le jeudi 03 juillet 2014

Windows 9 : le menu démarrer remplacera l'écran démarrer

Nous vous parlions de la prochaine version de Windows, nom de code Threshold, en début de semaine. Depuis, d'autres informations ont fait surface et confortent un peu plus ce que nous écrivions. Dans Windows 9, le menu Démarrer est non seulement de retour, mais il remplacera l'écran Démarrer Metro. Explications.

Nous l'évoquions un peu plus tôt, Windows Threshold va poursuivre son adaptation aux périphériques sur lesquels il s'exécute. Finalement conscient que l'adage anglo-saxon one size fits all ne s'applique pas à Windows, Microsoft a déjà enclenché avec Windows 8.1 Update une adaptation de l'OS en fonction de l'ordinateur. C'est ainsi que le démarrage direct sur le bureau est activé sur les PC avec une souris, alors qu'il ne l'est pas sur les tablettes. On retrouvera avec WIndows Threshold le même schéma de fonctionnement : sur les PC avec souris, le nouveau menu Démarrer ne sera pas proposé comme une option, histoire de satisfaire les vieux de la vieille. Non, le menu Démarrer nouvelle formule remplacera tout bonnement l'écran Démarrer introduit avec Windows 8.

windows 8.1 start menu

Le menu Démarrer du prochain Windows tel que présenté par Microsoft à la Build 14


C'est Paul Thurrott, l'autre journaliste américain spécialisé autour de l'actualité Microsoft qui l'annonce. Ce nouveau menu Démarrer, à destination des PC traditionnels, remplace donc l'écran Démarrer de Windows 8. Il n'aurait à priori rien de semblable avec le menu Démarrer de Windows 7, puisque les équipes de Microsoft travaillent sur une nouvelle expérience pour le dit menu Démarrer. Si l'écran Démarrer à la Metro disparait sur les PC classiques, il sera vraisemblablement possible d'agrandir le menu Démarrer nouvelle formule. Il occupera alors tout l'écran et offrira une expérience proche de l'écran Démarrer de Modern UI. Les utilisateurs de tablettes profiteront eux, au démarrage, du nouveau menu démarrer agrandit sur toute la surface de l'écran ce qui devrait être l'équivalent de l'actuelle expérience Windows 8.

Il semblerait bien que cette approche, telle que décrite par Paul Thurrott, soit la meilleure pour contenter tout le monde sans bouleverser trop les habitudes. Reste qu'il faudra attendre Windows 9, dont le nom définitif n'est pas connu et que le calendrier évoqué est bien celui dont nous vous parlions en début de semaine : 2015. Patience.

Contenu relatif :

Commentaires