DLNA, le réseau multimédia de la maison !

Du côté des serveurs


Windows Home Server005
Nous avons vu qu'il existait différents types de « clients », mais quels sont les appareils capables de faire office de serveur DLNA ? Si certains disques durs multimédias autonomes sont équipés d'un serveur UPnP AV (comme notre XTreamer de test), ce sont bien les ordinateurs qui sont le plus souvent mis à contribution. Certains sont spécialisés dans le domaine, comme les NAS ou les Home Server. Avec ce type d'ordinateurs (et particulièrement les Home Server), un minimum de configuration est requis et ce genre de serveur est très facilement reconnu par les différents périphériques clients.

Les ordinateurs plus « traditionnels » sont moins orientés vers le partage et malgré la relative simplicité du protocole UPnP AV, certains réglages sont parfois nécessaires, nous le verrons plus tard. Une fois ces ajustements effectués, un ordinateur classique pourra alors très bien se comporter en tant que serveur UPnP, si tant est qu'une couche logicielle adaptée soit installée.

La solution du serveur logiciel


En effet, contrairement aux serveurs dits « matériels » (qui embarquent leur propre solution), un ordinateur nécessite l'installation d'un serveur de type logiciel. Il en existe de très nombreux, notamment des programmes gratuits, à commencer par... Windows Media Player. Depuis sa version 11, le lecteur de Microsoft intègre en effet le Windows Media Connect (en version 3.0 pour Windows XP, en version 4.0 pour Vista et Windows 7), qui permet de faire fonctionner votre PC comme un serveur UPnP AV.

Évidemment, il existe d'autres logiciels dédiés, comme le très bon PS3 Media Server (qui existe également sous Mac) ou encore Nero Media Home. Sous Linux, Mediatomb constitue une excellente solution.

Nero home scr
Nero Media Home est équipé d'un serveur UPnP

La question des formats


Logo Blu-ray Disc
Peut-on lire tous les fichiers présents sur son PC via un réseau DLNA ? Tout dépend en fait à la fois du client et du serveur que vous utilisez. Initialement, la certification DLNA impose la compatibilité avec le format JPEG pour l'image, le PCM pour le son et le MPEG-2 pour la vidéo. Tous les autres formats ne sont qu'optionnels pour les clients comme les téléviseurs, les chaînes Hi-Fi ou les cadres photo. De même, certains contenus protégés par DRM (on pense aux disques Blu-Ray) sont susceptibles de ne pas pouvoir être diffusés sur certains DMP non compatibles.

Comment, dès lors, passer outre ces limitations très contraignantes ? En comptant tout d'abord sur les « clients » : certains téléviseurs sont capables d'afficher des vidéos autres que de simples MPEG-2, et certaines chaines Hi-Fi pourront jouer des fichiers MP3, notamment. À vous de lire attentivement les spécifications techniques des différents appareils.

Caractéristiques 46B700
La liste des formats pris en charge par notre téléviseur


L'autre possibilité serait d'effectuer du transcodage sur le serveur avant de lire sur le client. En effet, les formats MPEG-2, le PCM ou le JPEG ne nécessitent qu'une fonction de streaming de la part du serveur, qui n'a rien d'autre à faire qu'à transmettre le flux brut. Mais un ordinateur est capable de bien plus et des fichiers d'autres formats peuvent être acheminés aux clients après la conversion qui s'effectue à la volée. Pour cela, il est nécessaire d'avoir un logiciel adéquat. C'est le rôle de PS3 Media Server, par exemple. Nous verrons en page suivante si ce type de solution est réellement intéressant.

Modifié le 12/05/2016 à 09h11
Commentaires