A 15 ans, il invente une batterie qui se recharge en marchant

Venu des Philippines, Angelo Casimiro participe au concours Google Science Fair et a conçu un mécanisme permettant de recharger un appareil tout en marchant.

Si Google, Apple, Microsoft ou BlackBerry optimisent de plus en plus leur système d'exploitation mobile, il arrive bien souvent que le smartphone ne tienne pas toute la journée et requiert un chargement pour la soirée à venir. Le jeune Angelo Casimiro explique être en train de réfléchir au problème en question.

batterie


Le jeune inventeur souhaitait mettre au point une batterie qui ne fasse pas appel à un élément externe comme l'intensité du soleil ou du vent. L'idée est d'obtenir une charge régulière. En partant du constat que l'homme effectue au quotidien 7000 pas, il s'est alors tourné vers la piézoélectricité.

Concrètement, le jeune garçon a conçu une semelle dotée de membranes piézoélectriques que le pied écrasera à chaque pas. Celles-ci génèreront donc de l'électricité qui sera ainsi stockée au sein d'une batterie à laquelle l'appareil sera connecté en USB. Pour l'heure le concept n'en est qu'à ses débuts. Angelo Casimiro estime qu'il faut 8 heures de jogging pour obtenir une charge de 400 mAh, c'est-à-dire pour recharger à 20% son smartphone pourvu d'une batterie de 2000mAh... Pas très encourageant.

Toutefois si le mécanisme s'avère pour l'heure peu pratique pour le smartphone, il devrait permettre de recharger des batteries assurant l'éclairage de quelques ampoules dans les régions reculées par exemple. Retrouvez davantage d'informations sur ce projet sur cette page.

Commentaires