L’Art, dernier bastion de l’humanité face à l’IA

C'est la conclusion presque poétique de Kai-Fu Lee, ancien patron de Google en Chine et ex-cadre de Microsoft, qui s'interroge sur ce qu'il restera à l'Humanité quand l'automatisation des tâches aura fait disparaître de très nombreux emplois.
Selon lui, un revenu de base sera indispensable pour soutenir la raréfaction de l'emploi.

50 % des jobs vont disparaître


Thème central de la campagne de l'ex-candidat PS à la présidentielle Benoît Hamon, la raréfaction du travail du fait de l'automatisation de nombreuses tâches dans la société est un sujet qui suscite de nombreuses réflexions.

A la question : que feront tous ceux qui perdront leur emploi dans les 20 prochaines années ? L'ancien de chez Google et Microsoft Kai-Fu Lee a une réponse : des activités artistiques. C'est encore selon lui l'un des rares domaines dans lequel l'humanité conserve une supériorité sur l'intelligence artificielle.

Tatouage tetris coeur


Vive les professions de "l'amour"


D'après les projections de Kai-Fu Lee, 50 % des emplois occupés par des personnes seront concurrencés voire remplacés par des machines. Les métiers nécessitant peu de réflexion devraient être les premiers concernés. Lee cite en exemple les métiers de l'accueil, de l'industrie, puis viendront ensuite les professions du chiffre : banquier, trader, assureur, etc.

En revanche, l'IA ne devrait pas de sitôt nous concurrencer dans les domaines créatifs et artistiques. Les tentatives de la Tech à faire faire de la musique ou des images artistiques à des IA n'ont, pour l'heure, pas été concluantes. Devraient donc résister les professions liées à la mode et toutes les professions impliquant de l'empathie, les ?métiers de l'amour? selon Kai-Fu Lee : guides touristiques, barman, concierge. Des métiers qu'il faudra peut-être soutenir pense-t-il, avec un revenu de base. En outre, il inclut dans cette liste des métiers de l'empathie, les professions médicales : les patients préfèreront toujours apprendre ce qu'ils ont de la bouche d'un être humain que d'une machine.

Modifié le 29/05/2017 à 11h51
Commentaires