A Rio de Janeiro, Google Maps corrige le tir

Le service Street View permettait de se promener dans les favelas. Du coup, la ville brésilienne avait critiqué le service de Google, estimant qu'elle mettait trop en avant les quartiers pauvres de Rio. Certaines rues ont donc été effacées du service.

Google Maps Street View - Pegman
Alors que la ville brésilienne continue de préparer sa communication autour des prochains Jeux olympiques et de la Coupe du Monde, elle a récemment émis une sévère critique à l'encontre de Google. Rio considérait que la firme américaine faisait apparaître de manière trop « visible » certains quartiers pauvres de la ville.

Suite à de nombreuses critiques, notamment du quotidien O Globo, Google s'est, dans un premier temps, excusé. Dans un communiqué relayé par l'AFP le directeur de Google au Brésil, Felix Ximenes a précisé que « Google n'a jamais eu l'intention de discréditer Rio (...) le problème est le manque d'informations sur les cartes ». Le journal reprochait à la firme de montrer ces quartiers et d'oublier certains monuments touristiques.

Ensuite, Google a tenu à apporter quelques modifications à la carte de la ville. Désormais, certains quartiers pauvres (favelas) ne sont plus visibles sur Street View (photos prises lors du passage de Google Cars). Ce service s'arrête d'ailleurs bien à la porte de ces quartiers.

Pour rappel, en 2014, Rio accueillera le Mondial de football et en 2016, les Jeux olympiques. Les autorités ont donc entamé depuis plusieurs années déjà un véritable bras de fer sur le terrain pour endiguer la criminalité à l'intérieur de la ville. En outre, elle travaille afin de donner une meilleure image de Rio au monde entier. En ce sens, Google devrait désormais « orienter » les touristes vers des quartiers plus accueillants...
Modifié le 12/07/2012 à 10h17
Commentaires