Asus VG248QE en test : 144 Hz et 1 ms !

Asus VG248QE

On ne savait pas exactement sur quel critère les fabricants de moniteurs allaient mener leur prochaine bataille. Avec le VG248QE, Asus lance une offensive en dopant la fréquence de rafraîchissement à 144 Hz, au lieu des 120 Hz habituellement rencontrés sur les écrans 3D. Suffisant pour s'attirer en masse les faveurs des joueurs ?

0190000005680542-photo-asus-vg248qe.jpg


Présentation de l'écran


Le VG248QE est un moniteur de 24 pouces en 1 920 x 1 080 pixels, avec dalle mate. Sa grande particularité étant qu'il est capable de fonctionner à la fréquence de rafraîchissement de 144 Hz. Il peut donc afficher 24 images par seconde de plus qu'un moniteur 3D standard plafonnant à 120 Hz. Le tout avec un temps de réponse de 1 ms. Le VG248QE est compatible 3D Vision 2 de NVIDIA, avec technologie Lightboost, mais contrairement au VG278H par exemple, il n'intègre ni émetteur, ni lunettes.

L'écran ne rompt pas avec le design adopté par d'autres produits de la famille VG d'Asus : logo 3D sur le socle, plastique brillant noir, agencement des boutons de contrôle, pied réglable en hauteur avec passe-câble à l'arrière.

00c8000005680556-photo-asus-vg248qe-dos-brillant.jpg
00c8000005680574-photo-asus-vg248qe-pieds.jpg
00c8000005680546-photo-asus-vg248qe-boutons.jpg


Seules les notes de rouge, ici et là, permettent de démarquer le VG248QE. Un moniteur gamer dans l'âme, peu dans l'apparence. La finition très moyenne reste malheureusement elle aussi de rigueur : les plastiques utilisés ne semblent pas robustes, l'assemblage reste léger, comme en témoigne le carénage en bordure de dalle.

Asus annonce un taux de contraste dynamique (Asus Smart) de 80 millions pour un. Mais bien sûr... Notre sonde plus terre à terre révèle des contrastes bien moyens, à 865:1 au maximum (point blanc à 450 cd/m² et point noir à 0,52 cd/m²) et seulement 540:1 écran calibré.

05680554-photo-asus-vg248qe-contraste.jpg

Taux de contraste mesurés


En matière de connectique, l'écran se positionne bien : HDMI, DVI Dual Link, DisplayPort, entrée son (pour les haut-parleurs intégrés de 2 W, de piètre qualité) et sortie casque. Il manque en revanche des ports USB, dommage.

012c000005680550-photo-asus-vg248qe-connectique.jpg


Deux mots sur l'ergonomie


La structure du VG248QE est entièrement articulée : socle rotatif, pied réglable en hauteur, dalle pivotante et inclinable. Un vrai plus, surtout quand on est face à un écran TN qui délivre d'aussi mauvais angles de vision.

01f4000005680564-photo-asus-vg248qe-ergo.jpg


À l'image de la présentation extérieure du VG248QE, l'OSD n'a que très peu évolué. Pour tout dire, la seule nouveauté tient dans l'apparition du menu rapide GamePlus, lequel sert à ajouter un viseur personnalisable à l'écran et/ou un minuteur.

0096000005680530-photo-asus-vg278qe-osd-1.jpg
0096000005680540-photo-asus-vg278qe-osd-6.jpg
0096000005680538-photo-asus-vg278qe-osd-5.jpg
0096000005681528-photo-asus-vg248qe-gameplus.jpg


Consommation énergétique


Le VG248QE se situe dans la norme de ce que consomment les autres moniteurs 24 pouces rapides à LED. Si l'écart se creuse entre le fonctionnement à 60 Hz et celui à 144 Hz, notez que l'écart entre 120 et 144 Hz est infime. Notez les bonnes performances énergétiques de l'écran en veille et éteint.

05682062-photo-asus-vg278qe.jpg
Consommations mesurées en watts à l'aide d'un wattmètre


Quid de la colorimétrie


Par défaut l'affichage n'est pas juste et ça se voit. Outre la violence du rétro-éclairage, on note surtout la teinte froide verdâtre. Asus fournit un profil ICC sur le CD de pilote (profil à copier/coller dans C:\Windows\System32\spool\drivers\color puis à activer dans la Gestion des couleurs du Panneau de configuration) : le rendu est légèrement mieux au dire de la sonde mais visuellement... Le mode sRVB ? Il produit une teinte rosée abominable ! Un joli bug de paramétrage. Heureusement, le VG248QE se calibre parfaitement, pour obtenir un Delta E moyen à 0,6.

00c8000005680560-photo-asus-vg248qe-d-faut.jpg
00c8000005680558-photo-asus-vg248qe-d-faut-avec-profil.jpg
00c8000005680548-photo-asus-vg248qe-calibr.jpg

A gauche, la colorimétrie de base, au centre avec le profil fourni et à droite une fois calibré


012c000005680570-photo-asus-vg248qe-mode-normal-vs-srvb-1.jpg
012c000005680572-photo-asus-vg248qe-mode-normal-vs-srvb-2.jpg

La colorimétrie par défaut puis en sRVB, l'effet étant accentué par l'angle inférieur volontairement choisi pour la prise de vue


L'homogénéité est particulièrement satisfaisante, mais malheureusement desservie par les mauvais angles de vision... L'écart moyen de luminance dépasse à peine 9 % par rapport au centre, avec un pic à 20 %.

Asus VG248QE homog?n?it?
Clubic.com Modélisation des écarts moyens de luminance. La valeur de référence est le centre, à 140 cd/m² schématisée par du blanc à R255, V255 et B255. Les autres teintes sont reproduites proportionnellement. Attention, dans la réalité l'œil compense ces écarts en utilisant une échelle non linéaire


Et pour des images en mouvement ?


C'est là que le VG248QE doit briller. Les 144 Hz font-ils des miracles ? Sur notre épreuve de test, la différence avec les 120 Hz n'est pas significative. Les deux réglages (120 et 144 Hz) ont délivré les mêmes résultats, à savoir 6,4 images sur 10 parfaitement nettes. Un très bon score. Le reste se partage équitablement en images légèrement doublées et doublées. Ça fait donc 82 % d'images satisfaisantes !

00c8000005681780-photo-asus-vg248hq-image-nette.jpg
00c8000005681784-photo-asus-vg248hq-image-l-ger-fantome.jpg
00c8000005681786-photo-asus-vg248hq-image-doubl-e.jpg

Résultats obtenus, de la meilleure image à la moins bonne en 144 Hz


Rudement efficace par rapport à du 60 Hz, où le taux d'images nettes tombe à 3,1/10, tandis que 24 % des photographies d'écran sont doublées voire triplées. Comme d'habitude, l'algorithme Trace Free (l'overdrive) donne les meilleurs résultats entre 40 et 60 : en dessous, le nombre d'images fantômes augmente, au-dessus des doubles inversés (fantômes noirs) apparaissent.

0096000004927606-photo-battlefield-3.jpg
Dans la pratique toutefois, les images profitent d'une fluidité irréprochable ! Et en 3D, sur les trois jeux que nous avons testés, Dirt 3, Battlefield 3 et CoD Black Ops II, nous n'avons pas vu poindre une seule manifestation de crosstalk, c'est-à-dire pas le moindre chevauchement d'image. Une première ! Le Lightboost de NVIDIA rend par ailleurs la 3D un peu plus lumineuse, c'est appréciable !

Conclusion

A 349 € en prix public, le VG248QE est un excellent moniteur gamer, avec notamment un rendu 3D que nous n'avons jamais vu frôler d'aussi près la perfection (en technologie NVIDIA active). Mais ses mauvais angles de vision le rendent perfectible en usage film (surtout avec plusieurs spectateurs), sa colorimétrie hasardeuse contre-indiquée pour de la photo et l'absence de hub USB regrettable en bureautique. Un écran gamer avant tout ! Si vous ne jouez pas, vous trouverez mieux.

Ecran Ordinateur : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !

Asus VG248QE

Les plus
+ Image très fluide / 3D sans crosstalk
+ Pied articulé / dalle pivotante
+ Profil ICC fourni (intention louable)
+ Dalle mate / prix honnête
Les moins
- Pas d'émetteur intégré, ni lunettes
- Taux de contraste moyen
- Colorimétrie biaisée / angles de vision
- Pas de port USB
4
Colorimétrie
Réactivité
Ergonomie

Modifié le 13/02/2018 à 23h05
Commentaires