Espace membre :
flechePublicité

La MPAA réclame riposte graduée et filtrage à Obama

Partager cette actu
Logo de la MPAA margé
La MPAA a remis à l'équipe de Barack Obama un document relatant ses principales préoccupations à l'échelle internationale. Dans un document d'une page immédiatement publié par cette dernière, l'organisme qui défend les intérêts de l'industrie du cinéma américain fait d'ores et déjà pression sur le prochain président des États-Unis, en préconisant quelques mesures jugées prioritaires.

La riposte graduée fait des éMules et les mesures anti-piratage européennes pourraient ainsi s'exporter outre-atlantique prochainement. Le projet de loi qui défraie la chronique en France inspire pourtant la MPAA, pour qui la lutte contre le piratage sur Internet est une des principales priorités. Elle recommande la mise en place de dispositifs de détection et de suppression automatique des contenus illicites ou encore des filtrages à l'échelle du pays, comme on en trouve notamment au Royaume-Uni.

Les studios hollywoodiens souhaitent par ailleurs que des pressions économiques soient exercées sur les pays qui ne font pas d'effort face aux pirates industriels, qui copient à grande échelle des films et de la musique. Ils pointent du doigt tout particulièrement la Chine et la Russie, tout en attirant aussi l'attention d'une manière générale sur d'autres pays comme le Canada, l'Inde ou encore l'Espagne.

Néanmoins à l'image des pirates, la MPAA est très concernée par la qualité des vidéos diffusées illégalement sur la toile. Pour preuve, l'association interprofessionnelle déteste elle aussi les camcordings (souvent appelés à tort screeners), ces enregistrements de piètre qualité réalisés à l'aide d'un caméscope filmant directement un écran de cinéma, puisqu'elle a déjà travaillé à l'établissement de règles au Mexique, pays dans lequel le phénomène aurait atteint des proportions de crise. Bonne nouvelle !

Reste à espérer que Joe Biden change de fusil d'épaule face aux nombreux virulents commentaires laissés à l'égard de ces recommandations sur le site de la future équipe présidentielle. Farouche partisan de la propriété intellectuelle, le futur vice-président des États-Unis est effectivement étroitement lié à la RIAA et à la MPAA.

Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Ressources humaines

OrgPlus
Créer l'organigramme d'un entreprise
Planning du personnel
Planning du personnel : Assurez la gestion de votre personnel.
Agenda Planning
Gérer le planning et les ressources humaines d'une entreprise
Employees of the Company
Avoir tous les détails concernant un employé
Worktime Express
Gerer le temps passé sur un projet
Instant HR Software
Un logiciel complet pour la gestion des ressources humaines !

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité