le lundi 03 juillet 2017

Un ascenseur à voitures pour les tunnels d’Elon Musk

The Boring Company, l'entreprise fondée par Elon Musk qui vise à construire des tunnels pour un déplacement ultrarapide des voitures par le biais de rails, a franchi une nouvelle étape. Après avoir terminé de construire un tronçon de tunnel, c'est désormais le début des tests pour les ascenseurs permettant aux voitures de prendre leur train.

Le projet d'Elon Musk, lancé fin 2016, se développe à vitesse grand V puisqu'il intéresse déjà la ville de Los Angeles et peut-être même la municipalité de Chicago.

Le premier ascenseur pour voitures testé en juillet 2017 ?


Sur Twitter, comme à son habitude, Elon Musk a révélé la nouvelle étape de son projet de construire des tunnels pour désengorger les routes des villes : un ascenseur pour voitures. Pour l'instant, dans une vidéo, il dévoile l'armature de cet ascenseur qui, selon son annonce, devrait entrer en phase de test durant la première semaine de juillet 2017.

L'ascenseur n'est pas une prouesse en soi, mais est une étape cruciale : c'est le moyen qu'utiliseront les voitures pour aller prendre le train. The Boring Company vise en effet à créer des tunnels sous les villes, mais les voitures n'y rouleront pas : elles ne feront qu'être emportées à très grande vitesse (environ 200 km/h) sur des wagons placés sur des rails électromagnétiques. Pour les atteindre, elles devront donc se retrouver sous terre.




Chicago, comme Los Angeles, s'intéresse au projet de Musk


The Boring Company a essentiellement pour but de réduire les coûts de forage, en développant des tunneliers moins chers et des tunnels moins larges (ce qui explique que les voitures ne pourront pas y rouler). C'est surtout cette partie du projet qui intéresse la ville de Los Angeles, qui veut créer une liaison à grande vitesse entre la gare centrale et l'aéroport.

Le maire de Chicago, Rahm Emanuel, a aussi un projet similaire dans les cartons : une liaison entre le secteur « The Loop » de Chicago, le deuxième quartier d'affaires des Etats-Unis derrière celui de New York, et l'aéroport de la ville. Il prévoit de lancer un appel d'offres en 2017 ou 2018 et a visité le quartier général de SpaceX, où The Boring Company mène ses tests, en juin 2017. Il en serait revenu impressionné ; le chantier de Chicago s'annonce donc comme un potentiel nouveau projet pour Elon Musk.

Modifié le 03/07/2017 à 12h41
Commentaires