Nouvelle-Zélande : Samsung commence la désactivation à distance des Galaxy Note 7

Le groupe avait déjà annoncé qu'il lui était possible de désactiver à distance certains smartphones de la gamme Galaxy Note 7. Dans certains pays, Samsung propose désormais aux opérateurs de désactiver ces appareils à distance.

Samsung n'a pas été en mesure de rappeler l'ensemble des Galaxy Note 7 défaillants et encore détenus par des consommateurs. C'est pourquoi le groupe avait indiqué qu'il entendait procéder, dans certains pays, à la désactivation de ces smartphones, et ce, à distance. Il passe à présent aux actes en programmant la désactivation de ces appareils, notamment en Nouvelle-Zélande.

A partir du 18 novembre, ces terminaux seront bloqués et il ne sera plus possible de communiquer ou d'envoyer des messages par leur biais. Une décision réalisée en partenariat avec les opérateurs du pays. A terme, d'autres Etats pourraient également être concernés par la mesure.

L'objectif pour Samsung est donc de procéder au rappel de l'ensemble des smartphones défectueux. En ce qui concerne les Etats-Unis, environ 85% des Galaxy Note 7 vendus de « première génération » ont pu être retournés au constructeur. Pour le reste des téléphones encore en circulation, la solution de la désactivation à distance pourrait être appliquée.



Modifié le 07/11/2016 à 15h02
Commentaires