Test Asustor AS-6204T : de jolis débuts pour le CPU Intel Braswell

Parmi les plus réactifs des constructeurs de périphérique de stockage réseau, Asustor est sans surprise l'un des premiers à déployer des solutions basées sur le dernier processeur Intel de la gamme Atom, les fameux Braswell. Pour le constructeur taïwanais, cette intégration passe par la gamme AS-6xxx qui se compose de quatre produits. Nous nous arrêtons aujourd'hui sur le plus « musclé » du lot, l'AS-6204T, ses quatre baies 5,25 pouces et ses 4 Go de mémoire vive.

Présentation générale Asustor AS-6204T

S'il se montre rapide à intégrer les dernières nouveautés de constructeurs tels qu'Intel, ou à mettre à jour ses gammes pour tenir compte des progrès de ses concurrents, Asustor ne souhaite pas faire évoluer un design que l'on observe sur ses produits depuis plusieurs renouvellement de gammes. L'AS-6204T est, esthétiquement parlant, très proche des modèles AS-202TE ou AS-5002T déjà passés entre nos mains. La silhouette massive, la robe intégralement noire et les angles relativement saillants sont une nouvelle fois au menu. Sur la face avant du produit, on distingue les quatre baies 5,25 pouces avec leur système d'éjection des berceaux, un port USB3, ainsi que deux boutons : mise sous tension et copie automatique. Enfin, Asustor a conservé le petit écran permettant d'afficher de multiples informations sans avoir à accéder à l'interface logicielle du NAS.

Le tour du propriétaire se poursuit en retournant l'AS-6204T. Là, on ne découvre rien de très original, mais on voit déjà que, petit à petit, Asustor remplace les ports USB2 par de l'USB3 comme tous les principaux constructeurs de NAS : deux ports de chaque version sont ici disponibles. Ils épaulent deux connecteurs que l'on est surpris de retrouver sur un modèle de la rentrée 2015 : des eSATA ! Compte tenu de l'orientation haut de gamme de ce modèle, il n'est pas surprenant de découvrir deux connecteurs Ethernet Gigabit RJ45 : ils permettront de profiter de l'agrégation de liens pour des débits plus importants, si le reste de votre réseau peut l'exploiter. Asustor oblige, un port HDMI v1.4b et un connecteur S/PDIF optique sont présents : de quoi profiter du home cinema. Dommage tout de même que la télécommande ne soit fournie qu'en option ou que l'HDMI ne passe toujours pas en version 2.0. Enfin, Asustor n'a pas lésiné sur le refroidissement de son bébé : l'imposant ventilateur 120 mm occupe une bonne partie de l'espace.

Asustor AS6204T
Processeur
Intel Celeron N3150 - 1,6 GHz
Protocoles réseau
AFP, SMB, FTP, NFS
Mémoire vive
4 Go
Cryptage
HTTPS, FTP SSL/TLS
Dimensions / Poids
185x170x230 mm / 2,9 kg
Serveur Web
Oui
Garantie
3 ans
Téléchargements
FTP, HTTP, Torrent
Baies
4x 3,5"
Serveur d'impression
Oui
Hotswap
Oui
Serveur multimédia
DLNA, iTunes, Photos, UPnP
Normes RAID
0 / 1 / 5 / 6 / 10 / JBOD
Gestion de caméras
Oui, 16 IP
Ports USB / eSATA
3 USB3, 2 USB2, 2 eSATA
Gestion des quotas
Utilisateur
Interface réseau
2x Gigabit RJ45
Langue
Français

Dans la pratique

À la manière de QNAP ou Synology, Asustor ne propose qu'une seule interface pour l'ensemble de ses produits. Le même paragraphe est donc dupliqué sur les différents modèles de la marque à quelques détails près.

L'interface utilisateur est largement influencée par le système iOS d'Apple. Un écran principal épuré présente les fonctions sous la forme d'icônes sur lesquelles il suffit de cliquer pour ouvrir de nouvelles fenêtres. La partie supérieure sert de barre d'outils regroupant les applications déjà lancées. Le premier intérêt d'une telle solution est évident : les néophytes peuvent accéder simplement aux outils dont ils ont besoin. Pour les experts, c'est peut-être plus déroutant, mais cette accessibilité n'est guère gênante dans la mesure où le constructeur a sélectionné les onze applications les plus importantes à mettre en icône : gestion des utilisateurs, monitoring, catalogue d'applications, aide en ligne, services, stockage, sauvegarde, explorateur de fichiers, périphériques externes...

