Espace membre :
flechePublicité

// Logiciels de montage vidéo : le comparatif

Partager ce dossier

Publié par Julien Jay le Jeudi 15 Décembre 2005

Pinnacle Studio 10 Plus

Pinnacle Systems Studio Plus version 10 - Boîte
Pour cette dixième version de son célèbre logiciel Studio (en vérité il s'agirait plutôt de la cinquième version), Pinnacle, qui appartient dorénavant à AVID, a décidé de faire table rase du passé. Avec les années il faut bien reconnaître que le moteur de Studio était devenu de plus en plus capricieux au point de rendre hautement périlleuse la création de films de plus d'une demi-heure. Conscient de ces lacunes et de la faible adéquation du moteur actuel de Studio avec les vidéos haute définition, Pinnacle a pris une décision lourde de conséquences en changeant l'architecture même de Studio. Plutôt que de redévelopper un moteur, Pinnacle a tout simplement porté dans Studio le moteur de son logiciel professionnel Liquid. Pour vous donner une petite idée de la puissance de Liquid il faut notamment savoir que 77 utilise cette solution logicielle pour le montage de ses reportages. Toute la difficulté pour Pinnacle a donc été de rendre accessible la puissance de Liquid sans complexifier l'interface de Studio qui fait depuis des années l'unanimité quant à sa simplicité. D'après les études menées par Pinnacle, l'interface de Studio est en effet appréciée par près de 88 % des utilisateurs.

Cela fait bientôt dix ans que Studio a vu le jour et au fil des années le logiciel n'a cessé de grossir. Si la précédente version 9.0 tenait sur deux CD, cette nouvelle édition occupe pas moins de trois CD et il faudra impérativement venir à bout des deux premiers CD (au moins) pour compléter l'installation. Une fois le logiciel déployé, un petit redémarrage est tout de même nécessaire avant de pouvoir découvrir les nouveautés de Studio 10. Studio 10 est cette année proposé sous la forme de trois éditions : Studio 10, Studio 10 Plus et Studio 10 MediaSuite. La version standard vise essentiellement ce que Pinnacle a identifié comme les archivistes vidéo, quand l'édition Plus s'adresse aux vidéastes amateurs alors que l'éditeur destine la MediaSuite aux hobbyistes. Dans les faits Studio 10 Plus est la version la plus complète pour le montage vidéo et l'édition MediaSuite ajoute des outils annexes comme Paint Shop Photo Album, WaveLab Lite de Steinberg, etc.

Pour essayer d'homogénéiser les outils des différentes éditions de Studio 10, Pinnacle nous propose un module de lancement. Dans le cadre de Studio 10 Plus, on accède soit directement au logiciel Studio soit à Instant Recorder. Les utilisateurs ayant opté pour la MediaSuite auront accès à plus de raccourcis. Mais revenons-en au cœur de Studio et à l'un de ses nouveaux composants : Instant Recorder. Proposé par le passé ponctuellement avec certaines solutions de montage Dazzle, ce logiciel autonome grave directement sur DVD les bandes vidéo en cours d'acquisition, et ce, sans passer par la case montage. Il n'est pas ici question d'acquisition préliminaire à la gravure, la vidéo étant gravée sur DVD au fur et à mesure de sa capture. Simple le logiciel vous guide soit par le biais d'un assistant soit en vous laissant sélectionner vos propres options : la source de capture, le graveur et le média de destination, la création ou non de chapitres et le choix de leurs styles, la durée de l'enregistrement et enfin sa qualité. La méthode proposée par InstantRecorder, bien qu'un peu rustre, peut tout de même rendre service de temps à autre lorsque l'on a pas spécialement envie de se casser la tête. Reste qu'elle se destine tout de même à des machines puissantes, histoire d'éviter les problèmes de débit.

Pinnacle Studio 10 Plus - Instant DVD Recorder

InstantDVD Recorder : simple et pratique !

Mais revenons-en au gros morceau de Studio 10, à savoir le logiciel en lui-même. Si l'arrivée du moteur de Liquid doit offrir sur le papier plus de possibilités et plus de souplesse, elle semble se traduire de prime abord par un alourdissement du logiciel. Le premier contact est en effet déroutant puisque le lancement de l'application s'effectue, chronomètre en main, en une minute et deux secondes ! C'est beaucoup trop long, d'autant que notre machine de test est tout de même munie d'un Pentium 4 560 ! En attendant que Studio 10 se charge, un logo Pinnacle animé est chargé de vous faire patienter avec en prime et à la manière d'un Photoshop, un indicateur de l'état de chargement du logiciel. Après avoir été mise à rude épreuve, votre patience devrait être récompensée lorsque l'écran principal de Studio s'affichera. L'interface de Studio a été quelque peu dépoussiérée et rafraîchie bien que le concept, cher à Pinnacle, reste identique aux précédentes éditions. On a donc toujours la même métaphore qui consiste à diviser le montage vidéo en trois tâches : capture, édition, et production et on passe d'une activité à l'autre en changeant tout simplement d'onglet. En ce qui concerne le panneau de capture, pas de grand chambardement à signaler, si ce n'est que Pinnacle offre le choix lors de la capture depuis un caméscope DV du format d'acquisition : DV ou MPEG. Le module de montage vidéo, onglet Éditer, dispose quant à lui toujours du même agencement avec trois éléments principaux : une sorte d'album que l'on feuillette pour ajouter les diverses constituantes du film (audio, transitions, clips), une timeline à l'affichage personnalisable et un moniteur de prévisualisation. Après capture d'un film depuis Studio 10, l'album se remplit automatiquement, le logiciel détectant les diverses scènes de votre bande. Si toutefois votre projet fait appel à des fichiers vidéos stockés sur un quelconque disque dur, il faudra utiliser le navigateur incorporé à la vue album. Le navigateur de fichiers n'a hélas pas été revu, le passage d'une lettre de lecteur à une autre nécessitant l'ouverture d'une boîte de dialogue séparée. Le moniteur, toujours situé à l'extrémité droite de la fenêtre, peut dorénavant être configuré pour tirer profit des diverses sorties offertes par les Cartes Graphiques modernes, et ce, quel que soit le modèle. On peut donc relier un second moniteur à sa carte graphique et afficher sur celui-ci le résultat de votre montage tout en gardant sur le moniteur principal la fenêtre de Studio. Notez d'ailleurs qu'en mode plein écran la roulette de votre souris permettra de vous déplacer au sein de la vidéo, tout comme elle le permet en mode fenêtré.

Pinnacle Studio 10 - Capture
Pinnacle Studio 10 Plus - 2

L'interface de Studio 10, ici en mode capture puis en mode édition


Liquid où les nouvelles fonctions de Studio 10…


En utilisant le moteur de Liquid, Pinnacle n'a pas fait qu'alourdir son logiciel de montage vidéo vedette, loin de là ! L'intégration de ce moteur permet par exemple de choisir la taille d'un projet, une première depuis que Studio existe ! On peut donc opter pour un type de projet, directement dans l'onglet des préférences du projet, Pinnacle n'ayant en revanche pas jugé bon de laisser l'utilisateur choisir ce paramètre, dès la création d'un nouveau projet. Encore un cran derrière la souplesse d'un Premiere en la matière, Studio se contente donc d'une poignée de profils, l'éditeur proposant des projets PAL, NTSC et HDV (720/1080). Si l'éventail proposé par Pinnacle est limité, il permet en revanche d'adapter le format du projet en fonction de la taille du clip inséré. Autre nouveauté importante, l'apparition d'une fonction de sauvegarde automatique des projets. À la manière d'un Word, Studio 10 enregistre de manière cyclique, et en arrière-plan, votre projet ce qui évitera bien des désagréments en cas de plantage. Petite curiosité, la fonction n'est toutefois pas activée par défaut. Interrogé à ce sujet, Pinnacle explique que cette fonction est assez gourmande sur les machines un peu vétustes, d'où le choix de la désactiver par défaut.

Pinnacle Studio 10 Plus - 3
Pinnacle Studio 10 - Récupération de projet

Changer les paramètres du projet : une première sous Studio - Récupération d'un projet

De plus, le logiciel mémorise dorénavant les 99 modifications apportées dernièrement au projet pour vous permettre de les annuler. Toujours dans l'optique de faciliter la vie des utilisateurs en améliorant les fonctions courantes, Studio 10 autorise dorénavant ce que l'on appelle le « scrubbing audio » ou balayage audio en français. En termes intelligibles, vous entendrez dorénavant le son en vous déplaçant rapidement dans une vidéo, à condition toutefois d'activer au préalable le petit bouton en forme de micro sur la timeline de Studio. Anodine cette fonction permet pourtant de gagner un temps fou lors du montage en autorisant le positionnement d'un raccord en rapport avec le dernier son enregistré.

L'une des autres grandes avancées de Studio 10 est l'arrivée d'une prévisualisation en temps réel. Avec les éditions précédentes de Studio il fallait que le rendu en arrière-plan soit activé pour que l'utilisateur voit quasi instantanément le résultat des effets de transition ou des titres qu'il ajoutait. C'est aujourd'hui de l'histoire ancienne et n'importe quel filtre ou effet peut être visualisé dès son adjonction, en temps réel et sans phase de rendu ou de compilation, que ce soit dans le moniteur de prévisualisation ou en mode plein écran. Pour ce faire, Studio 10 se base sur certaines des fonctions DirectX de la carte graphique. Tout comme Studio 9, la version 10, peut effectuer le rendu vidéo en arrière-plan.


Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
à partir de
272,98 €
à partir de
186,90 €
à partir de
259,00 €
à partir de
349,99 €
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels

Cobian Backup
Utilitaire de sauvegarde très complet et gratuit
BlackBerry Desktop Manager
Par Blackberry
SkyDrive
Le service de stockage dans le nuage de Microsoft
SyncToy
Permet de synchroniser deux répertoires automatiquement
Dropbox
Dropbox Windows : Sauvegarder, partager et synchroniser vos données avec cet excellent service innovant !
SynchroFiles
SynchroFiles : Synchroniser deux dossiers, répertoires ou disques avec cette application gratuite, traduite en français et d'utilisation enfantine !
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité