le lundi 19 septembre 2016

Microsoft ferme les bureaux de Skype à Londres et menace l’emploi

Le groupe américain va fermer ses bureaux londoniens dédiés à Skype. Environ 200 collaborateurs pourraient subir ce changement.

Microsoft devrait dans les prochaines semaines fermer son bureau situé à Londres. Ce lieu serait devenu inutile depuis les développements successifs de Yammer. Selon le Financial Times, environ 220 suppressions de postes seraient à prévoir du fait de ce mouvement. Pour la direction, cette stratégie vise à « unifier » ses ressources.

Les postes d'ingénieurs sont principalement visés. Microsoft tente d'éliminer les doublons et poursuit sa stratégie visant à réduire ses effectifs. Pas moins de 300 licenciements ont déjà été réalisés au siège américain du groupe, à Redmond. D'autres devraient survenir dans les prochaines semaines conformément au plan visant à supprimer 2 850 postes (en sus d'un plan touchant déjà 1 850 emplois).

Pour rappel, Skype a été vendu à Microsoft en 2011 pour 8,5 milliards de dollars. A son summum, la société a employé jusqu'à 400 personnes, principalement à Londres. Une époque à présent bel et bien révolue.

Skype


A lire également

Télécharger Skype gratuit
Modifié le 19/09/2016 à 12h25
Commentaires