le mardi 11 juin 2013

PRISM : une plainte déposée aux Etats-Unis contre Obama, Verizon et la NSA

Une action en justice vient d'être intentée aux Etats-Unis à l'encontre de ceux considérés comme étant responsables de l'affaire PRISM. Le Président Barack Obama est visé tout comme l'agence de renseignement NSA ainsi que l'opérateur Verizon.

Thumb LE MARTEAU DE LA JUSTICE
Un ancien procureur fédéral et deux autres plaignants ont porté plainte devant la Cour du District de Columbia au sujet des allégations de collecte de données personnelles des internautes par les autorités américaines. Ces dernières sont accusées, principalement la NSA (National Security Agency), d'avoir, sous contrôle de la Maison-Blanche, autorisé ces collectes.

Selon Computerworld, les plaignants reprochent notamment à l'Administration Obama d'avoir violé des droits protégés par la Constitution comme le droit à la vie privée ou encore à la protection contre les fouilles, les perquisitions et les saisies abusives. Ils citent alors pour leur défense le 1er, 4ème et 5ème amendement de la Constitution américaine.

La plainte précise que la somme de 3 milliards de dollars est demandée en compensation. Larry Klayman, l'ex-procureur, est un ancien client de Verizon et a déjà par le passé attaqué en justice Barack Obama. Malgré tout, il est fort probable que ce type d'actions se multiplie dans les jours ou semaines à venir, tant que l'Administration Obama n'aura pas davantage clarifié la situation.

Des sénateurs de l'opposition ont par exemple déjà fait comprendre qu'ils tenteraient de mettre en place des actions collectives contre le gouvernement et ce programme de surveillance.
Modifié le 11/06/2013 à 17h01
Commentaires