4G dans le métro : des mesures de la qualité de réseau arriveront

L'Arcep et la RATP viennent de signer un accord portant sur la mesure du déploiement et de la qualité des réseaux 3G et 4G dans le métro parisien. En 2017, les premiers résultats seront publiés.

Afin d'améliorer la couverture du réseau dans le métro parisien, le régulateur des télécommunications souhaite « aider » la RATP à déployer la 3G/4G dans ses infrastructures. Ce volet passera tout d'abord par des mesures de qualité du réseau via la méthodologie de l'Arcep « des campagnes des mesures de la couverture et de la qualité des services disponibles, lancées il y a 2 ans et qui sont essentielles, dans ce contexte, afin de pouvoir disposer d'une vision précise et dynamique de la qualité de service par opérateur mobile ».

Les premiers résultats devront être publiés à l'horizon 2017. L'Arcep ni la régie autonome ne donnent davantage de précisions quant au rendu de ces tests qui seront menés dans les prochains mois. Les besoins sont toutefois pressants. Certaines lignes de métro sont aux abonnés absents alors que le déploiement semble patiner dans plusieurs zones.

La RATP avait initialement prévu un « déploiement intégral » de la 3G et de la 4G dans son réseau métro et RER pour fin 2016. Elle avait cependant repoussé cette date d'une année entière. La date butoir est donc fin 2017. Pour arriver aux objectifs à cette échéance, l'Arcep et la RATP signent donc une lettre d'intention dans le but d'assurer une connectivité mobile de qualité dans le réseau de souterrains, y compris dans les trains.

Logo RATP


A lire également
Modifié le 15/07/2016 à 11h35
Commentaires