Live CD : Linux à emporter

On l'a compris, l'intérêt principal d'un live CD est de pouvoir emporter un système d'exploitation complet avec soi. Mieux, même : un système d'exploitation et des dizaines d'applications de bureautique, de retouche photo, de lecture multimédia ou de communication. Un peu comme si vous pouviez emporter, sur une même galette, Windows, Paint Shop Pro, Microsoft Office, MSN Messenger ou Outlook. Parmi la dizaine de distributions live disponibles, nous en avons retenu trois : Knoppix (dans sa version française, Kaella), 161 Move et Ubuntu.

Kaella (Knoppix Azur) : la référence


Knoppix est le pionnier des distributions Live CD. Ce système est considéré comme la référence du genre, si bien que la plupart des CD live sont en fait basés sur celui ci. Parmi ces déclinaisons, on trouve Kaella, une version 100% francisée de la distribution.

Le lancement de Kaella s'effectue très simplement, sans aucune phase préalable de configuration. Comme souvent dans les distributions live, l'écran de démarrage vous offre le choix entre un démarrage par défaut (entrée) et une série de paramètres de lancement, décrits de manière très claire. Pour lancer le système en 1 280 x 1 024, il suffit par exemple de saisir « knoppix screen=1280x1024 ». Le démarrage paraît assez lent mais il faut prendre en compte le fait qu'un système live CD est forcément moins rapide qu'un système installé sur disque dur.

Le bureau de Kaella est basé sur l'environnement graphique KDE. Celui ci offre un look un peu fouillis au premier abord mais agréable à l'oeil : les icônes sont colorées et acidulées et la disposition des éléments est assez familière pour un utilisateur de Windows. Détail très appréciable : votre partition Windows est détectée automatiquement et une icône sur le bureau permet d'y accéder directement. En revanche, si vous utilisez Windows XP, sachez que Linux ne peut pas écrire de données sur une partition NTFS.

kaella bureautique

Le bureau de Kaella offre un environnement coloré et familier


La diversité des applications proposées par Kaella frappe d'emblée. On trouve en effet une bonne dizaine d'applications par catégorie : les « classiques » du libre dans des versions relativement récentes sont de la partie (The Gimp, OpenOffice ...) mais également des logiciels moins connus et tout aussi efficaces comme Inkscape, un logiciel de dessin vectoriel assez performant, ou Scribus, une application de PAO tout à fait correcte. Le multimédia n'est pas en reste avec le logiciel de gravure K3B, l'éditeur de son Audacity ou XMMS, l'équivalent Linux de Winamp. Rien ne manque non plus du côté internet : navigateurs web (Firefox, Konqueror), messagerie instantanée (Kopete), mail (Kmail, Thunderbird)...

kaella k3b

Le logiciel de gravure k3B


Enfin, on appréciera la présence de QTParted, un équivalent gratuit à Partition Magic. Si vous vous sentez perdus dans cette liste touffue, un tableau des correspondances entre ces applications et leurs équivalents Windows est fourni sur cette page.

kaella audacity

Audacity et XMMS pour écouter et créer des fichiers audio


Ces applications, aussi riches et variées soient elles, ne vous seront d'aucune utilité si vous ne pouvez pas sauvegarder vos données. Là encore, Kaella brille par sa reconnaissance de vos Clés USB ou Disques durs externes. Il suffit de les brancher au démarrage pour qu'ils soient reconnus et affichés sur le bureau. Mieux encore, vous pouvez sauvegarder la configuration du système sur votre clé grâce à une procédure très simple. Dans le menu Knoppix (le manchot à droite du menu K), sélectionnez « sauvegarder la configuration » et laissez vous guider. Au prochain démarrage de Kaella, vous disposerez alors d'un système complet à emporter.

Kaella est une très bonne distribution à laquelle il est difficile de trouver un défaut majeur, à part peut être une finition qui laisse parfois à désirer et un côté un peu touffu qui peut dérouter un utilisateur novice.



Kaella (Knoppix)

Les plus
+ 100% gratuit et complet
+ Offre logicielle exhaustive
+ Ergonomie proche de Windows
+ Sauvegarde automatique sur cle USB
Les moins
- Menus un peu confus
- Interface chargée
3
Ergonomie
Rapidité
Offre logicielle
Modifié le 13/12/2010 à 16h47
Commentaires