Mais qui sont ces gens qui cliquent sur les publicités smartphone ?

Une étude montre que 94% des Français sont contre les encarts publicitaires sur smartphone. Derrière cette majorité écrasante de mécontents se cache pourtant 9% de Français qui cliquent régulièrement sur ces bannières.

Mais qui sont donc ces 9% ? Le guide d'achat Bonial vient de publier une étude révélant, sans grande surprise, qu'une grande majorité de Français n'appréciait guère les bannières de publicité sur leur mobile. Mais le travail de sondage montre aussi qu'un dixième des habitants de l'Hexagone est très satisfait de cette interaction.

Pour ajouter au mécontentement, il est à noter que la plupart de ces publicités sont ciblées, c'est-à-dire qu'elles sont liées aux recherches en ligne que vous avez effectuées. D'autant plus gênantes donc qu'elles rappellent sans cesse que votre activité est observée de près.

Mais la vraie surprise, c'est que parmi les mécontents, 29% estiment pourtant que la nouvelle page affichée est agréable, confortable à lire sur son smartphone. Pire, seuls 22% des mobinautes français cliquant sur ce type de bannière estiment que le contenu affiché présente un réel intérêt et donne davantage envie de consommer le produit ou service en question.

Mobile publicité


Ce sondage révèle aussi que 89% des sondés ont déjà cliqué sur une ou plusieurs bannières de manière accidentelle. Dans ce cas de figure, ils sont 80% à s'avouer agacés, voire exaspérés, et 65% éprouvent même une réaction négative envers le produit ou le service concerné, lequel baisse alors dans leur estime. Au total d'ailleurs, 42% des personnes interrogées estiment que ce type de publicité donne de toute façon une mauvaise image de l'annonceur.

C'est l'institut OpinionWay qui a réalisé cette étude sur un échantillon représentatif 1 002 personnes âgées de 18 ans et plus.

A lire également
Modifié le 09/03/2016 à 12h58
Commentaires