le lundi 25 septembre 2017

Test Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle : un crossover réussi !

En attendant Super Mario Odyssey, la mascotte de Nintendo s'est acoquinée avec les Lapins Crétins de chez Ubisoft, pour un résultat certes curieux de prime abord, mais fichtrement accrocheur et réussi. Direction le royaume complètement fou de Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle !

Mario Lapins

Quand Nintendo et Ubisoft décident de bwaaaaaah


A l'occasion du dernier E3 à Los Angeles, Nintendo et Ubisoft s'affichaient fièrement ensemble sur scène, pour officialiser Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle, un crossover inédit qui aboutit non pas sur un jeu de plateforme, ni même sur un jeu de plateau, mais sur un concept atypique mêlant exploration et combats tactiques. Pour la petite histoire, une jeune ado a mis au point casque révolutionnaire, capable de faire fusionner les objets entre eux. Evidemment, les Lapins Crétins s'en mêlent, et le casque fait fusionner leur univers avec celui de Mario, via un poster accroché au-dessus du bureau de la petite génie en herbe...

Une trame plutôt originale, qui permet donc de retrouver les Lapins Crétins au coeur même du Royaume Champignon. Si certains ont opté pour la voie de la sagesse en fusionnant avec des costumes de Luigi ou de Peach, d'autres ont en revanche basculé du côté obscur de la crétinerie, en s'associant à des ennemis caractéristiques de la saga Mario. Evidemment, pour Mario et sa clique, il s'agira de remettre la main sur le précieux casque, pour renvoyer les deux univers à leur place respective.

Mario et Les Lapins Crétins sur le terrain du tactical.


Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle


Une trame inédite donc, pour un gameplay qui l'est tout autant, puisque ce Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle permet de profiter de quelques phases d'exploration avec une équipe de trois héros, lesquelles seront entrecoupées de combats à la sauce tactique, avec des affrontement au tour par tour comme dans un Final Fantasy Tactics ou XCOM pour ne citer qu'eux. Toutefois, les combats proposeront divers objectifs et il faudra également savoir jouer avec l'environnement pour se mettre à couvert. Les combats restent évidemment très abordables malgré leur approche tactique, et conviendront parfaitement à tous les joueurs. Le jeu mise sur le fun qui se dégage de chaque affrontement, avec des situations parfois très drôles, mais aussi des actions à réaliser à la fois simples et diablement riches pour qui profitera de toutes les possibilités offertes.

On pourra évidemment se déplacer et décider d'attaquer une cible, mais on pourra également glisser sous cette dernière pour lui infliger des dégâts, effectuer un super saut avec un allié pour bondir plus loin et/ou asséner des dégâts à un ennemi au passage, sans oublier des armes secondaires, des raccourcis à base de tuyaux... Dans Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle, chaque situation est susceptible de basculer en un tour, et cela permet de profiter de nombreux retournements, qui seront à l'avantage du joueur ou des ennemis. Les possibilités offertes sont nombreuses et s'étoffent au fil des heures, tout comme l'arsenal des héros, qui disposent tous d'une arme caractéristique, déclinée en deux nombreux modèles plus ou moins puissants. A ce sujet, si l'équipe est au départ composée de trois héros, on pourra au fur et à mesure de la progression compter sur la présence d'autres stars issus de l'univers Mario, mais aussi de celui des Lapins Crétins.

Mario Lapins


Le combat est donc parfaitement géré et la formule fonctionne dès les premières secondes du jeu. A ce sujet, si les premiers niveaux peuvent paraître plutôt simplistes, le jeu propose une marge de progression assez énorme. Malgré son côté enfantin, Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle pourra sans problème satisfaire même les « gamers » invétérés. Le jeu propose également une vraie section exploration, avec de (très) nombreux secrets disséminés dans les 4 mondes qui composent le jeu. Ainsi, il sera tout à fait possible de revenir dans un monde précédemment terminé pour, au choix, améliorer ses scores de combat, ou au contraire évoluer dans l'environnement sans la moindre bataille à livrer. On ne saurait d'ailleurs que trop vous conseiller de privilégier la fouille, à la recherche de précieux coffres offrant parfois de nouvelles armes, mais aussi des points permettant de faire évoluer les capacités des personnages.

L'exemple parfait du jeu à emporter


Même si on pouvait craindre ce mélange des genres atypique, le test de Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle montre que le jeu est mûrement réfléchi en interne et qu'il a a été parfaitement pensé pour faire fusionner on ne peut mieux les deux univers. La mécanique est absolument impeccable, et tout s'enchaîne de manière magistrale. Excellente idée également d'avoir instauré un hub central (le château de la princesse) autour duquel on pourra se balader pour se rendre dans les différents mondes, mais aussi accéder au Musée, au QG, à un dôme coop', sans oublier là aussi quelques secrets bien planqués. Evidemment, l'oeil averti appréciera également les innombrables clins d'oeil disséminés ça et là, tout comme l'oreille bien tendue se délectera de quelques thèmes mythiques parfaitement revisités.

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle


Côté durée de vie, Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle propose une bonne vingtaine d'heures de jeu, et même un peu plus pour qui souhaitera découvrir tous les secrets du jeu et venir à bout des différents défis. Des heures de jeu vraiment très prenantes, avec en prime le format hybride de la Switch qui permet ici de jouer au jeu sur la Smart TV du salon, mais aussi (et surtout !) de manière nomade (aux toilettes, au lit, sur le balcon...), avec un genre qui se prête parfaitement à l'exercice. A ce sujet, si on a noté quelques légers ralentissements en mode dock, le jeu nomade s'avère impeccable en terme d'affichage et de cadence. Bref, en attendant Super Mario Odyssey (dont nos impressions sont toujours disponibles), ce crossover signé Nintendo/Ubisoft est un excellent moyen de passer quelques heures très agréables en compagnie de nos héros fétiches, à travers un style de jeu assez particulier, à la fois abordable et complexe mais toujours fichtrement amusant. Du grand art.

Le verdict (pas forcément crétin) de Clubic


Le rapprochement Mario / Lapins Crétins avait de quoi surprendre, mais Nintendo et Ubisoft ont clairement réussi le pari de réunir leurs deux univers, qui plus est à travers un jeu offrant une dimension tactique pas forcément très commune pour le grand public. Le jeu est parfaitement réalisé, bigrement riche en contenu et savamment pensé en amont pour proposer une expérience à la fois amusante, intelligente, cohérente, drôle et autant agréable à regarder qu'à écouter. A cela s'ajoute le côté hybride de la machine, qui sied à merveille au style. En bref, et si vous en doutiez encore, une pure réussite.

Modifié le 25/09/2017 à 17h20
Commentaires