le jeudi 31 décembre 2009

Pour un hoax le Canada fait fermer 4500 sites Internet

Canada drapeau
Le moins que l'on puisse dire c'est qu'au Canada, le gouvernement ne termine pas l'année en beauté. En effet, suite au sommet de Copenhague, deux sites Internet - enviro-canada.ca et ec-gc.ca - ont pointé du doigt la politique du pays en matière de protection environnementale. Ces membres des groupes Yes Men et ActionAid ont ainsi organisé une parodie du site officiel du gouvernement.

Alerté, Mike Landreville, responsable de www.ec.gc.ca, a ainsi contacté par email leur fournisseur d'accès à Internet et hébergeur allemand Serverloft. Il expliqua qu'enviro-canada.ca et ec-gc.ca étaient « directement connectés à un hoax essayant de faire croire aux gens que le gouvernement canadien entreprendra certaines actions relatives aux problèmes liés au réchauffement climatique ».

Plus précisément, les deux sites Internet incriminés expliquaient, au travers de faux communiqués de presse, que le Canada avait décidé de réduire leur émission de gaz à effet de serre de 40% d'ici 2020 et de 80% d'ici 2050. En plus de la fermeture de ces sites, M. Landreville demanda également la suspension de « tous les autres domaines traitant la question environnementale ». Le FAI Serverloft a réagi immédiatement... en bloquant directement plusieurs groupes d'adresses IP, ce qui affecta 4500 sites web.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )