le dimanche 26 février 2017

Mars 2117 : le projet fou d’une ville sur Mars

La conquête de l'espace est dans l'air du temps. Elon Musk est probablement celui qui y pense le plus : avec ses lanceurs réutilisables de chez SpaceX, il ouvre la voie à une exploitation commerciale des ressources spatiales, bien qu'on n'en soit pas encore là. Pour ce faire, Elon Musk veut conquérir la planète Mars. S'il croyait être le seul avec ce projet, il va falloir qu'il refasse ses calculs.

D'autres personnes sont intéressées par la conquête spatiale et de Mars en particulier : les dirigeants des Emirats Arabes Unis.

Mars 2117 : les Emirats Arabes Unis veulent une ville sur Mars


La Planète rouge semble attirer des convoitises insoupçonnées du côté du Moyen-Orient et des producteurs de pétrole. Le 14 février 2017, le Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, premier ministre des Emirats Arabes Unis, a twitté le projet tenu, jusqu'alors, secret. Il vise à construire une mini-ville sur Mars. Naturellement, ce n'est pas un projet à court-terme : pour l'instant, les Hommes ne sont pas allés plus loin que la Lune.


Le nom Mars 2117 laisse toutefois entendre que le projet serait mené à bien dans 100 ans très exactement. La tâche de construire cette ville et d'emmener les citoyens sur Mars incombera aux générations futures et, pour ce faire, Mars 2117 prévoit le lancement d'un cursus spécialisé au sein des universités des Emirats Arabes Unis. « Mars 2117 est une graine que nous plantons pour les générations futures guidées par la passion pour la science et la connaissance humaine », a twitté le Premier ministre du pays.




Les Emirats Arabes Unis contre Elon Musk : la course vers Mars est lancée


Si le pays a les ressources et l'envie d'aller conquérir la planète Mars, les Emirats Arabes Unis veulent lancer leur propre mission d'exploration robotisée de la planète rouge à l'horizon de 2020, leur projet pourrait bien ne pas être le premier.

Elon Musk est aussi très intéressé par la Planète rouge et vise même, avec SpaceX, un premier vol habité aux alentours de 2024, une dizaine d'années avant ce que prévoit la NASA.

Pour ce qui est de la construction de la première ville martienne, difficile de croire qu'elle verra le jour avant la deuxième moitié du siècle.

Modifié le 27/02/2017 à 19h17
Commentaires