OmniTouch et PocketTouch : Microsoft Research repousse les limites du tactile

PocketTouch
Microsoft Research a dévoilé deux projets autour du tactile : l'OmniTouch et le PocketTouch. Le premier permet de transformer n'importe quelle surface en écran tactile par le biais d'un vidéoprojecteur, le second permet d'utiliser un appareil tactile à travers les vêtements.

Hier, Microsoft Research a choisi de dévoiler en même temps deux projets développés par des chercheurs différents à Redmond, projets qui ont un élément en commun : le tactile. A leur façon, l'OmniTouch et le PocketTouch offrent une évolution différente dans cette manière d'interfacer avec un ordinateur, un smartphone ou tout autre appareil.

L'OmniTouch combine un pico-projecteur à une caméra permettant de mesurer la profondeur. Son but : faire de n'importe quelle surface un écran tactile, qu'il s'agisse d'une table, d'un mur ou même de la paume de la main de son utilisateur. « Nous voulions capitaliser sur l'énorme surface qu'offre le monde réel » explique Hrvoje Benko, qui travaille sur le projet avec Chris Harrisson. Ce dernier en avait présenté les prémisses l'année dernière, sous le nom de Skinput.

OmniTouchShoulder

L'OmniTouch utilise une technologie développée par PrimeSense, société à l'origine du Kinect, ce qui explique que le look de l'appareil portable soit assez similaire à celui de l'accessoire de la XBox 360. Ici, pas de capteur : c'est la caméra de profondeur qui détermine si le doigt de l'utilisateur est suffisamment près de la surface choisie pour valider le contact. Le système valide le clic à un centimètre ou moins de la surface, et gère la glisse du doigt.

OmniTouchSurfaces

Conçu pour être portable, le tout est encore encombrant une fois installé sur l'épaule, mais les chercheurs estiment qu'il n'y a pas d'obstacle à la miniaturisation et qu'il serait possible d'obtenir un produit final de la taille d'une boîte d'allumettes.

PocketTouch, pour des habits tactiles ?

On pourrait résumer ainsi le projet PocketTouch, mais celui-ci est tout de même un peu plus subtil puisqu'il propose d'utiliser un smartphone à travers, par exemple, la poche d'un pantalon par le biais d'un capteur multitouch capacitif doté d'une grille. Cette grille permet d'effectuer certaines actions sur le téléphone, comme verrouiller l'appareil, prendre un appel ou écrire un message. La technologie n'en est encore qu'au stade du prototype et les chercheurs travaillent à l'élaboration d'applications permettant d'étendre les capacités du PocketTouch. Rien ne dit qu'elle ne sera pas, un jour, intégrée à l'OS Windows Phone.

Modifié le 11/07/2012 à 12h30
Commentaires