le mardi 30 mai 2017

Automobile : le GPS fait perdre 29 heures par an

La navigation par GPS a été une révolution : on peut désormais se rendre assez facilement dans des lieux qui nous sont totalement inconnus, sans devoir se soucier de trouver notre itinéraire sur des cartes pliables, parfois difficilement lisibles et qui ne sont pas à jour. Mais voilà : trop l'utiliser, selon une étude menée au Royaume-Uni pour l'application MyTaxi, ferait perdre du temps.

Les indications données par le GPS sont parfois confuses voir clairement erronées. L'automobiliste, qui les suit sans se méfier, a toutes les chances de faire des détours qui peuvent être très longs.

Le GPS fait perdre 29 heures par an aux automobilistes


L'étude, menée sur 2.000 personnes, a analysé les trajets pour lesquels les conducteurs ont été emmenés sur le mauvais chemin par leur GPS, ou les trajets pour lesquels le GPS n'a pas choisi l'itinéraire le plus court. Au total, selon le rapport publié par MyTaxi le 30 mai 2017, 29 heures par an seraient ainsi perdues par les automobilistes sur les routes du Royaume-Uni.

Les indications confuses sont également l'un des problèmes de GPS : 27 % des répondants estiment que ce manque de clarté est l'un des aspects les plus ennuyeux de l'appareil. Mais son utilisation est croissante, si bien qu'au Royaume-Uni, dès le 4 décembre 2017, les nouveaux conducteurs devront bien savoir utiliser un GPS pour obtenir leur permis de conduire.

MyTaxi application


Le GPS : un passager comme les autres


Il ressort de l'étude que les automobilistes parlent à leur GPS et, plus précisément, qu'ils s'énervent dessus. 47 % des interrogés ont déclaré avoir déjà eu une discussion avec leur appareil en cas de désaccord sur l'itinéraire. 31 % lui ont même crié dessus "comme s'il s'agissait d'une personne réelle". Naturellement, le GPS ne leur a pas répondu...

Mais si le GPS est utile pour trouver son chemin, il est aussi dangereux : 52 % des interrogés admettent qu'ils ne se fient qu'au GPS et ne regardent plus les panneaux de signalisation.

Modifié le 01/06/2017 à 16h33
Commentaires