HP lance (enfin) son imprimante 3D et promet de révolutionner le genre

Multijet Fusion
HP a annoncé hier sa première imprimante 3D, la Multijet Fusion. Une machine censée révolutionner le domaine : elle est dix fois plus rapide, plus précise, et produit des objets plus solides et moins chers que les autres modèles, avance le constructeur.

HP avait annoncé son arrivée sur le marché de l'impression 3D. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le constructeur américain a soigné son entrée en matière.

Sa Multijet Fusion doit, selon les dires de HP, conduire une nouvelle ère : « HP se déclare prêt à conduire la révolution industrielle. MultiJet Fusion n'est pas qu'une simple imprimante 3D, c'est un outil pour la prochaine révolution industrielle. »

Pour cela, le constructeur emploie une méthode d'impression 3D qui reste un processus additif par couches successives, mais qui se distingue au niveau de l'application de ces couches.

Multijet Fusion

« Le processus d'impression propriétaire multi-agents de la technologique Inkjet applique de façon simultanée plusieurs liquides pour produire une meilleure qualité de fabrication, en combinant précision, souplesse et uniformité dans les trois directions de l'espace » précise HP dans son communiqué de presse.

Le constructeur annonce que son imprimante est capable d'appliquer 350 millions de « gouttes » de matériau de 21 microns par seconde, réalisant en seulement 3 heures ce qui prendrait près de 30 fois plus de temps par une imprimante 3D classique. Pour illustrer les capacités de son procédé, HP a imprimé un anneau en seulement 30 minutes, objet qui a ensuite été utilisé pour soulever une voiture et peut résister à une charge de 4,5 tonnes. La Multijet Fusion est également capable d'associer plusieurs couleurs et plusieurs textures.


Si cette imprimante est prévue pour une sortie commerciale en 2016, HP a annoncé mettre à disposition sa technologie pour des tiers. L'intérêt est double : profiter de l'expérience de ces derniers pour fournir le produit le plus abouti possible en 2016, et récolter l'argent issu de l'exploitation de sa technologie.

Imprimante 3D : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !
Modifié le 26/09/2017 à 17h01
Commentaires