Sécurité : Android L chiffrera les données par défaut

La prochaine édition du système Android renforcera considérablement la sécurité des données de l'utilisateur avec un chiffrement actif par défaut.

Depuis quelques temps, Google souhaite sécuriser davantage les smartphones équipés d'Android. Au mois d'avril, la firme californienne avait déployé une mise à jour avec un mécanisme scannant les applications mobiles installées à la recherche de malwares. Cette fois Google souhaiterait chiffrer le contenu.

Android Sécurité


Android L (Lion ?) est attendu dans le courant du mois prochain et selon le Washington Post, pour la première fois Google prévoit de chiffrer toutes les données des utilisateurs par défaut. Depuis 2011, une option propose aux mobinautes de sécuriser le contenu, mais celle-ci serait peu souvent activée manuellement.

« Depuis trois ans Android propose un mécanisme de chiffrement et les clés ne sont pas stockées en dehors de l'appareil, elles ne peuvent donc par être partagées avec les autorités », explique le porte-parole de Google Niki Christoff. Le déchiffrement des données est opéré lorsque l'utilisateur entre son code d'accès depuis l'écran de verrouillage. Récemment, Apple a activé par défaut un dispositif similaire au sein d'iOS 8.

Faut-il sécuriser davantage les smartphones ? Les autorités sont mitigées sur le sujet. Au Royaume-Uni, l'agence indépendante NMPCU - National Mobile Phone Crime Unit - travaille avec le bureau de l'intérieur, et a demandé à Apple et Samsung d'activer le mot de passe sur tous les téléphones avant qu'ils ne soient commercialisés pour limiter les vols à l'arrachée. Aux États-Unis, les autorités ont critiqué une récente décision de la Cour Suprême obligeant la police à formuler une demande de mandat pour scruter le contenu d'un smartphone.

Contenu relatif :

Modifié le 19/09/2014 à 12h00
Commentaires