le lundi 05 mars 2007

Californie : en route pour le format OpenDocument ?

{PUB|
OpenDocument Alliance
}Le démocrate Mark Leno a soumis le 23 février dernier à l'état de Californie une proposition de loi visant à imposer aux administrations l'utilisation de formats informatiques ouverts. Si l'OpenDocument Format (ODF) n'est pas explicitement cité, c'est pourtant bien de lui qu'il est question, au grand dam de Microsoft qui essaie d'imposer son propre format bureautique, l'Open XML, utilisé au sein de la suite Office 2007. Si cette proposition de loi est acceptée, l'état le plus peuplé des Etats-Unis emboitera le pas au Texas, au Minnesota et au Massachusetts qui se sont déjà prononcés en faveur de l'adoption de formats ouverts.

Le texte proposé à la Californie implique l'utilisation, à compter de 2008, de formats bureautiques ouverts et basés sur le langage XML, au sein des administrations gouvernementales et fédérales. Il préconise également la mise en place de guides de bonne conduite recommandant l'utilisation des formats ouverts.

L'ODF Alliance, qui réunit plusieurs dizaines d'acteurs de l'univers du logiciel et de l'informatique, a obtenu en mai dernier la ratification du format OpenDocument auprès de l'International Organization for Standardization (ISO), contrairement à Microsoft, dont l'Open XML doit pour le moment se contenter d'une certification de l'ECMA, une organisation de standardisation européenne. La firme de Redmond, qui met en avant les facultés d'ouverture de son format basé sur le langage XML, essaie tant bien que mal d'obtenir également la ratification ISO. Elle rappelle par ailleurs que Corel et 111 ont tout deux choisi de prendre en charge le format Open XML dans leurs produits bureautiques.

Bien que le texte de la proposition de loi ne suggère aucun format particulier, l'une des notes explique que le format en question devrait être « contrôlé par une organisation industrielle ouverte », ce qui compromet les chances de Microsoft. Le projet devrait être discuté et, pourquoi pas, voté dans le courant du mois de mars. D'aucuns estiment que la décision de la Californie, état le plus peuplé des Etats-Unis, pourrait influencer d'autres états dans leur politique relative à l'interopérabilité.
Modifié le 13/12/2010 à 16h47
Commentaires