Samsung Galaxy S8 : les livraisons retardées ?

Samsung doit dévoiler son nouveau smartphone haut de gamme, le Galaxy S8, en mars 2017 lors d'un événement prévu à New York. Si peu de détails restent toutefois encore inconnus grâce à Evan Blass (@evleaks), ce dernier a une mauvaise nouvelle pour les fans de la firme sud-coréenne : il y aurait des soucis à prévoir avec les livraisons des prochains flagships de Samsung.

Les acheteurs risquent de devoir patienter un peu plus longtemps que prévu. Un premier couac dans le lancement de ce nouveau smartphone, qui doit faire oublier l'échec et les explosions des Galaxy Note 7.


Les livraisons du Galaxy S8 prévues pour le 21 avril 2017


Selon Evan Blass, qui offre encore une fois une fuite majeure dans le domaine de la téléphonie mobile, Samsung aurait du mal à tenir les délais de livraison prévus initialement pour son Galaxy S8. Le groupe espérait livrer les premiers smartphones pour le 21 avril 2017, que ce soit le Galaxy S8 ou son grand frère, le Galaxy S8+. Mais ce ne sera probablement pas le cas.

Samsung Galaxy S8

Les fans de la marque ne devraient toutefois pas avoir à patienter trop longtemps. Toujours selon Evan Blass, la firme sud-coréenne a déjà prévu le coup et a repoussé sa livraison d'une semaine. La confirmation, ou l'infirmation, de cette information devrait tomber le 29 mars 2017, lors de la présentation des deux modèles à New York.

Un problème de fabrication des processeurs ?


Evan Blass dévoile également la raison de ce retard présumé pour la livraison des Galaxy S8 et S8+ : un souci dans la fabrication des processeurs, fabrication assurée par Samsung. Que ce soit l'Exynos 8895 ou le tout dernier-né de chez Qualcomm, le Snapdragon 835 dont Samsung a obtenu l'exclusivité temporaire, ils seraient plus compliqués à construire que ce qui était envisagé.

C'est la gravure des processeurs, en 10 nm, qui poserait problème. Elle serait plus longue que prévu, ce qui provoquerait un retard dans la fabrication. Un retard qui se répercute par la suite sur toute la chaîne de production.



Modifié le 07/03/2017 à 13h30
Commentaires