f/3,3 - 1/8 sec - 100 Iso)


Laissé sur ses réglages par défaut, le H7 obligera à patienter environ 1,5 seconde entre deux clichés, ce qui est insuffisant pour la capture de sujets en mouvement. Toutefois, un mode rafale est disponible pour ce type de prises de vue qui permet d'enregistrer jusqu'à 100 images lorsque le déclencheur est maintenu enfoncé, au rythme d'environ deux images par seconde.

Bridges - Sony H7 Interface

Le H7 peut enregistrer jusqu'à 100 photos en continu au rythme de 2 images par seconde.

Sony H7 - rafale


On note enfin que le H7 est assez efficace pour ce qui est de la gestion de la température de couleur avec notamment quatre pré-réglages pour les lumières électriques et une fonction de balance manuelle que vous pourrez conserver en mémoire.

Bridges - Sony H7 Interface
Le H7 vous permet d'effectuer simplement une balance des blancs manuelle


Pour aller plus loin

Le H7 ne vous permettra pas d'enregistrer des fichiers bruts (Raw). Les images qu'il délivre sont nécessairement au format JPEG ce qui signifie qu'elles ont déjà subit de nombreux traitements (compression, choix du point blanc…). Pour disposer des fichiers les plus qualitatifs, optez pour la résolution maximale (8 millions de pixels). Si vous préférez les ratios 3:2 (utile pour imprimer des 10 x 15 sans recadrage) ou 16:9 (intéressant pour la photo de paysage), le H7 vous permet de les adopter au prix d'une perte de résolution.

Bridges - Sony H7 4:3
Bridges - Sony H7 3:2
Bridges - Sony H7 16:9

Téléchargez ces images en pleine résolution : H7 - Vue 4:3, H7 - Vue 3:2 et H7 - Vue 16:9
Le H7 vous permet d'opter pour un ratio différent, le 3:2 qui se prête parfaitement à l'impression directe et le 16:9 qui permet de renouveler la photo de paysage


Les hautes résolutions que proposent aujourd'hui les constructeurs sont souvent accompagnées d'un argument qui dit qu'il est possible d'en tirer parti en recadrant généreusement dans l'image de façon à simuler l'utilisation d'un zoom plus puissant. Sans passer par cette étape de recadrage logiciel, le H7 nous propose de sélectionner un zoom dit « intelligent » qui, au prix d'une perte de résolution, permet de disposer d'un objectif d'une puissance supérieure : 18 x en 5 millions de pixels, 23 x en 3 millions de pixels ou encore 25 x en 16:9. En proposant ce système, Sony ne fait qu'emboîter le pas à Panasonic qui depuis de nombreuses années place une fonction équivalente sur toute sa gamme d'appareils. Assez astucieux, ce système peut être utilisé sans réticence, dans la mesure où son fonctionnement est très différent de celui d'un zoom numérique : ici, pas d'interpolation, mais un recadrage propre autour de la partie centrale de l'image, ce qui a pour avantage d'éliminer les bords souvent moins qualitatifs (aberrations plus fortes, piqué moindre...).

Bridges - Sony H7 Interface
Sony H7 - GA 3 MP
Sony H7 - Télé 3 MP

Téléchargez ces images en pleine résolution : Sony H7 - 3 MP GA et Sony H7 - 3 MP Télé

Sans avoir à passer par un recadrage logiciel, il vous est possible de tirer parti de la résolution élevée des images délivrées par le H7 pour zoomer plus avant dans l'image. Ici, à la résolution de 3 millions de pixels, la portée du zoom est passée à 23 x


Les fonctions proposées en mode lecture se repartissent en deux catégories : celles qui font gagner du temps sur le post-traitement (celles de recadrage et de redimensionnement par exemple) et celles de type « ludique ». Il en va ainsi des réglages « Couleur partielle », « Objectif Fisheye » ou encore « Filtre croisé » (ajoute un effet étoilé aux sources de lumière) qui, sans être le moins du monde indispensables, permettent de donner une seconde vie aux images et de se faire plaisir en les transformant.

Bridges - Sony H7 Interface
Sony H7 - désaturation partielle

Téléchargez ces images en pleine résolution : Sony H7 - désaturation

Profitez de ces réglages pour transformer vos photos. Les adeptes de la désaturation partielle apprécieront la simplicité de la manoeuvre, même si le taux de réussite est loin d'atteindre les 100%


Conclusion

Assez proche du Fuji S5700 pour ce qui est de la simplicité d'utilisation, le Sony H7 fait partie de ces bridges que l'on aura envie de recommander à tous. Cette recommandation s'explique par son bon niveau de performances, le H7 figurant parmi les appareils les plus rapides à la mise au point, les plus performants pour ce qui est de la photographie rapprochée et enfin les plus puissants pour ce qui est de la recherche de détails au loin.

Ses inconvénients sont plus difficiles à mettre en évidence : mis à part l'utilisation de cartes Memory Stick que l'on peut faire figurer parmi les points négatifs dans la mesure où ce choix obligera beaucoup d'utilisateurs à se rééquiper, le H7 ne souffre pas de défauts majeurs. On signalera toutefois son zoom qui, bien que très précis, demande du doigté pour être déplacé avec précision, ainsi que l'écran qui pourrait être mieux défini et plus lisible en plein soleil. Ces considérations mises à part, le H7 est un appareil qui donne vraiment satisfaction en mettant à portée de main les réglages les plus utiles au moyen d'un astucieux système de roue crantée. A fiche technique quasi-identiques, il sera possible de lui préférer le H9 sorti dans le même temps, cet appareil bénéficiant d'un écran plus large et surtout orientable. Sans égaler le Cyber-Shot DSC-R1 en terme d'ergonomie et de qualité, le H7 figure, avec les Fuji S5700 et Panasonic FZ8 qui eux aussi appartiennent à la catégorie des bridges débutants, parmi les modèles les plus convaincants.

Galerie


	Bridges - Sony H7 galerie 1
	Bridges - Sony H7 galerie 2
	Bridges - Sony H7 galerie 3

Téléchargez ces images en pleine résolution : H7 - Galerie 1, H7 - Galerie 2, H7 - Galerie 3...

	Bridges - Sony H7 galerie 4
	Bridges - Sony H7 galerie 5
	Bridges - Sony H7 galerie 6

...H7 - Galerie 4, H7 - Galerie 5 et H7 - Galerie 6


Les plus

  • Viseur lumineux et précis
  • Nombreux accessoires / Mode macro à 1 cm
  • Zoom de grande amplitude

Les moins

  • Carte Memory Stick

Sony Cyber-Shot DSC-H7

Bridge

Très bon

  • Ergonomie
  • Fonctions
  • Qualité d'image



Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Anti phishing

BitDefender Antivirus Essential
L'antivirus minimaliste de BitDefender, licence illimitée dans le temps
AVG LinkScanner
Évitez les sites web vérolés avec la solution de prévention gratuite d'AVG !
SPAMfighter Standard
Dites au revoir au spam !
Anti-Phishing Domain Advisor
Luttez efficacement contre le hameçonnage.
Google Safe Browsing
Rendez votre navigation sur internet avec Firefox plus sure.
Reasonable Anti-phishing Toolbar
Se protéger des faux sites webs
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité