Android : Google souhaite harmoniser le marché des puces

Google multiplie ses efforts pour harmoniser l'écosystème Android et, au-delà de l'interface utilisateur du système, la société souhaite mieux maîtriser les composants des terminaux de ses partenaires.

Le mois dernier, nous rapportions que Google pourrait envisager de concevoir ses propres puces pour les terminaux Android. La firme de Mountain View a effectivement publié une offre d'emploi à la recherche d'un ingénieur « responsable des performances multimédias » et travaillant sur divers aspects en la matière « y compris le traitement des images, de la vidéo, la stabilisation ».

Quelques précisions supplémentaires sont révélées par le magazine The Information. Google aurait ainsi approché les divers fabricants de puces et proposé un SoC avec des caractéristiques techniques précises permettant d'optimiser les performances de son système Android. Pour l'entreprise, il s'agit donc de mieux rivaliser avec Apple en contrôlant à la fois la partie logicielle et la propriété principale du matériel.

Concrètement, Google souhaiterait voir des CPU avec une mémoire cache plus importante, des appareils photo plus réactifs ainsi que la prise en charge des capteurs de profondeur.

android ban gb


Avec une sélection matérielle plus uniforme, Google serait donc en mesure de travailler plus rapidement sur des pilotes universels et donc en allégeant le système par la même occasion. Par ailleurs, on imagine que cela accélérerait aussi les mises à jour du côté des fabricants.

A l'heure actuelle, nous retrouvons une majorité de puces Qualcomm Snapdragon, mais aussi des Mediatek, des Rockchip ou des Atom chez Intel. Certains fabricants conçoivent leurs propres puces comme Samsung et ses Exinos ou Huawei et ses Kirin.
Modifié le 06/11/2015 à 16h28
Commentaires