Rien ne va plus chez Wikimedia

Lila Tretikov, la directrice exécutive a annoncé sa démission de la fondation Wikimedia après avoir été critiquée pour son manque de transparence envers la communauté.


En mai 2014, Lila Tretikov avait remplacé Sue Gardner à la tête de la fondation Wikimedia éditant la célèbre encyclopédie libre Wikipedia. Ces dernières années, Mme Tretikov a notamment fait le ménage au sein de la communauté des éditeurs en bloquant ceux ayant accepté de publier du contenu sponsorisé. Mais ces derniers temps ses objectifs n'ont pas été tout à fait clairs et son manque de transparence fut rapidement pointé par la communauté.

Un peu plus tôt ce mois-ci des documents récupéré par la Knight Foundation ont notamment révélé un projet de lancer un moteur de recherche connu en interne sous le nom Wikimedia Knowledge Engine ou Discovery. Selon le magazine MotherBoard, qui rapporte l'information, l'objectif était de concurrencer Google avec un service gratuit et sans publicités.

Reste que ce projet à 250 000 dollars était assez controversé. Depuis que Google a lancé son Knowledge Graph, les internautes sont en mesure de retrouver les principales informations des fiches de Wikipedia directement au sein des résultats de recherche. Il en résulte alors un trafic en baisse sur le site de l'encyclopédie. Le moteur avait alors pour objectif de redynamiser les visites vers les sites de la fondation.

Wikipedia ban


En interne, plusieurs employés en désaccord avec ce projet ont quitté la fondation en pointant un vrai manque de transparence sur les objectifs de Lila Tretikov. D'ordinaire, des projets d'une telle envergure sont partagés en amont avec la communauté. Lila Tretikov a essayé d'étouffer l'affaire dans un billet de blog mais les documents de la Knight Foundation sont sans équivoque. La communauté a demandé la démission de Mme Tretikov et cette dernière est désormais chargée de trouver la personne qui lui succédera.

  • Téléchargez Wikipedia Mobile pour iOS ou Android
Modifié le 27/02/2016 à 13h17
Commentaires