Internet Explorer 7, Firefox 2, Opera 9: le match

Conclusion


La guerre des navigateurs est donc relancée, mais il semble encore trop tôt pour en tirer des conclusions hâtives. Il est cependant indéniable que la donne a changé avec l'arrivée de Firefox, et qu'elle change à nouveau depuis la sortie d'Internet Explorer 7 qui remet Microsoft dans la course technologique, et devrait permettre de briser le cercle vicieux dans lequel la firme de Redmond semblait être enfermée.

Malgré tout, en ce qui concerne le navigateur lui même, on reste sur sa faim : en cinq ans, Microsoft a rattrapé son retard, mais ne va pas vraiment plus loin. Internet Explorer 7 est un mélange, plutôt habile, de fonctionnalités empruntées à Firefox, Safari ou Opera. De plus, le moteur de rendu n'en fait toujours qu'à sa tête malgré quelques progrès. Avec une part de marché toujours largement majoritaire malgré la percée de Firefox, il est clair que Microsoft joue encore avec une certaine arrogance sur ce terrain, et qui leur donnerait tort ? Malgré la percée remarquable de Firefox, Internet Explorer bénéficie toujours d'une marge plus que confortable.

Internet Explorer 7 : interface


Le risque pour Firefox serait de se reposer sur ses lauriers : le navigateur jouit actuellement d'une grande popularité qui devrait encore s'accélérer avec la version 2.0. Pour autant, si le navigateur faisait clairement figure d'outsider face à un Internet Explorer 6 obsolète et terni par une réputation désastreuse en matière de sécurité, Microsoft a su redresser la barre et lui oppose désormais un concurrent de bien meilleure qualité. Mozilla fait encore la différence et profite de quelques faux pas du leader : son interface est plus classique, moins radicale, et certaines fonctionnalités comme l'excellente gestion des flux RSS le distinguent là où Internet Explorer 7 ne fait que se remettre à la page. Restent les faits : Firefox était un excellent navigateur à tous les points de vue et si cette version n'apporte rien de révolutionnaire, il reste une référence dans son domaine.

Firefox 2.0 : interface


Enfin, Opera est un logiciel de très grande qualité, surpassant ses concurrents par sa légèreté, sa rapidité et certaines fonctionnalités uniques en matière d'accessibilité. Néanmoins, la politique payante de l'éditeur a sans doute handicapé le produit qui semble s'être fait voler la vedette par Mozilla dans la catégorie des outsiders. Opera Software a fort heureusement corrigé le tir depuis, en comprenant qu'un navigateur payant n'a aucun avenir face à deux produits gratuits mais Firefox est désormais le « challenger » officiel et bénéficie d'une part de marché qui attire davantage de développeurs et d'entreprises. La qualité d'Opera étant ce qu'elle est, on ne peut qu'espérer que le navigateur bénéficie à son tour d'une augmentation de sa popularité, ce qui va peut être s'avérer plus difficile maintenant que Microsoft a rattrapé son retard technologique. La firme nordique peut également compter sur ses nombreux marchés « parallèles ». Opera est loin de se limiter aux seuls ordinateurs et se décline sur les PDA, les Smartphones et même sur consoles avec les versions DS et Wii du navigateur.

Opera 9


En définitive, choisir un navigateur parmi ces trois produits n'est pas chose aisée, les trois ayant leur talon d'Achille : l'ergonomie assez controversée d'Internet Explorer 7, la lourdeur de Firefox 2.0 et la compatibilité parfois moyenne d'Opera avec les sites « à problème ». Sur un plan purement technologique et ergonomique, nous préférons ces deux derniers à un Internet Explorer qui redore son blason mais qui reste quelque peu en retrait. Dans la pratique, Internet Explorer 7 reste indispensable et cette version, malgré ses défauts, est en net progrès par rapport aux précédentes et redevient un logiciel globalement agréable à utiliser et non plus un mal nécessaire pour visualiser des sites incompatibles avec les autres navigateurs.

Internet Explorer 7

Les plus
+ Les onglets, enfin !
+ L'intégration des flux RSS
+ Les options de visualisation (zoom ...)
+ Des efforts sur la sécurité et les standards
Les moins
- Interface parfois bancale
- Personnalisation limitée
- Pas de gestionnaire de téléchargement
- Uniquement pour Windows XP SP2
3
Ergonomie
Fonctionnalités
Performances
Compatibilité


Firefox 2.0

Les plus
+ Interface cohérente
+ Correcteur orthographique intégré
+ Gestion des flux RSS améliorée
+ De nombreuses extensions disponibles
+ Moteur de plus en plus reconnu
+ Multi plateformes
Les moins
- Occupation mémoire importante
- Peu d'améliorations majeures
- Quelques fonctionnalités limitées
4
Ergonomie
Fonctionnalités
Performances
Compatibilité


Opera 9

Les plus
+ Excellentes performances
+ Interface plus claire
+ Client BitTorrent intégré
+ Nombreuses fonctionnalités d'accessibilité
+ Multi plateformes
Les moins
- Moteur un peu moins « passe partout »
- Widgets pas forcément utiles
4
Ergonomie
Fonctionnalités
Performances
Compatibilité
Modifié le 28/06/2012 à 09h52
Commentaires