Les offres d’accès à Internet par clé 3G au banc d’essai

Le point sur l'offre actuelle

Logo Orange
Orange propose différentes formules pour accéder à Internet via une clé 3G. Pour un usage intensif, les plus gourmands pourront opter pour un forfait un Giga (30 euros/mois, engagement sur 24 mois) ou pour un forfait illimité (39.90 euros/mois, engagement sur 24 mois). À noter également que dans l'un ou l'autre des cas, les abonnées qui ont déjà souscrit un forfait voix chez l'opérateur historique pourront compter sur une réduction de 15 %, ce qui nous donnera respectivement un tarif mensuel de 25.50 euros pour le forfait un Giga, ou 33 euros 90 pour le forfait illimité. Sur 12 mois, ces mêmes formules sont facturées avec un supplément mensuel de 4.50 €.

Orange
Conditions Prix
Forfait Illimité
24 mois 39,9 €
12 mois 44,4 €
Forfait un Giga
24 mois + abo voix 25,5 €
12 mois + abo voix 29,5 €
24 mois 30 €
12 mois 34,5 €
Forfait 2 h ajustable
24 mois 9,9 €
12 mois 14,4 €
Forfait bloqué
24 mois + abo voix 12,75 €
12 mois 15 €
Pass Internet Everywhere
20 minutes 3 €
1 heure 8 €
2 heures 14 €
6 heures 25 €
12 heures 35 €
Pour un usage régulier, mais plus limité, Orange propose deux formules. La première est un forfait 2 heures ajustable qui est proposé à 9.90 euros par mois pour un engagement de 24 mois (14.4 euros avec engagement de 12 mois). Attention, ce forfait n'est pas bloqué : au-delà des deux heures, le forfait s'ajuste automatiquement sur le supplément le plus avantageux à savoir : la minute supplémentaire facturée 0.16 euro, 6 heures supplémentaires (+10 euros) ou de 12 heures supplémentaires (+20 euros).

Pour finir sur la partie forfaits, Orange propose une formule bloquée à 15 euros par mois (engagement de 12 mois) pour les petits consommateurs. Pour ce prix, Orange propose 200 Mo de données 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 auxquelles s'ajoutent 200 Mo qui pourront être consommés pendant le week-end ainsi que pendant les congés scolaires. À noter également que ce tarif pourra tomber à 12,75 euros pour les personnes qui disposent déjà d'un abonnement voix chez Orange.

Enfin, les consommateurs occasionnels n'ont pas été oubliés. En cas de besoin, il sera possible d'acquérir un « pass » de 20 minutes (3 €), une heure (8 €), deux heures (14 €), 6 heures (25 €) ou 12 heures (35 €). Si la durée de validité du passe 20 minutes est relativement courte (24 heures), les autres passes sont valables pendant un mois.


Les astérisques et autres clauses annexes...

Comme dans tout contrat de téléphonie mobile qui se respecte, on trouve un certain nombre de mentions qui ne sont pas ou peu mises en avant par l'opérateur. Les offres qui sont liées aux clés 3G d'Orange (ainsi que celles de la concurrence) ne dérogent pas à la règle. Tout d'abord, comme à son habitude, l'opérateur met en avant les tarifications qui sont liées aux forfaits avec engagement de 24 mois (et non 12 mois). Ensuite, on pourra évoquer le « fair use » qui risque d'impacter les débits de la formule illimitée au-delà d'une consommation de un giga. Interrogé sur ce point, l'opérateur historique se montre très évasif. Orange indique simplement que cette réduction de débit fluctue en fonction de la couverture réseau, de l'endroit ou l'on se trouve ou du nombre d'utilisateurs qui sont connectés sur le réseau simultanément. Dans la pratique, au-delà du Giga, nous n'avons pas pu constater de baisse de débit lors de nos tests. Point appréciable cette fois : Orange récompense ses clients fidèles. En effet, les abonnés de l'opérateur historiques pourront compter sur une réduction de 15 % avec les forfaits un Giga (ou avec la formule bloquée) à 15 euros par mois.

DSC 0042 border


Conclusion

Orange
Contrairement aux forfaits de téléphonie mobile, avec ses formules 3G à destination des utilisateurs d'ordinateurs portables, au premier abord, Orange surprend agréablement en proposant une offre qui semble être relativement claire. Quatre grandes familles d'abonnements sont proposées, ce qui semble simplifier la donne. Pourtant, lorsqu'on passe les différentes propositions à la loupe, on s'aperçoit qu'au total, ce ne sont pas moins de 10 tarifs différents qui sont proposés (voit tableau ci-dessus). En fonction de la durée d'engagement (12 ou 24 mois) et du fait que l'on soit déjà un abonné Orange ou non (pour la voix), on pourra observer des fluctuations tarifaires non négligeables. À cela, il conviendra d'ajouter les cinq « pass » différents qui donnent accès au réseau des réseaux sans pour autant souscrire un abonnement coûteux. Ne soyons pas trop durs, même si les formules de base se déclinent, entrainant une complexité supérieure aux offres de Bouygues, on se situe bien en deçà des 34 combinaisons possibles proposées par SFR !

Concernant les débits cette fois, avec la clef de test prêtée par Orange (Huawei E1752), nous avons pu constater que tout se passait pour le mieux. Plusieurs mesures à différents emplacements en milieu urbain confirment un taux de transfert moyen de 560 ko/s, soit le meilleur score que nous avons pu observer en comparant les différents opérateurs. Puisque l'on parle de débit, il pourra être bon de rappeler qu'avec la formule illimitée à 39,90 euros par mois, Orange indique qu'une réduction de débit (fair use) est appliquée au-delà de 1 Go de données consommées. Interrogé sur ce point, Orange n'a pas été en mesure de nous donner une réponse claire pour préciser cette restriction (voir chapitre consacré aux clauses annexes). Malgré cela, il ne faudra pas s'attendre à être fortement gêné au-delà du giga : lors de nos tests, nous n'avons pas constaté de différences notables.

En bref, on peut dire qu'Orange est positionné sur une fourchette tarifaire un peu plus importante que Bouygues (10 €/mois supplémentaires pour l'illimité), mais que les performances (upload et en EDGE ou 3G) distancent la concurrence. Concernant l'étendue de la couverture 3G cette fois, on peut faire confiance à l'opérateur qui fut un des premiers à couvrir le territoire (réseau GSM). Même si les chiffres ont uniquement de la valeur pour ceux qui leur font confiance, Orange annonce un taux de couverture 3G par habitant de 88 % et 99 % en EDGE contre 81 % (3G) et 94 % (EDGE) pour Bouygues (le chiffre donné par SFR n'est pas vraiment pertinent puisque l'opérateur ne fait pas de distinguo EDGE/3G). Certains utilisateurs ont peut-être déjà pu constater des zones moins bien couvertes par Orange que par les autres opérateurs, mais il ne faudra pas pour autant tirer de conclusions hâtives. En dépit des éventuelles critiques, Orange semble bien être le fournisseur qui propose le meilleur service technique que ce soit en terme de débit ou de couverture. Reste maintenant à savoir si l'on est prêt à en payer le prix.


Orange

Les plus
+ Performances en débit
+ Couverture en 3G comme en EDGE
+ Offre commerciale relativement claire
Les moins
- Prix
- Pas de palier de consommation maximal
- Pas de notification de limite via le logiciel
3
Débits constatés
Logiciel
Prix
Modifié le 13/12/2010 à 16h47
Commentaires