le mardi 25 août 2009

Wahoo : le logiciel qui remplit pour vous les concours

Les fanatiques du ticket à gratter virtuel qui n'ont pas peur de voir leurs coordonnées apparaitre dans des dizaines de fichiers commerciaux apprécieront peut-être Wahoo, un logiciel gratuit conçu par une jeune société belge, Kow Media. Cette application Windows propose à l'internaute de réduire le temps et les efforts nécessaires à l'inscription aux nombreux concours qui hantent le Web, en remplissant à sa place les indispensables formulaires. Jouer plus pour gagner plus ?

Pour l'utiliser, il faudra télécharger le client Wahoo, puis créer un compte utilisateur via le site konkours.com. A partir de là, il faudra renseigner ses coordonnées personnelles, de façon à ce que celles-ci puissent être utilisées par le logiciel pour l'inscription aux concours. On n'aura plus ensuite qu'à sélectionner les jeux de son choix parmi une liste, et jouer de la souris pour tenter sa chance.

Le logiciel se présente comme une surcouche au navigateur, prenant place dans la partie supérieure de l'écran, à partir de laquelle on naviguera de concours en concours. Pour des raisons techniques, la démarche n'est pas entièrement automatisée, et il faudra en fait le plus souvent cliquer trois fois de suite dans le premier champ d'un formulaire pour en remplir toutes les cases. Conditions d'utilisation, accord pour des relances publicitaires, adresse de courrier électronique et éventuels captcha (dispositifs visant justement à empêcher l'action de robots) devront quant à eux être validés à la main. Pour simplifier la tâche, le logiciel dicte à l'internaute les actions à effectuer.

Wahoo Mikeklo

Pour Kow Media, les organisateurs de concours ne verraient pas d'un mauvais oeil l'arrivée d'un tel logiciel. Bien au contraire, ils seraient plutôt satisfaits, dans la mesure où leurs opérations bénéficieront d'une visibilité supplémentaire. C'est d'ailleurs ainsi que la société éditrice de Wahoo, Kow Media, entend se rémunérer. « Environ 5% des annonceurs qui référencent leurs concours chez nous paient pour être mis en avant », indique Pierre Lillien, 29 ans, l'un de ses deux fondateurs. Il assure que Kow Media n'exploitera jamais directement les données confiées par les internautes.

C'est bien sûr là le nerf de la guerre pour les annonceurs, qui cherchent par l'intermédiaire de concours gratuits à agréger le plus d'informations personnelles liées à de futurs clients potentiels, qui risquent ensuite de faire l'objet de démarchage publicitaire. « Nous conseillons à nos membres de ne pas mettre leur adresse Web personnelle, mais plutôt d'en créer une qu'ils réservent aux concours », explique encore Pierre Lillien. Adresse physique et identité sont quant à eux plus difficile à dissimuler : comment recevoir son lot si l'on ne renseigne pas ses vraies coordonnées ?

Certains regretteront sans doute qu'il ne s'agisse pas d'un vrai bot capable de balayer quinze concours par seconde. Wahoo espère toutefois trouver sa place, à mi-chemin entre des annonceurs soucieux d'obtenir visibilité ou prospects et des internautes toujours partants pour quelques cadeaux. Ces derniers ne devront toutefois pas se laisser emporter par la facilité, et jeter un oeil aux options qu'ils valident sur les pages de concours, s'ils ne veulent que leur boite aux lettres, physique ou électronique, soit jetée en pâture aux annonceurs. Lancé en mars dernier en Belgique, le service compterait déjà quelque 15.000 utilisateurs et référence 275 concours.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )