le mardi 25 octobre 2016

Télétravail : nos conseils pour rester efficace chez soi

Travailler de chez soi. Ce mode de fonctionnement possède indéniablement des avantages mais, s'il est mal organisé, peut également être générateur de stress et de tension. Pour diminuer les risques liés au télétravail, il est donc important de suivre quelques conseils.

Poste informatique portable, outils en ligne perfectionnés, mobiles, l'arsenal des outils professionnels permettant de travailler en dehors de son bureau est assez vaste. La promesse de la collaboration « hors les murs » est intéressante mais soulève de nombreuses interrogations et comporte des risques.

Qu'il s'agisse de temps plein ou partiel, le télétravail est appelé à se développer sous ses diverses formes. A domicile, en lieu partagé ou dans un endroit « déporté » en dehors de l'entreprise, ce mode de fonctionnement peut se justifier dans de nombreuses situations. Des études montrent que dans les 10 années à venir, pas moins de la moitié des emplois de services pourront être concernés par le télétravail.

Télétravail


Il convient toutefois de s'interroger sur les risques réels que comporte ce mode de fonctionnement. L'idée n'est en effet pas de sortir du cadre professionnel et d'évoluer sans aucun contrôle sur le rythme de production ni sur le rendu d'un travail. Ce mode de collaboration doit donc être scrupuleusement scruté avant d'être utilisé par un salarié.

Les risques et inconvénients


Le télétravail comporte son lot de problèmes et d'inconvénients. Si les transports travail-domicile sont, de fait, réduits, il est nécessaire de prendre en compte la manière dont est aménagé l'espace de travail. Le risque étant de mélanger vie personnelle et professionnelle. L'importance de définir un lieu dédié et des règles précises est notable.

En règle générale, un bureau situé à domicile n'apporte pas les mêmes conditions qu'un espace de travail classique. Entre un local mal aménagé, un poste de travail exigu ou bien encore une chaise non adaptée, les risques de générer des problèmes d'ordres visuels, auditifs voire musculo-squelettiques sont prégnants.

teletravail travail


Le risque le plus courant est celui qui concerne la vision. Une place mal éclairée ajoutée à un écran mal réglé ou de mauvaise qualité pourra, après plusieurs années de pratique, avoir des conséquences sur la santé visuelle d'un collaborateur à domicile. Aussi, le risque est qu'un processus d'accommodation ne se mette progressivement en place et provoque une fatigue oculaire. A terme, une personne qui travaillerait dans de mauvaises conditions pourrait ressentir des troubles de la vue, des clignements intempestifs des paupières ou bien subir des maux de tête.

Deuxième risque majeur, celui de voir apparaître des troubles musculo-squelettiques. Une position assise répétée et prolongée (combo clavier, souris, écran) peut provoquer des contraintes ou des dommages sur certaines articulations des poignets, du dos, du cou et même des épaules. Il est donc recommandé de multiplier les pauses et de s'aérer pour éviter les tensions.


Restent enfin les éventuels risques psychologiques engendrés par le télétravail. Le fait qu'il n'existe aucune barrière formelle entre le travail et la vie privée peut générer quelques problèmes. Il peut être compliqué de dresser des limites entre d'un côté, ses activités classiques, et de l'autre, ses fonctions professionnelles.

A l'inverse, le risque de créer une forme de disponibilité constante du collaborateur est réel. Il est aisé d'utiliser par la suite ces mêmes services en ligne sans se soucier des horaires ou des contraintes personnelles. Cette pratique peut avoir des conséquences sur la vie personnelle, l'activité professionnelle empiétant alors sur le temps de repos. Si le principe est donc de favoriser la souplesse, il est également crucial de s'imposer des limites.

teletravail ordinateur nomade


Enfin, le télétravail peut engendrer une érosion progressive mais certaine, du lien social. La pratique peut affaiblir des relations interpersonnelles si la personne en cause n'agit que par individualisme professionnel. Elle aura en effet tendance à favoriser les discussions virtuelles et fuir le contact physique. Le fait de s'éloigner du travail collectif peut avoir de lourdes conséquences et conduire à un sentiment d'isolement.

