le jeudi 05 février 2009

Le W3C veut unifier les réseaux communautaires

social network gb logo réseau social communautaire
Le consortium W3C, en charge de réguler les standards de l'Internet, souhaite que les infrastructures mises en place pour chaque réseau communautaire soient interopérables afin d'évoluer de manière ouverte vers de nouvelles technologies web.

Un groupe dédié à cette réflexion a été formé et rassemble plusieurs acteurs majeurs de la Toile à savoir le portail Yahoo!, le navigateur Flock, ou encore les constructeurs Nokia, Samsung, et IBM. En tout 55 sociétés ou organisations se sont retrouvées pour discuter du sujet pendant deux jours. S'il s'agit véritablement de trouver les technologies adéquates pour mettre en place des standards ouverts dans les technologies des réseaux sociaux, les firmes représentées soulignent aussi que chacun pourrait tirer profit de cette interopérabilité avec de nouveaux modèles économiques.

Interrogé par Eweek, Dominique Hazael-Massieux, en charge de l'Internet mobile au W3C, explique : « il est temps aujourd'hui que les divers acteurs des réseaux communautaires se rassemblent afin de résoudre les problèmes de croissance et de stabilité de cette industrie [ ... ] Tous les utilisateurs de réseaux sociaux, et principalement les jeunes, désirent avoir l'expérience la plus complète possible tout en ayant accès depuis leur téléphone portable sur un site sécurisé et optimisé ». A cette réflexion s'ajoute aussi celle concernant la standardisation du micro-paiement faciliterait le développement du modèle économique choisi par le réseau communautaire.

De MySpace a Facebook en passant par Orkut, Twitter et Live Spaces, il est clair que le problème de l'interopérabilité se pose clairement à l'internaute. Cependant, l'on pourrait aussi se demander pourquoi chacun tente d'imposer sa propre solution plutôt que de travailler conjointement. Ainsi, Facebook a lancé Facebook Connect afin de communiquer avec les interfaces de programmation des autres services web. De son côté Yahoo! a dévoilé son Open Strategy qui place le profil utilisateur de Yahoo! au coeur de l'expérience communautaire de l'internaute. Enfin, à la conférence LeWeb 08, MySpace a levé le voile sur MySpaceID, une initiative s'appuyant sur des composants issus de OpenSocial, OAuth ou encore OpenID.

Reste à savoir si l'initiative du consortium W3C portera ses fruits et permettra à chacun de travailler main dans la main.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )