Les offres d’accès à Internet par clé 3G au banc d’essai

Le point sur l'offre actuelle

Ancien logo Bouygues Telecom
Avant le 4 mars, il était difficile de faire plus simple que Bouygues en ce qui concerne les offres 3G+ à destination des utilisateurs de PC portables. Chez le troisième opérateur français, il était uniquement possible d'opter pour deux formules distinctes (formule occasionnelle par carte ou illimité 24/24 7j/7). Désormais, deux nouvelles offres s'ajoutent à ces propositions qui demeurent inchangées. Au final, l'utilisateur qui choisit l'opérateur Bouygues aura donc quatre possibilités bien distinctes. Heureusement, malgré l'arrivée de ces deux nouvelles formules, l'offre de Bouygues reste la plus claire du marché. Faisons le point pour y voir un peu plus clair.

Bouygues
Conditions Prix
Forfait Illimité
24 mois 29,9 €
12 mois 34,9 €
Forfait illimité soir et Week-end +4h
24 mois 19.90 €
12 mois 24.9 €
Forfait illimité Week-end +2h
24 mois 9.9 €
12 mois 14,90 €
Une journée illimitée
Carte pour journée complète 8 €
Carte 10 Mo pour un journée 2 €
Tout d'abord, la formule de base a été conçue pour les utilisateurs occasionnels : moyennant deux euros, il est possible de consommer 10 Mo de données (ce qui correspond environ à une heure de surf). Au-delà de cette quantité de données, Bouygues facture automatiquement une journée complète illimitée à 8 euros (les deux euros ne s'ajoutent pas, la journée illimitée est facturée 8 euros au total).

Ensuite, la première des nouvelles offres propose d'accéder à un abonnement illimité 3G+ le week-end (du vendredi à 20h jusqu'au lundi 8h) qui sera complété par un crédit de 2 heures utilisables à n'importe quelle heure de la journée pendant le mois. Cet abonnement d'entrée de gamme est proposé à 9.90 € si engagement de 24 mois ou 14.90 (+5 €) pour sur une période d'engagement de 12 mois.

Pour on forfait intermédiaire cette fois, Bouygues s'est largement inspiré du forfait soir week-end 3G+ par clé 3G de SFR (qui lui-même s'inspire des forfaits voix) à cela près que cette fois, l'offre est nettement plus simple à décoder. Exit donc aux déclinaisons qui proposent des temps variables et qui favorisent les personnes qui ont déjà souscrit un forfait voix chez l'opérateur. Ici, tout est limpide : on ne trouve que deux tarifs : 19,90 €/mois sur 24 mois et 24,90 € sur 12 mois. Dans les deux cas, les utilisateurs auront accès au surf sans restrictions (si l'on met de côté le « fair use ») en semaine de 20 h jusqu'au lendemain à 8 h ainsi que tout le week-end (du vendredi à 20H au lundi à 8H).

Enfin, les utilisateurs plus gourmands pourront se retrancher sur l'ancienne formule illimitée qui reste inchangée. Moyennant 29,90 euros par mois avec engagement de 24 mois ou 34,90 euros avec engagement de 12 mois, il est possible de souscrire un abonnement par clé 3G permettant de surfer 24h/24 7j/7. Attention toutefois, quelques closes encadrent ces différentes formules...

Les astérisques et autres clauses annexes...

Pour l'une ou l'autre des offres, Bouygues interdit les usages VoIP et modem (partage de la connexion 3G avec d'autres ordinateurs). L'opérateur signale également qu'une tarification différente est appliquée lorsqu'on n'opte pas pour un prélèvement automatique (dans ce cas, compter +1 euro par mois ou +5 euros sur 12 mois). Bouygues évoqué également le cas du « fair use » puisqu'en fonction de la formule, une limite de débit est appliquée après consommation d'un volume de données défini. Par exemple, le forfait illimité est bridé après consommation de 3 gigas consommés, 1 giga pour le forfait soir et week-end et 500 Mo pour le forfait week-end.

En revanche, une excellente nouvelle attend les personnes qui redoutent les surfacturations exorbitantes. En cas de dépassement du temps alloué (avec les forfaits week-end et soir et week-end), Bouygues Telecom s'engage à bloquer le dépassement de forfait de ses clients à 40€. Mieux encore, cette limite dépassée, il sera possible de continuer à surfer sans être facturé (en France métropolitaine).

DSC 0040 border


Conclusion

Bouyges
L'offre de Bouygues est particulièrement claire, ce qui est très appréciable. Lorsqu'on compte le nombre de tarifs et de formules proposées, et qu'on le compare à la concurrence (SFR, au hasard), le verdict est sans appel. Bouygues propose 8 offres/tarifs contre 34 pour SFR ou 15 pour Orange (qui surprend agréablement, l'opérateur nous ayant habitué à des bouquets d'offres voix tentaculaires). Non seulement la donne est limpide, mais en plus, avec les formules limitées en temps de surf en semaine (forfait week-end et forfait soir et week-end), Bouygues à mis en place un dispositif qui évité les hors forfaits extravagants. En effet, avec les accès 3G+ par clé 3G, la somme d'un dépassement ne pourra pas excéder 40 €, somme au-delà de laquelle il sera toujours possible de surfer en illimité sans facturation.

Concernant les débits en revanches, les choses se gâtent. Même si comme nous l'avons précisé, un tel test ne peut être représentatif de l'ensemble du réseau français, nos nombreuses mesures (effectuées à différents endroits géographiques) ne plaident pas toujours en faveur du troisième opérateur. Ceci étant dit, il est important de préciser les choses en rappelant que même si les débits observés avec Bouygues sont généralement plus faibles qu'avec la concurrence, dans tous les cas, ils s'avèrent être nettement suffisants pour offrir une expérience de surf excellente en 3G. À cela, les détracteurs pourront répondre que la couverture du territoire en 3 G n'est pas aussi importante que cette d'Orange ou de SFR. L'argument est valable, il ne faudra pas oublier de le prendre en considération lors du choix final.

Finissons par un point d'importance en ces temps de vache maigre : non seulement l'offre commerciale est claire, mais en plus, les tarifs pratiqués tiennent la concurrence en respect. Si des points faibles subsistent sur le plan technique comparé à la concurrence (excepté en upload), les coûts sont moindres et l'absence de véritables pièges à la consommation est appréciable. À titre d'exemple, pour l'illimité sur 24 mois, Bouygues propose un prix inférieur de 10 € à celui d'Orange ou SFR. En bref, les offres de Bouygues constituent un choix de raison à condition de s'assurer que le débit est optimal dans les zones ou l'on sera amené à se connecter (si ces dernières sont connues). Dans le cas contraire (itinérance dans des lieux qui ne sont pas définis), il faudra peut-être franchir un palier tarifaire supérieur et se tourner du côté d'Orange.

Bouygues

Les plus
+ Prix + offre claire
+ Plafond de dépassement fixé à 40 €
+ Débits corrects en EDGE
Les moins
- Débit descendant en 3G un peu faible.
- Pas de notification via le logiciel (pour l'instant)
- Couverture nationale ?
3
Débits constatés
Logiciel
Prix
Modifié le 13/12/2010 à 16h47
Commentaires