Mention spéciale pour l'interface de monitoring qui est un modèle de clarté ; l'explorateur de fichiers et son design très « Apple » n'est pas mal non plus. Avec la version 2.4 de son logiciel (ADM), Asustor avait intégré une fonction de prévisualisation photo / vidéo depuis l'explorateur : simple et pratique. La mouture 2.5 est l'occasion de moderniser la gestion de la corbeille qui conserve la structure originale des répertoires et permet de planifier les nettoyages. De son côté, le gestionnaire de stockage n'omet aucune des fonctions clefs d'un NAS, même si nous avons trouvé qu'il était un peu lent dans la création de notre pile RAID. Sur ce plan-là, Asustor ne fait pas vraiment dans l'originalité : comme l'immense majorité des constructeurs, il se repose sur le système de fichier EXT4. Plus anecdotique, Asustor est un des seuls à intégrer la fonction de Trim à son logiciel : les SSD sont pris en charge de manière plus complète, mais compte tenu du prix au gigaoctet, ont-ils vraiment leur place dans un NAS ?

Asustor AS6204T
Asustor AS6204T

L'interface utilisateur Asustor ne fait l'impasse sur aucune fonctionnalité, et si certains outils (surveillance vidéo par exemple) manquent à l'appel, il suffit de se tourner vers le magasin d'applications de la marque pour l'ajouter. Aisément accessible au travers d'une des onze icônes principales, cet AppStore regorge d'outils. Comme d'autres constructeurs, les équipes Asustor passent en revue toutes les applications avant de les mettre à disposition des utilisateurs. Une rubrique « bêta » accueille les applications qu'Asustor juge encore un peu jeunes. Pour en revenir à la surveillance vidéo, l'application idoine permet de gérer gratuitement jusqu'à quatre flux vidéos et douze autres - payants - peuvent encore être ajoutés.

Enfin, il nous faut revenir sur une fonctionnalité importante de l'AS-6204T. La présence d'un port HDMI 1.4b (non CEC hélas) et d'une prise optique S/PDIF le prédisposent à la diffusion de vidéo. L'objectif est d'autoriser les flux vidéo sans aucune limite ou presque. À l'aide d'XMBC (ou Kodi aujourd'hui), le NAS peut diffuser des vidéos qui, grâce à la puissance du processeur embarqué, peuvent sans peine être en 4K et dotées de plusieurs canaux audio.

Asustor AS6204T
Asustor AS6204T
Asustor AS6204T

Asustor AS6204T
Asustor AS6204T
Asustor AS6204T


Performances

Performances : les scores de l'Asustor AS-6204T

Qu'en est-il des performances de ce NAS dans la pratique ? Que donne-t-il face à la concurrence ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés dans les pages suivantes :

Notre avis

L'intégration des fameux processeurs Braswell signés Intel n'est clairement pas une révolution. De fait, l'AS-6204T ne vient pas bouleverser la hiérarchie dans le monde des NAS. Il s'agit en revanche d'un modèle remarquablement complet, doté d'une finition exemplaire, et qui profite d'un suivi logiciel que nous n'avons pas fini de saluer. Pour ne rien gâcher, les performances enregistrées sont de tout premier plan et l'AS-6204T est équipé d'une sortie HDMI que l'on peut épauler d'une télécommande optionnelle. Hélas, tout cela se paye au prix fort : Asustor commercialise son poulain au tarif de certains modèles 5 baies. Difficile de savoir qui d'Asustor ou d'Intel est à blâmer, mais le fait est que la note paraîtra salée à de nombreux utilisateurs, pourtant tentés par l'excellence de ce modèle.

Asustor AS6204T
Asustor AS6204T
Asustor AS6204T

Asustor AS-6204T

Les plus
+ Finition irréprochable, 3 ans de garantie
+ Performances de premier plan
+ Prise HDMI et sortie S/PDIF
+ Interface propre et précise
Les moins
- Tarif élevé : la faute au Braswell ?
- Toujours pas d'HDMI en v2.0
- Télécommande en option
4.5
Performances
Fonctionnalités
Interface


NAS miniature

Voulez-vous en savoir plus ?

En fonction des marques, les NAS ne disposent pas des mêmes fonctionnalités. Nous faisons le point sur les services les plus couramment intégrés.

Modifié le 02/10/2015 à 11h35
Commentaires