le jeudi 10 janvier 2008

Le Nao : un robot français à ... 3000 euros !

aldebaran
La robotique réussit aux jeunes pousses. Après Violet, dont le Nabaztag s'attaque au marché américain, ou encore Wavestorm, dont le logiciel équipe le prometteur Skypee de Meccano et l'arrivée du Pleo (voir Pleo : le robot dinosaure sort de l'oeuf), c'est au tour d'Aldebaran Robotics d'annoncer une levée de fonds de 5 millions d'euros auprès de CDC Innovation et I-Source Gestion destinée au développement de son robot Nao.

« L'appui d'investisseurs de renom tels que CDC Innovation et I-Source Gestion est une excellente validation de nos choix technologiques et du business model de notre entreprise. L'entreprise a franchi des étapes majeures depuis sa création en 2005, et ce financement va nous permettre de renforcer nos équipes par des professionnels chevronnés, de livrer nos robots Nao aux équipes de la RoboCup, ainsi que de préparer son lancement grand public l'année prochaine. » , commente Bruno Maisonnier, PDG de Aldebaran Robotics.


nao
Nao


A la fois intelligent et communicant, Nao est un robot de 60 cm de haut, entièrement programmable grâce à son ordinateur embarqué et destiné à des applications variées dans des domaines tels que l'éducation, les divertissements, l'assistance à domicile ou la sécurité. Reste à savoir si ce petit robot, dont la commercialisation est prévue début 2009 à un tarif d'environ 3000 euros, aura plus de succès que Aïbo, le chien robot de Sony dont le tarif de 2000 dollars ne lui avait pas permis de rencontrer le même succès qu'un Nabaztag, un lapin Wifi d'environ 120 euros déjà vendu à plus de 200 000 unités.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )