le vendredi 09 janvier 2009

GeForce 3D Vision : le stéréoscopique presque abordable

La restitution d'images en relief est véritablement une des grandes tendances de l'année 2009, comme le laissent présager les nombreuses annonces gravitant autour de cette problématique au CES 2009. L'affichage de graphismes tri-dimensionnels sur un écran en deux dimensions et la haute définition étant arrivés à maturité, les ingénieurs se concentrent désormais sur la restitution en trois dimensions.

En attendant que la projection holographique, qui n'en est qu'à ses balbutiements, et que les écrans auto-stéréoscopiques, déjà commercialisés, ne se démocratisent, NVIDIA annonce GeForce 3D Vision, une solution de restitution en 3D stéréoscopique.

NVIDIA GeForce 3D Vision

La solution du caméléon californien fait appel à une paire de lunettes à obturateur, à une carte graphique GeForce (non fournie), et fonctionne d'ores et déjà avec environ 300 jeux dont Left 4 Dead, Guitar Hero, Far Cry 2 et de nombreux films et photos adaptés. La paire de lunettes ressemble à une paire de solaires, rechargeable, communique sans fil avec l'ordinateur à l'aide d'un émetteur infrarouge à relier à l'ordinateur par USB. L'émetteur envoie un signal aux lunettes qui leur permet d'occulter un œil, puis l'autre, tandis que l'écran transmet à tour de rôle ce que chacun des deux yeux doit voir.

GeForce 3D Vision en situation au CES 2009

Seul bémol, cette technologie nécessite un écran fonctionnant à 120 Hz et une carte graphique haut de gamme (séries 8800, 9800 et GTX 200) pour fonctionner, or peu d'écrans LCD affichent un tel taux de rafraîchissement vertical. Quoi qu'il en soit le dispositif est d'ores et déjà disponible aux États-Unis, il est commercialisé 200 dollars.
Modifié le 27/06/2012 à 19h23
Commentaires