Android : Google aurait fait pression sur Acer pour le marché chinois

Google est accusé d'avoir fait pression sur le fabricant Acer afin d'annuler le lancement d'un smartphone basé sur l'OS d'Alibaba.

Acer CloudMobile A800
En plus de Baidu, leader sur le marché de la recherche en Chine et proposant un navigateur et un système d'exploitation mobile, Google doit faire face à la concurrence du cyber marchand Alibaba. Le groupe dispose en effet d'une filiale baptisée AliCloud développant la plateforme mobile Aliyun articulée autours d'un noyau Linux. Le fabricant Acer avait choisi d'abandonner Android en Chine pour se tourner vers cet OS.

Quelques minutes avant le lancement officiel de l'Acer CloudMobile A800, l'événement a été annulé. Sur son blog officiel, Alibaba rejette la faute sur Google qui aurait « menacé Acer d'annuler sa licence d'utilisation d'Android pour les autres téléphones si le lancement avait lieu ». Un porte-parole du groupe et développeur d'Aliyun 2.0 déclare que Google est : « injuste avec le consommateur ». Et d'ajouter : « nous nous inquiétons de l'impact sur les utilisateurs qui souhaitent accéder à des produits concurrents ».

Ce n'est pas la première fois que le géant californien est accusé d'entretenir de telles pratiques. En septembre 2010, la société Skyhook, spécialisée dans les technologies de géo-localisation par triangulation pour les smartphones, avait déposé une plainte contre Google. La plaignant expliquait que Google exerçait une pression sur Motorola et un autre fabricant de smartphones afin que ces sociétés rompent leurs accords commerciaux avec Skyhook pour utiliser la technologie de Google ; une condition sine qua non pour obtenir une licence d'Android.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )