le mercredi 12 octobre 2011

Ultraviolet : le verrou numérique universel commence sa carrière vendredi aux USA

UltraViolet
Plusieurs majors hollywoodiennes partenaires du projet Ultraviolet ont annoncé que la mise en place concrète du DRM universel débutera à la fin de la semaine, avec l'arrivée sur le marché américain des premiers DVD et Blu-ray intégrant Ultraviolet. Pour le moment, impossible de savoir quand ce dernier traversera l'Atlantique.

La mise en ligne, il y a quelques jours, d'un site permettant aux consommateurs américains de se créer un compte Ultraviolet avait mis la puce à l'oreille à bon nombre d'internautes. Dévoilé en juillet 2010 et renforcé en janvier dernier après son adoption par 6 majors hollywoodiennes, le DRM Ultraviolet, annoncé comme étant universel, est en passe de devenir réalité : vendredi sortiront aux Etats-Unis les DVD et Blu-ray des films Green Lantern et Comment tuer son boss ?, qui seront les premiers à intégrer le nouveau verrou numérique.

L'objectif d'Ultraviolet est de proposer aux acheteurs d'une copie physique de DVD ou de Blu-ray une version dématérialisée liée à leur compte Ultraviolet, et disponible sur tous les supports compatibles. Aujourd'hui, la liste est restreinte, aucun lecteur DVD/Blu-ray disponible sur le marché n'intégrant la norme Ultraviolet, mais il devrait déjà être possible d'accéder au contenu dans le cloud sur un ordinateur ou une tablette tactile.

Si sur le papier l'idée peut s'avérer intéressante, il ne faut pas négliger qu'Ultraviolet est un DRM et que le contenu lié à un compte - qui peut accueillir 6 utilisateurs pour un usage familial - ne pourra pas être déplacé sur un autre. « Nous voulons mettre l'accent sur le concept "achetez une fois, utilisez n'importe où" » a expliqué le responsable de la distribution numérique de Warner.

Reste aujourd'hui à savoir si les consommateurs se tourneront vers l'Ultraviolet au détriment des autres plateformes de contenu en streaming, qui proposent l'accès à de grandes bibliothèques de contenu en échange d'un abonnement mensuel, à l'image de Netflix dont la popularité n'est plus à prouver aux USA.
Modifié le 11/07/2012 à 12h30
Commentaires