Internet Explorer 7, Firefox 2, Opera 9: le match

Rendu des pages : les standards contre la réalité


La guerre entre les moteurs de rendu des navigateurs a rarement profité aux utilisateurs, souvent pris en otage par les avancées technologiques des uns qui pénalisaient les utilisateurs des autres. Les créateurs de sites web gardent encore en mémoire le cauchemar que représentait l'optimisation d'un site pour Internet Explorer et Netscape, chaque concurrent y allant de ses nouvelles balises incompatibles, au mépris des standards recommandés par le W3C.

La domination de Microsoft a fini par mettre tout le monde d'accord pendant un certain temps : la règle devenait, souvent, d'ignorer le faible pourcentage d'utilisateurs de navigateurs concurrents pour ne se concentrer que sur la compatibilité des sites avec Internet Explorer, en utilisant à foison des technologies telles que le DHTML ou les ActiveX. Aujourd'hui, la tendance semble être à l'harmonisation. La part de marché non négligeable que représente l'ensemble des navigateurs « alternatifs », et notamment Firefox, ne peut plus être aliénée et, de son côté, Microsoft fait, avec le nouveau moteur d'Internet Explorer 7, quelques avancées sur le droit chemin avec un support nettement meilleur (mais imparfait) des feuilles de style CSS 2.0 et la gestion des PNG transparents.

En théorie : l'épreuve de l'ACID2


Souvent critiqué pour son côté extrême, le test ACID2 est néanmoins un bon indicateur de la prise en charge des standards du W3C par les navigateurs. Le test a été créé par le Web Standards Project et applique en une seule page un certain nombre de tests destinés à vérifier la compatibilité d'un navigateur avec divers standards du web, notamment la prise en charge des feuilles de style CSS 2 et des PNG transparents. Le but du test est ainsi d'afficher correctement un smiley dont la génération dépend de nombreux critères : ses yeux sont ainsi des PNG transparents, le nez doit changer de couleur au passage de la souris et un bloc doit rester en place lorsque la page défile. Des blocs rouges signalent les erreurs d'affichage. En passant nos trois navigateurs au crible, les résultats varient très fortement.

Acid test : dessin de référence

Le dessin de référence de l'ACID2 Test


Internet Explorer 7 échoue complètement. Cela n'a rien d'une surprise, Microsoft ayant publiquement répété que son navigateur n'avait pas pour but de réussir ce test. Néanmoins, on est toujours stupéfait par ce résultat calamiteux, à peine meilleur que celui de son prédécesseur : une vague forme ronde se dessine au milieu de l'océan de rouge. Le défilement de la page n'est même pas possible.

Acid Test : Internet Explorer 7

Internet Explorer 7 : très loin du compte


Firefox 2.0, qui utilise toujours le même moteur de rendu (l'évolution est prévue pour la version 3.0), s'en tire un peu mieux mais bute au niveau des yeux où des problèmes apparaissent. L'élément flottant est correctement géré et reste à sa place lorsque la page défile, il faut signaler en revanche que le défilement à la molette est impossible. L'effet Hover du nez est également pris en compte.

Acid Test : Firefox 2.0

Firefox 2.0 : quelques erreurs subsistent


Opera était jusqu'à maintenant celui qui s'en tirait le mieux mais quelques bugs subsistaient encore dans la version 8. Ce n'est plus le cas avec la version 9 : le navigateur est le seul (avec Safari sur Mac OS X) à passer brillamment l'épreuve : tous les éléments sont affichés de manière absolument parfaite.

Acid test : Opera 9

Opera 9 : certifié 100% conforme


Que penser de ces résultats ? Ils révèlent la compatibilité d'un navigateur dans un monde parfait ou tous les développeurs créeraient leur site dans le plus strict respect des normes du W3C, et où Internet Explorer 7 serait à la limite de l'inutilisable. Un gouffre sépare évidemment cette utopie de la réalité, d'autant plus que l'ACID2 Test n'offre qu'un indicateur et soumet les navigateurs à des règles TRES radicales qui ne reflètent même pas celles de la plupart des sites « conformes », qui passeront parfaitement sous Firefox 2.0, et correctement sous Internet Explorer 7.
Modifié le 28/06/2012 à 09h52
Commentaires