le mardi 17 juillet 2012

En perte de bénévoles, Wikipédia tente de se montrer plus attractif

Wikipedia logo icon sq<br />
Si elle est toujours aussi populaire aux yeux des internautes, l'encyclopédie collaborative Wikipédia est en nette perte de collaborateurs bénévoles. Un lent déclin face auquel la fondation Wikimédia tente de trouver des solutions.

De 50 000 en 2007 - l'âge d'or de Wikipédia, pourrions-nous dire - l'encyclopédie collaborative est tombée à 30 000 rédacteurs bénévoles actifs cette année. Le nombre d'administrateurs, c'est à dire des membres très actifs jouant le rôle de « gardiens » de la bonne tenue des pages, connaît également un déclin conséquent depuis la même année, rapporte le site The Atlantic à travers différents graphiques. De près de 70 administrateurs fin 2005, la version anglaise de Wikipédia est passée à 2 en mars 2012.

Moins de « gardiens », pour l'encyclopédie, ça signifie plus de risques d'erreurs, de vandalisme, et moins de travail sur l'amélioration des pages. Et même si le déclin est plus lent du côté des éditeurs actifs, cette situation inquiète la fondation : dans son dernier rapport annuel, cette dernière estimait que « la baisse de la participation est, de loin, le plus grave problème auxquels sont confrontés les projets Wikimédia. »

wikipédia administrateurs
La déclin des administrateurs

Pour tenter de séduire de nouveaux utilisateurs, Wikipédia cherche à se rendre plus accessible : « Wikimédia planifie le bêta test d'un nouvel éditeur de texte en WYSIWYG (What you see is what you get) pour que les nouveaux auteurs puissent plus facilement rejoindre les légions de Wikipédia. » La fondation cherche donc à miser sur plus de simplicité pour sortir de son carcan peut-être un peu trop austère pour les internautes d'aujourd'hui, adeptes des réseaux sociaux et autres sites collaboratifs très guidés. Reste à savoir si cela suffira à réveiller les âmes d'archivistes qui sommeillent en eux.
Modifié le 17/07/2012 à 11h25
Commentaires