Il est recommandé d'organiser son agenda afin de créer des opportunités de rencontre entre collègues, entre membres d'un même projet, voire avec son manager pour réaliser un point d'étape quant à la progression d'une mission. L'intérêt de ce type de rendez-vous est également d'éviter d'ignorer le fonctionnement des nouvelles règles ou politiques mises en place, de connaître de nouveaux outils ou tout simplement de « prendre le pouls » en fonction des retours des collègues.

Les avantages du télétravail


Le télétravail comporte également de nombreux avantages. Il doit, par principe, permettre aux collaborateurs concernés d'économiser du temps de trajet, de fatigue et ainsi de limiter les frais de transport. Pour l'entrepreneur, cela se traduit par une réduction des coûts puisque les charges immobilières doivent en principe diminuer. Ces éléments demeurent bénéfiques dans la mesure où le collaborateur parvient à organiser correctement son emploi du temps.

Pour mêler l'utile à l'agréable, plusieurs éléments sont à mettre en pratique. Tout d'abord, il est conseillé de se lever régulièrement de son siège. Un coup de téléphone peut ainsi être l'occasion de faire quelques pas ou de travailler quelques points particuliers en position debout. Dans la même optique, il peut être recommandé de pratiquer une activité physique et sportive.

Travail fatigue collaboration


L'avantage d'être à domicile est de ne pas subir le rythme qu'une entreprise traditionnelle imposerait à un salarié. Au contraire, les pauses étant primordiales, organiser une sieste l'après-midi ou prévoir des temps de repos ne peuvent être que bénéfiques. S'il est exclu de s'accorder une pause le temps de regarder sa série préférée, le repos peut permettre d'améliorer les performances professionnelles.

Un temps pour tout


L'essentiel, lors d'une journée de télétravail est donc de marquer une rupture. Pour bien commencer la journée, instaurer une routine simple peut être une solution. Après s'être préparé, pourquoi ne pas sortir quelques minutes pour prendre un café, par exemple ? Cela créera une césure entre la préparation et le début du travail.

Il n'est toutefois pas question de faire ses courses de bon matin. L'idée est de reproduire en partie le rythme d'une journée de travail et non de profiter des éventuelles largesses qu'autoriserait une direction. A la fin de la journée, le même rituel peut être mis en place, comme le fait d'aller chercher ses enfants à la crèche/école ou de programmer un afterwork.


La réussite d'une activité en télétravail se jaugera en effet à l'aune de l'édition d'un agenda clair et organisé. Les horaires du collaborateur doivent, à ce titre, être plus ou moins calqués sur ceux du bureau. A défaut, il est probable qu'une personne ne « décroche » pas de ses responsabilités. Au contraire, il est important de ne pas s'abreuver de travail, et ainsi de finir sa journée à une heure raisonnable.

Malgré ces conseils, il peut s'avérer compliqué pour certains de travailler depuis son propre domicile. Pour ces personnes, il existe des lieux de « coworking » spécifiquement dédiés à ce type de mode de collaboration. Plus de 300 lieux de ce type sont disséminés à travers la France. Ils proposent généralement un cadre agréable mais studieux ainsi que les commodités classiques pour un espace de travail.

Comment rester motivé ?


Profiter de sa journée de télétravail pour réaliser les tâches domestiques est, bien entendu, fortement déconseillé... tout du moins « manger » le temps de travail pour des activités qui n'ont aucun rapport avec une activité professionnelle. Pour cela, mettez de côté vos sessions repassage ou le grand nettoyage de printemps.

e-mail travail deconnexion


Le télétravail peut et doit également être le centre d'une réflexion propre. Vous devez vous poser des questions au sujet de votre motivation personnelle. Trouvez les raisons qui vous feront avancer, celles qui vous maintiendront actif et évacuez les autres.

Enfin, pour rester motivé, il est primordial de bannir les éventuelles sources de distraction qui pourraient vous gêner. Ne cédez donc pas à la facilité en allumant trop facilement la télévision, en consultant régulièrement les réseaux sociaux ou bien encore en vous éloignant de votre propre planning. L'idéal est de planifier ces éventuelles « distractions » dans les plages prévues à cet effet.

A lire également

Voir aussi : les logiciels de bureautique à télécharger
Modifié le 25/10/2016 à 11h47
Commentaires