Firefox passe la 3e : tour d'horizon des nouveautés

En quelques années, Mozilla Firefox est passé du statut de navigateur alternatif condamné à se contenter des miettes laissées par Internet Explorer à celui de concurrent sérieux. La progression de sa part de marché est spectaculaire, notamment dans certains pays européens où le navigateur au panda roux/renard (rayez la mention inutile) fait presque jeu égal avec le géant de Redmond. Un succès amplement mérité : que ce soit au niveau de sa sécurité, de ses nombreuses fonctionnalités ou de ses possibilités de personnalisation, Firefox s'impose comme une référence du genre, allant jusqu'à influer sur le développement d'un Internet Explorer vieillissant.

Néanmoins, le tableau est loin d'être aussi idyllique que la vision souvent présentée. Malgré ses qualités indéniables, Mozilla Firefox souffre de nombreux défauts, à commencer par sa gourmandise en ressources, le panda roux ayant eu jusqu'ici une certaine tendance à l'embonpoint, encore aggravée par la version 2.0. Réputé pour ses fuites de mémoire assez incontrôlables (son occupation pouvant monter jusqu'à 200 Mo sans raison apparente), un démarrage assez lent ou encore une gestion perfectible du JavaScript, de plus en plus utilisé sur le web (popularité de l'AJAX oblige), Firefox a encore une marge de progression assez large avant de devenir un navigateur idéal. La version 3.0 sortie récemment promet de remettre les pendules à l'heure sur de nombreux points. Firefox a-t-il réussi sa cure d'amaigrissement ? Quelles sont les nouveautés apportées ? Doit-on se précipiter sur le bouton Télécharger ? La réponse dans notre tour d'horizon de Firefox 3.

Firefox 2.0 : interface

Firefox 3 constitue-t-il une avancée majeure par rapport à la version 2 ?
Modifié le 28/06/2012 à 09h52
Commentaires