Espace membre :
flechePublicité

CanalPlay Infinity : Canal+ dévoile son service de VOD par abonnement

Partager cette actu
Canal+ a coupé court aux récentes rumeurs ce matin en officialisant CanalPlay Infinity, son offre de VOD par abonnement (SVOD) que le groupe présente comme un Netflix à la française. Une ambition forte pour un service néanmoins plus limité que son homologue américain.

Après s'être lancé sur le marché de la vidéo à la demande avec CanalPlay en 2005, le groupe Canal+ va aujourd'hui plus loin en lançant CanalPlay Infinity, un service de VOD qui propose du contenu vidéo illimité en échange d'un abonnement mensuel.

CanalPlay Infinity

Canal+ a de grandes ambitions pour ce nouveau service, qui sera facturé 9,99 euros par mois à ses utilisateurs. Un prix sans engagement et sans nécessité de disposer d'un quelconque abonnement Canal+ ou CanalSat, et qui sera multi-écrans. Au programme, CanalPlay Infinity proposera dès son lancement « des milliers de films et de séries en illimité » dans un catalogue alimenté en permanence. Voilà pour la partie séduisante de l'offre, passons donc au reste.

Un catalogue fourni mais peu récent

Si Maxime Saada, directeur de CanalSat, a beaucoup évoqué Netflix durant sa présentation, ce n'est pas un hasard : ce service de SVOD, confortablement installé aux Etats-Unis, est un modèle en la matière avec ses 25 millions d'abonnés. Mais si la promesse de CanalPlay Infinity est ambitieuse, certains points l'éloignent de Netflix, notamment au niveau du temps nécessaire pour voir arriver un film sur le service : celui-ci est fixé à 36 mois à partir de la sortie en salle du long-métrage, conformément à la chronologie des médias française. Une durée que le groupe assure être réduite dans le cas d'une série télévisée, sans pour autant donner de détails précis sur ce point.

En somme, il ne faut pas s'attendre à voir sur Infinity des films de moins de trois ans et ce pour des raisons purement légales : de fait, pour les films récents, la vidéo à la demande traditionnelle – idéalement, on s'en doute via CanalPlay – restera de rigueur pour en bénéficier en dématérialisé en même temps que leur sortie en DVD et Blu-ray. De fait, le groupe Canal+ voit plus son service de SVOD comme un « complément » à son service de VOD.

Difficile donc de tenir la comparaison avec Netflix, qui a bâti une bonne partie de son succès sur la mise à disposition de films récents sur son offre de SVOD. Une situation rendue possible par une législation bien plus souple aux Etats-Unis, permettant à Netflix de négocier directement avec les studios à ce sujet. Une situation aujourd'hui impossible en France.

D'ailleurs, en parlant des studios, Canal+ n'a pas désiré dévoiler ce matin la liste des fournisseurs de contenus avec lesquels il a établi un partenariat. Les quelques films dévoilés laissent cependant penser que Warner et Pathé font partie de la liste, en plus, évidemment, de StudioCanal. Côté séries, des intégrales seront proposées, et pas uniquement de séries diffusées par le groupe.

Editorialisation, Envideo, Facebook…

Le groupe Canal+ a mis l'accent sur une dynamisation du service, en annonçant d'ores-et-déjà une « éditorialisation du contenu » : comprenez par là que CanalPlay Infinity proposera des sélections thématiques de contenu chaque semaine, pour rassembler films et séries similaires sous une même bannière.

Svod canal

Par ailleurs, le service intègrera Envideo, un « moteur de recherche d'envies » qui permet de combiner certaines thématiques pour faire ressortir une liste de films associée à une combinaison spécifique – on peut par exemple chercher des films « bizarres » avec de « l'amour » et de « l'action ». En tout, une vingtaine de mots-clés sont disponibles.

Enfin, un partenariat avec Facebook a été annoncé – pouvions-nous en douter ?- mais le groupe a assuré qu'il n'était pas question, du moins dans l'immédiat, de proposer un mode de lecture de contenu directement sur le réseau social. Facebook aura donc un rôle de support, les utilisateurs pouvant commencer et « aimer » les films visionnés.

Un lancement dès novembre, au compte-goutte

CanalPlay Infinity devrait être, à terme, disponible sur la plupart des box Internet et sur certaines marques de TV connectées, en plus des boitiers CanalSat, bien évidemment. Le service sera lancé le 8 novembre en exclusivité sur la Neufbox de SFR, puis, quelques semaines après, sur la Freebox Révolution, puis sur la BBox, et sur les TV connectées Samsung dans les semaines suivantes. La XBox 360 de Microsoft sera quant à elle servie durant le premier trimestre 2012, sans doute avec d'autres supports.

En somme, CanalPlay Infinity est annoncé comme un service multi-écrans compatible PC/Mac, TV connectée et tablettes tactiles dès son lancement, mais il faudra attendre qu'il arrive sur les différentes plateformes pour en bénéficier. Il faudra sans doute attendre plusieurs mois avant de juger de sa réelle pertinence et de l'accueil réservé par le public. Canal+, de son côté, a refusé de dévoiler ses ambitions en terme d'abonnés.

Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels

WeatherEye
La météo toujours à portée de clic
AeroWeather
AeroWeather : Adapte la couleur des fenêtres Windows en fonction de la météo de votre ville !
YoWindow
Regardez le temps qu’il fait comme à votre fenêtre.
The Weather Channel Desktop
Tenez-vous informé de la météo.
WeatherBug
Pour avoir la météo en direct sur votre ordinateur
Eye Of The Storm 3000
Localisez les tempêtes tropicales près de chez vous !
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité