Espace membre :
flechePublicité

// Nexus 10 : la tablette Google par Samsung

Partager ce dossier

Publié par Frédéric Cuvelier le Jeudi 6 Décembre 2012

google logo icon sq gb
La Nexus 10 est la première tablette 10,1 pouces de Google. Officiellement dévoilée le 29 octobre dernier et donc un peu plus tard que prévu, la faute à Sandy, elle complète la gamme Nexus de la marque, après une Nexus 7 pour le moins convaincante.

Google entre donc dans un marché où la concurrence bat enfin son plein, grâce à la multiplication de tablettes Android et au succès des modèles Amazon. Et entre le flottement dans les ventes de l'iPad créé par l'arrivée de l'iPad Mini, l'engouement pour le Nexus 7 et l'approche des fêtes de fin d'année, le moment semble assez bien choisi pour mettre un joli coup de pied dans la fourmilière. Et ce d'autant que la marque chargée de produire la Nexus 10 n'est pas vraiment une novice en matière de tablette.

Et si Asus s'est chargé de la construction de la tablette 7 pouces de Google, et après un Nexus 4 signé LG, c'est cette fois Samsung qui a été chargé d'assembler la version 10 pouces de la tablette du géant de Mountain View, comme ce fut le cas pour certains des premiers smartphone de la marque, à savoir les Nexus S et Galaxy Nexus.

Que vaut donc cette Nexus 10 face à son meilleur ennemi qu'est l'iPad ? Les réponses dans notre test !

Nexus 10
Nexus 10
Caractéristiques principales
Système d'exploitation Android 4.2.1
Processeur / Fréquence CPU : Exynos 5250 Dual @ 1,7 GHz
GPU : Mali-T604
Mémoire / Stockage Mémoire interne : 16 ou 32 Go
Pas de Slot Micro SD
2 Go de mémoire vive
Écran et définition 10,1" Ecran PLS LCD
Corning Gorilla Glass 2
(2 560 x 1 600 pixels)
Appareil photo Webcam de 1.9 mégapixel
APN de 5 mégapixels
GPS Oui
Batterie 9 000 mAh Li-Ion
Dimensions 264 x 178 x 9 mm
Poids 604 g (avec batterie)


Design et composants retour au sommaire

La Nexus 10 est donc fabriquée par Samsung. Pas étonnant que les lignes de cette tablette s'approchent de celles de la Galaxy Note 10.1, et donc de la Galaxy Tab 2, avec lesquelles elle partage ses bords arrondis.

Nexus 10

On retrouve également le format 16:10, alors que les bordures supérieures et inférieures sont identiques. La présence des enceintes sur les côtés de la tablette est également inspirée des modèles de la marque, tout comme le positionnement des boutons de verrouillage et de volume.

Nexus 10

Il existe toutefois un certain nombre de différences entre cette Nexus 10 et les précédentes tablettes Samsung, à commencer par la ligne légèrement bombée des côtés de la tablette, ou encore l'utilisation d'un revêtement soft-touch sur les bords et au dos de la Nexus 10. Concernant les courbes de la nouvelle tablette de Google, c'est une affaire de goût. Quant au revêtement choisi par Samsung (identique, dans sa partie supérieure, à celui du Nexus 7), il est agréable au toucher et offre quelques avantages : une endurance plus importante et un poids inférieur à l'aluminium, tandis qu'il permet une préhension confortable et rassurante.

Nexus 10

La Nexus 10 est bien finie et ne souffre d'aucun défaut d'assemblage vraiment gênant. Seul point notable : un léger jeu sur le cache de protection à l'arrière de la tablette, dont on ne sait d'ailleurs pas vraiment ce qu'il protège. Enfin, les bords arrondis, caoutchoutés et surtout l'espace trop important présent à côté de l'écran laissent une impression relativement peu flatteuse de la tablette, assez loin de celle laissée par la Galaxy Note 10.1.

Samsung Galaxy Note 10.1 blanc 1

Pourtant, les dimensions des deux tablettes ne sont pas si éloignées, même si la Nexus 10 est légèrement plus haute et plus large que la Galaxy Note 10.1. Quant à la finesse, elle est tout simplement la même dans les deux cas, avec seulement 8,9 mm, soit 0,6 mm de moins qu'un iPad. En revanche, on compte 2,3 cm entre le bord de l'écran et celui de la Nexus 10, contre 1,9 cm sur une Galaxy Note 10.1. Cela peut paraître anecdotique, mais ça ne l'est pas vraiment.

Sur la balance, la comparaison est aussi à l'avantage de la Galaxy Note 10.1, qui pèse 20 grammes de moins que la Nexus 10. Avec ces 604 grammes, cette dernière est toutefois plus légère que l'iPad, de près de 50 grammes, et que Surface, de plus de 70 grammes.

Côté composants, la Nexus 10 abrite un SoC signé Samsung, à savoir un Exynos 5250 combinant un CPU ARM Cortex-A15 double-cœur cadencé à 1,7 GHz (que la ) et un GPU ARM Mali-T604. La Nexus 10 est, pour l'heure, la seule tablette à être équipée de ce processeur, qui est ici accompagné de 2 Go de mémoire vive.

En ce qui concerne la connectivité, la nouvelle tablette de Google gère le NFC, le Wi-Fi 802.11n et le Bluetooth 4.0. En revanche, ne cherchez pas d'emplacement SIM, la Nexus 10 n'est pas compatible 3G / 4G. La connectique est également incomplète : certes, on retrouve un port micro-HDMI qui brillait par son absence sur les Galaxy Tab 2 et Note 10.1, mais on regrette l'absence de lecteur de cartes micro-SD ou d'un port USB.

Nexus 10
Nexus 10

Notez la présence d'un connecteur 6 broches à la base de la tablette, qui suggère l'arrivée probable d'accessoires.

Nexus 10

La Nexus 10 est équipée d'une webcam de 1,9 mégapixel et d'un APN de 5 mégapixels doté d'un flash LED, au dos de la tablette. Une définition tout à fait standard, puisque l'iPad ou la Galaxy Note 10.1, notamment, disposent d'un tel capteur. Rares sont les tablettes équipées d'un APN 8 mégapixels, à l'instar de la Transformer Prime d'Asus.

Nexus 10

Terminons le tour du propriétaire pour l'attrait majeur de cette nouvelle tablette de Google, à savoir son écran. Car sur les 10,055 pouces de la Nexus 10, Samsung a entassé par moins de 4 mégapixels, pour une définition WQXGA de 2 560 x 1 600 pixels. Compte tenu de la diagonale de la tablette, on arrive à une résolution de 300 points par pouce, soit davantage que les 264 ppp de l'iPad avec écran Retina d'Apple, et bien plus encore que les 150 ppp de la Galaxy Note 10.1. Comme sur ses précédentes tablettes, Samsung a protégé la dalle PLS et a choisi un Corning Gorilla Glass 2. Un verre qui a le mérite d'être très résistant, mais aussi particulièrement sujet aux reflets.

Nexus 10
iPad
Nexus 7

De gauche à droite : la Nexus 10, l'iPad avec écran Retina et la Nexus 7


Jelly Bean 4.2 sur tablette : les nouveautés

Parmi les apports de Jelly Bean 4.2, on note la gestion d'utilisateurs multiples. Vous pouvez ainsi ajouter jusqu'à 8 comptes différents, chacun possédant son propre bureau, son fond d'écran et ses applications. Intéressant dans un usage familial de la tablette, alors que Google semble avoir pensé à tout, puisqu'il est possible de paramétrer plusieurs comptes Google Play par utilisateurs. Cela permet le partage d'applications, sans repasser par la case rachat.

Captures Nexus 10

Autre nouveauté présente sur la Nexus 10, la présence de deux volets de notification. Sur la gauche, on trouve désormais les notifications habituelles (mails, capture d'écran, mises à jour, …), et sur la droite, les raccourcis vers les fonctionnalités de l'appareil (Wi-Fi, GPS, Bluetooth, Paramètres, …).

Captures Nexus 10
Captures Nexus 10

Remarquez également le nouveau positionnement du bouton central, celui qui donne accès à tous les programmes, alors que la barre d'applications, également placée au centre, est semblable à la celle que l'on trouve sur le Nexus 4. Un souci d'harmonisation plutôt bienvenu.

Captures Nexus 10

D'autres éléments, déjà présentés lors du test du Nexus 4, sont évidemment présents sur la Nexus 10 : écran de veille interactif, gestionnaire des tâches qui suit l'accéléromètre, widgets sur l'écran verrouillé (dont le lecteur audio), ou encore la saisie en mode Swype, que nous ne trouvons décidément pas très ergonomique. Notez enfin que la version 4.2.1 d'Android corrige le fameux bug du mois de décembre que nous notions sur le Nexus 4.

Captures Nexus 10

Des améliorations plutôt intéressantes pour la plupart donc. On peut toutefois regretter que Samsung n'ait pas inclus dans cette Nexus 10 certaines de ses plus-values qui ravissent les utilisateurs du Galaxy S3 : du multifenêtrage au pop up vidéo en passant par le Smart Stay, ces petits plus manquent à cette Nexus 10. On ne peut toutefois pas vraiment blâmer Samsung pour cela, le constructeur coréen le réservant probablement à sa future tablette.

Internet retour au sommaire

Qu'en est-il de l'usage Web de cette tablette ? La première chose à noter est évidemment le confort offert par l'écran très haute définition de la Nexus 10, et la lecture profite naturellement de la finesse des caractères. La question que l'on pouvait légitimement se poser est la suivante : une telle définition ne nuit-elle pas à la fluidité de la navigation ? La réponse est clairement non, et le processeur de la Nexus 10 s'en sort parfaitement dans cet exercice.

Captures Nexus 10
Captures Nexus 10

Pour vous promener sur le Web, vous n'utiliserez plus le navigateur proposé par Android depuis ses débuts, puisque c'est désormais Chrome qui officie. Si vous êtes connecté à votre compte Google, vous bénéficiez maintenant de la synchronisation d'onglets aussi nombreux que souhaités, ce qui n'était pas le cas sur le navigateur précédent. En revanche, le plein écran n'est toujours pas à l'ordre du jour, même si l'on souffre moins de cette absence que sur la Nexus 7.

Captures Nexus 10
Captures Nexus 10

Enfin, c'est un plaisir d'utiliser des applications comme Google Maps ou la liseuse intégrée à Android 4.2. Pour ce type de contenu comme pour le Web, la définition record de la Nexus 10 fait merveille.

Captures Nexus 10
Captures Nexus 10


Photo et vidéo retour au sommaire

Comme nous le précisions plus haut, la Nexus 10 est équipée d'une webcam 1,9 mégapixel pour la visioconférence, et d'un APN de 5 mégapixels au dos de la tablette. Des caractéristiques identiques à celles de la Galaxy Note 10.1, qui mènent aux mêmes commentaires : les clichés produits par la Nexus 10 sont corrects, même si nous avons déjà vu bien mieux en la matière. En revanche, en intérieur, la gestion de la balance des blancs est mauvaise, quel que soit le réglage choisi. Le problème se situe au niveau de la mesure de l'APN, qui a tendance à appliquer une dominante en fonction de la scène capturée.

Photo APN Nexus 10
Photo webcam Nexus 10
Photo APN Nexus 10

Le cliché de l'APN. Difficile d'obtenir une balance des blancs correcte.

L'autofocus mouline un peu, mais reste tout de même plus pratique que l'autre option qui consiste à utiliser l'écran tactile pour définir la zone où doit être fait le point. Quant à la caméra frontale, elle fera le job pour communiquer avec vos proches, mais ne vous attendez pas à des miracles. D'autant que si la fiche technique promet 1,9 mégapixel, au final, le cliché produit ne dépasse pas 1,3 mégapixel.

En revanche, la possibilité de régler à la volée la correction d'exposition, la balance des blancs, la définition ou l'activation du flash nous semble être une excellente idée. En revanche, lors d'une mise au point manuelle via l'écran, il est assez facile d'effectuer un de ces réglages par mégarde. Notez que c'est également par ce biais que vous pouvez passer de l'APN à la webcam. Enfin, Android 4.2 introduit Photo Sphere, que nous vous présentions lors du test du Nexus 4. Un gadget à 360° qui ne nous a pas franchement convaincus, tant les raccords nous semblent approximatifs.

Captures Nexus 10

Enfin, le Nexus 10 produit des vidéos dont la définition monte jusqu'à 1 080 lignes. Des vidéos qui souffrent des mêmes défauts que la partie photo, tant au niveau de l'autofocus quelque peu hésitant que de la balance des blancs approximative. Reste que la fluidité est au rendez-vous, même en 1 080p, et que le problème de balance n'existe, comme pour la photo, qu'en intérieur, et dans certains cas.



Multimédia et jeux vidéo retour au sommaire

Les composants présents au sein de la Nexus 10 sont-ils capables d'assumer la définition record de la Nexus 10 lors d'un usage multimédia ? La réponse n'est pas si simple. Concernant le jeu, difficile de pousser le Mali-T604 dans ses retranchements, puisque les Reckless Racing Ultimate HD, Dungeon Defenders et Shadow Gun : Deadzone qui nous ont servis durant nos tests ne sont pas développés dans la définition native de l'écran. Du coup, la fluidité est forcément au rendez-vous et la puce graphique effectue un travail tout à fait satisfaisant.

Lors de la lecture d'une vidéo en 2 560 par 1 440 pixels possédant un bitrate de 35 Mb/s, la Nexus 10 n'a souffert d'aucun ralentissement. Ce n'est donc pas en vidéo non plus que l'Exynos 5250 et le Mali-T604 seront limitants. Cela ne fait cependant pas de la Nexus 10 LA tablette multimédia par excellence, tant le lecteur fourni par Android est limité en terme de compatibilité. Le DTS ou l'AC3, notamment, ne sont pas lus par la tablette. Un défaut rapidement corrigé par l'acquisition d'un lecteur digne de ce nom, comme BSBPlayer.

Captures Nexus 10
Captures Nexus 10

Concernant le son délivré par les larges enceintes latérales, il est relativement correct pour une tablette. Certes, les basses sont naturellement absentes du spectre sonore, mais le rendu est à la fois assez précis, même à pleine puissance.

Nexus 10


Performances et autonomie retour au sommaire

Après ces bons résultats en usage multimédia et en surf, nous avons voulu quantifier les performances de la Nexus 10. Nous avons pour cela utilisé quelques utilitaires bien connus, à commencer par BenchMark Pi, uniquement disponible sous Android.


Ce dernier place la Nexus 10 en seconde position, juste derrière la Transformer Pad TF700. Par rapport à une Nexus 7, la différence s'élève à près de 40%.


SunSpider, le célèbre test de performances JavaScript, met ici en concurrence tous nos protagonistes, iPad avec écran Retina compris. Certes, ce test est effectué sur des OS différents, avec des navigateurs différents, mais il donne une bonne idée du temps de charge de pages utilisant le JavaScript. Et à ce jeu-là, la Nexus 10 se situe justement entre l'iPad d'Apple et la Galaxy Note 10.1. Les tablettes Microsoft RT dominent ce classement en prenant les première et deuxième places.


Autre test synthétique qu'est GLBenchmark, exécuté ici sur certaines de nos tablettes. Ce programme donne un net avantage à la tablette 10 pouces de Google, dont les performances sont quatre fois supérieures à la Nexus 7.


Terminons par notre traditionnel test d'autonomie vidéo. Le protocole de test est le suivant : un fichier MP4 H.264 dont la résolution est identique à celle d'un DVD est lu en boucle avec le lecteur natif jusqu'à épuisement complet de la batterie. Pendant toute la durée de l'épreuve, l'écran reste actif (luminosité à 50%) et le Wi-Fi activé (mais pas le Bluetooth). Le résultat de la Nexus 10 est décevant, puisqu'inférieur de près de 24% à celui de l'iPad, alors que l'écart avec Surface s'élève à 42%. La batterie de 9 000 mAh fournie par Samsung s'accommode visiblement mal de l'écran haute définition.

Conclusion retour au sommaire

award qualité prix
La Nexus 10 de Google nous a séduits, disons-le clairement. Et ce, même si l'on peut reprocher un certain nombre de choses à cette Nexus 10. Son autonomie un peu juste, en premier lieu, les approximations de l'APN, en second lieu, et l'absence de port micro-SD (dont l'iPad souffre également), dans une moindre mesure.

L'écosystème Android est également un souci face à l'offre d'Apple. Car si l'OS de Google a rattrapé son retard sur iOS sur les smartphones, il n'en est pas de même pour les tablettes. Le nombre d'applications destinées à ce type de périphériques est trop, bien trop faible. Quant à une hypothétique application capable de tirer profit de l'écran de la Nexus 10, nous la cherchons encore… Et il est bon de rappeler que si les spécifications techniques sont importantes, la bataille des tablettes se joue également au niveau des développeurs.

Reste que cette tablette a de solides arguments à faire valoir. A commencer par son écran, bien sûr. Car en surf, en mode liseuse ou en utilisation vidéo, la Nexus 10 fait merveille. Google et Samsung ont également choisi des composants à même de répondre à la tous des usages : même nos mouvements rapides lors de la capture en 1080p ne sont pas parvenus à mettre à mal l'Exynos 5250 et le Mali-T604. A l'heure où nous écrivons ces lignes, la Nexus 10 nous parait être l'une des meilleures tablettes Android 10 pouces, avec la Transformer Pad Infinity TF 700.

Google Nexus 10
Google Nexus 10
Google Nexus 10

Finalement, grâce à son tarif intéressant (399 euros pour la version 16 Go, 499 euros pour le modèle 32 Go), la Nexus 10 aurait pu être LA tablette de cette fin d'année... si on avait pu se la procurer. Commercialisées uniquement sur le Web via le Play Store de Google, les deux versions (16 et 32 Go) sont toutes deux en rupture de stock. Une étrangeté que l'on retrouve sur le Nexus 4 du géant de Mountain View, alors que les moyens de production de LG, pour le Nexus 4, ou de Samsung, pour la Nexus 10, ne sauraient être remis en cause. Stratégie commerciale de la part de Google ? Difficile à dire, mais en tout état de cause, il sera difficile de se procurer la Nexus 10 pour Noël. Dommage !

Les plus

  • Écran superbe
  • Performances globales
  • Prix compétitif
  • Sortie micro-HDMI

Les moins

  • Autonomie trop juste
  • Peu d'apps adaptées
  • Pas de slot Micro SD
  • Pas de version 3G

Google Nexus 10 par Samsung

Tablette 10 pouces

Très bon

  • Finition
  • Ergonomie
  • Web
  • Multimédia


Jelly

Vous voulez en savoir plus ?

Retrouvez notre article sur Android 4.1 (ou Jelly Bean) qui décrit plus dans le détail le système d'exploitation mobile qui gère cette tablette.

// Tablette : Tous les tests

// Tablette : Dossiers relatifs

Vous aimerez aussi

Article du Jeudi 6 Décembre 2012 par Frédéric Cuvelier

Envoyer par mail Envoyer par mail
à partir de
32,90 €
à partir de
20,02 €
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Gestion de Fichiers

DAEMON Tools Lite
Daemon Tools : Création de lecteurs CD virtuels !
SuperCopier
Une alternative performante au système de copie de fichiers de Windows
Recuva
Restauration de fichiers effacés du disque par l'éditeur de CCleaner
Unlocker
Débloquer les processus qui empechent de supprimer un fichier
Restoration
Utilitaire gratuit de récupération de fichiers effacés
Virtual CloneDrive
Montez vos images de disques en un clic avec Virtual Clone Drive, gratuit et en français !

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité