le vendredi 30 octobre 2009

L'administration fiscale quitte Microsoft pour Mozilla

Mikeklo thunderbird
Les solutions libres continuent à séduire l'administration française. L'administration fiscale succède effectivement à la gendarmerie nationale et au ministère de la défense en adoptant notamment le client de messagerie open source Mozilla Thunderbird. La direction générale des finances publiques (DGFP) est ainsi sur le point de basculer 130 000 postes au détriment de solutions propriétaires, dont celle de Microsoft, qui a d'ailleurs récemment fait ses adieux à la ville de Los Angeles.

Fruit de la fusion de la direction générale des impôts (DGI) et de la direction générale de la comptabilité publique (DGCP), la DGFP aurait profité de l'arrivée à expiration des coûteuses licences des solutions actuellement déployées pour harmoniser son parc informatique. Les uns utilisaient jusqu'à présent Microsoft Outlook tandis que les autres s'apprêtent à abandonner IBM Lotus Notes.

Les fonctions de messagerie de Thunderbird seront d'ailleurs étendues par le biais de l'extension de gestion d'agenda Lightning, conçue elle aussi par la fondation Mozilla, ainsi que par le logiciel libre de travail collaboratif OBM, conçu quant à lui par la société française Linagora.

Reste enfin a adopter un système d'exploitation libre tel Linux pour embrasser le libre, comme l'a fait la gendarmerie nationale.
Modifié le 27/06/2012 à 19h23
Commentaires