Espace membre :
flechePublicité

// Test Samsung Galaxy Camera : l'Android XXL

Partager ce dossier

Publié par Aurélien Audy le Mardi 18 Décembre 2012

Samsung Galaxy Camera


Après un Nikon S800c plutôt décevant, c'est au tour de Samsung de nous proposer sa vision de l'appareil connecté sous Android. Contrairement au constructeur nippon qui s'était basé sur un Coolpix existant, le géant coréen est parti de zéro pour mettre au point son Galaxy Camera : il ne ressemble à aucun autre Samsung ! Un postulat suffisant pour faire de l'innovant ?

Samsung galaxy camera 2

Le Samsung Galaxy Camera


Samsung Galaxy Camera
Caractéristiques photo
Pixels effectifs / réels
Résolution max
17 Mpix / 16,3 MPix
4 608 x 3 456 pixels
Capteur - taille CMOS rétro-exposé - 1/2,3''
Zoom 23 - 483 mm (21 X)
Ouvertures max / stab
f2,8 - f5,9 / optique
Ecran
4,8'' Super Clear LCD / 1 280 x 720 pixels
3 686 400 points (RGBW)
Sensibilités
100 à 3 200 ISO
Obturateur
16 s - 1/2 000 s
Macro
5 cm
Portée du flash
6,2 m maximum (ISO Auto)
GPS / Format RAW
Oui / Non
Stockage
Micro SD
+ 8 Go internes (4 Go dispo)
Connectique Micro HDMI + micro USB
Autonomie annoncée 340 photos (CIPA)
Dimensions 128,7 x 70,8 x 35 mm
Poids 302 g
Alimentation Batterie Li-ion 1 650 mAh
Caractéristiques vidéo
Qualité max 1080p en 30 im/s (env. 17 Mbps)
720p en 60 im/s
512p en 120 im/s
Codec - conteneur H.264/AVC (MP4)
Son Stéréo (AAC)
128 kbps @ 48 KHz
Zoom / AF pendant vidéo Oui / Oui
Vidéo stabilisée Oui, optique
Caractéristiques Android
Android Jelly Bean v4.1
Processeur / RAM Cortex A9 @ 4 x 1,4 GHz / 780 Mo
Wi-Fi / data mobile i802.11b/g/n / 3G et HSDPA (850/900/1900/2100)
Bluetooth Oui
DLNA Oui


Prise en main et ergonomie retour au sommaire


Le Galaxy Camera repose sur le même concept que le Coolpix S800c : un appareil photo croisé avec un périphérique communicant, basé sur Android. Une réflexion similaire en amont pour un dessein commun : contrecarrer l'usage du smartphone, de plus en plus fréquent, comme nouvel appareil photo. Mais Samsung pousse le concept encore plus loin, en ajoutant un port micro SIM (pour un forfait data uniquement), une prise casque et un écran gigantesque de 4,8 pouces (comme sur le Galaxy S3). Le premier impact d'un tel choix, c'est le gabarit qui explose ! Et le poids, de 302 g… Samsung fait un pied de nez à la tendance, qui va assurément à la miniaturisation des appareils. Pas dit que la mode prenne…

Samsung galaxy camera vs Sony HX20V
Samsung galaxy camera vs Sony HX20V 2
Samsung galaxy camera vs Sony HX20V 3

A côté d'un Sony HX20V, pourtant pas ce qu'il se fait de plus petit, la différence de taille est saisissante !


De face le Galaxy Camera ressemble à un compact habituel (en plus gros), mais de dos il ne reste que la vaste dalle LCD : 12,2 cm de diagonale tout de même, c'est le plus grand affichage jamais vu sur un appareil photo ! De type Super Clear LCD avec une matrice RGBW (4 sous-pixels par pixel, dont un blanc), l'écran atteint la définition de 1 280 x 720 pixels, soit 3 686 400 points. Vraiment plaisant et confortable à l'usage, mais attention le rendu pêchu flatteur n'est pas du tout réaliste : trop d'accentuation de netteté, de saturation, de contraste. Il va y avoir des déceptions lors du visionnage sur ordinateur… Notez que les trois touches de navigation Android, retour arrière, accueil et menu contextuel, sont donc virtuelles.

Samsung galaxy camera 31
La technologie d'écran à quatre sous-pixels par pixel


Un écran immense qui tombe bien puisque l'appareil ne propose aucune autre commande, en dehors du déclencheur avec manette de zoom, du bouton de mise sous tension et de la touche pour faire « poper » le flash. Ce boîtier paraît donc d'autant plus épuré que les formes sont généreuses (la place ne manquait pas).

Samsung galaxy camera 8
Samsung galaxy camera 7
Samsung galaxy camera 6

Déclencheur, flash pop-up avec le bouton pour le sortir sur la tranche


La poignée n'est pas très creusée, mais la hauteur suffisante de l'appareil permet une bonne préhension. Sur la tranche de ladite poignée, on trouve la fiche micro USB et la prise casque (jack 3,5 mm). Sous l'appareil, une imposante batterie de 1 650 mAh, les emplacements à cartes micro SIM et micro SD, et entre les deux, la prise micro HDMI. Le Galaxy Camera intègre par ailleurs 8 Go de mémoire, dont 4 Go disponibles pour le stockage (les 4 autres Go sont utilisés par le système d'exploitation). C'est plus généreux que les 728 Mo disponibles (sur 1,7 Go) du S800c. Samsung fait mieux également en matière d'autonomie, puisque la batterie musclée de l'appareil permet d'atteindre 340 vues (normes CIPA).

Samsung galaxy camera 4
Samsung galaxy camera 5
Samsung galaxy camera 12
Samsung galaxy camera 11

La poignée peu creusée, la prise jack, l'emplacement batterie et cartes SD et SIM sous l'appareil


Si la largeur et la hauteur de l'appareil sont dictées par les dimensions de l'écran, l'épaisseur est restée plutôt modeste : entre 1,8 cm (boîtier) et 3,5 cm (objectif). La performance est tout à fait remarquable au vu de ce qu'embarque le Galaxy Camera. À commencer par un zoom stabilisé 21 X ! Notez d'ailleurs que l'appareil simplement posé perd l'équilibre dès que l'optique est déployée. Côté finition, rien à redire, Samsung a fait preuve d'un soin indéniable. Nous ne serons pas aussi enthousiastes sur le choix des matériaux, mais ça c'est subjectif.

Samsung galaxy camera 3
Samsung galaxy camera 23

Les dimensions sont hors norme, sauf l'épaisseur. Un exploit au vu de l'équipement embarqué. Mais cette faible épaisseur fait que le boîtier bascule quand l'objectif se déploie. Pour utiliser le retardateur, il va falloir trouver des combines (petite cale ou trépied)


Quid d'Android ?

Logo Android Robot Bugdroid
Alors que le Coolpix S800c table sur une vieille version d'Android (Gingerbread), le Galaxy Camera embarque lui l'une des dernières moutures de l'OS de Google : Jelly Bean (en version v4.1). L'appareil propose donc toutes les innovations apportées par cet OS : fluidité accrue, volet de notification repensé, nouveaux widgets, paramètres réorganisés, couche multimédia peaufinée, Google Now… Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre test complet de Jelly Bean.

Pour animer l'appareil, Samsung n'a pas lésiné sur le matériel : processeur 4 cœurs Cortex A9 @ 1,4 GHz, épaulé par 780 Mo de RAM et GPU Mali-400 MP sont au cœur de l'engin. Soit le même SoC Exynos 4412, tout en ARM, que celui utilisé dans le Galaxy S3, un des smartphones les plus puissants du marché ! AnTuTu Benchmark v3.0.2 nous confirme cela, en nous retournant un score de 15 190, qui place le Galaxy Camera entre l'Asus Transformer Prime et le HTC One X+. Quant à Quadrant Standard (v2.1.1), il n'y va pas avec le dos de la cuillère puisqu'il positionne l'appareil photo en première place avec 5736 points, devant le HTC One X ! Bref, le Galaxy Camera ne fait pas dans la demi-mesure…

Samsung galaxy camera 26
Samsung Galaxy Camera performances

AnTuTu Benchmark en version 3.0.2 et Quadrant Standard en version 2.1.1


A l'usage, cette couche Android apporte en théorie les mêmes avantages et inconvénients que ceux déjà mentionnés au sujet du Coolpix S800c. Avec en premier chef, tout l'écosystème d'applications Android, servant autant à la prise de vue qu'au post traitement et au partage : Instagram, Aviary Photo Editor, Photoshop Express, Camera Effects, Cymera, Facebook, Twitter, Picasa, Flickr, YouTube… Mais dans la pratique, le Galaxy Camera surpasse tout de même assez nettement son concurrent. Parce qu'avec une connectivité étendue à la 3G à 21 Mbps (il existe également un modèle 4G Dual Carrier), un écran de 4,8 pouces et une batterie plus endurante, l'utilisation connectée en déplacement est davantage envisageable. Ou du moins elle se fait dans de bien meilleures conditions. Cette connectivité venant en supplément du Bluetooth et du Wi-Fi i802.11 a/b/g/n.

Mais pour en profiter, un forfait data adéquat sera nécessaire. Data uniquement, la voix n'étant pas prise en charge, sauf en IP. Ainsi, une conversation via Skype fonctionne parfaitement, le Galaxy Camera étant équipé d'un micro et d'un haut parleur. Conversation en mode haut parleur donc, à moins d'utiliser les écouteurs fournis, avec télécommande et micro.

Image: 1/10 | Lancer le diaporama
 
 
 

Un écran d'accueil Android standard, exception faite de l'icône photo, plus grande que d'habitude et qui reste tout le temps accessible. A la verticale (puisque l'accueil bascule), le dock se contente de deux icônes (photo et appli), et on ne peut pas en ajouter

Les widgets sont bien sûr de la partie

Un premier écran d'applications...

... un deuxième...

... et un troisième (avec des applications que nous avons installées nous)

Les paramètres, qu'on fait apparaître en glissant sont doigt depuis le haut de l'écran

Et voilà le menu complet de paramètres

Parmi les applications phares pour cet appareil Android : Instagram !

Ou son équivalent moins connu Cymera

Autre application que Samsung nous avait présentée lors de la Photokina, Trip Journal. Ou comment utiliser au mieux le GPS intégré pour cartographier ses virées photo.



Le Galaxy Camera est également compatible Wi-Fi Direct, c'est-à-dire qu'il peut établir une connexion en liaison Ad Hoc avec un smartphone ou une tablette. On retrouve bien entendu toutes les applications installées d'origine (Contacts, Messages, Internet, Editeur de photo et de vidéo, Galerie, Lecteur MP3, E-mail, Calculatrice, Google Now, Gmail, Maps, Navigation, Latitude…) mais aussi des développements maison de Samsung (celles avec des "S" devant comme S Calendrier, S Voice et S Suggest).

Samsung Galaxy Camera partage
Des options de partage comme s'il en pleuvait !


Un panel de possibilité que l'utilisateur pourra enrichir à sa guise, via le Play Store de Google (complet) et, ça fait un peu doublon, le kiosque Samsung Apps (conçu à la base pour Bada). Jouer à Angry Birds Star Wars sur un écran de 4,8 pouces est optimal. Transformer son doigt en pinceau avec Paper Artist est envisageable. Ecouter de la musique (écouteurs fournis d'assez bonne facture) ou regarder des films, avec un terminal Galaxy qui digère tous les formats vidéo, se fait avec plaisir. Bref, le Galaxy Camera est appareil multimédia hyper-connecté et très complet, qui tourne sous Android.

Samsung galaxy camera 32
Samsung galaxy camera 24
Samsung DIVE Google Chrome

Ecouter sa musique, jouer à Angry Birds (et tous les jeux du Play Store) ou encore accéder aux services Samsung (comme Dive, le contrôle à distance), tout est possible !


Et les menus photos ?


Samsung nous a concocté un appareil avant tout orienté « point and shoot » (aucun raccourci physique), mais débrayable pour qui voudrait mettre les mains dans le cambouis. Tout se fait donc via l'écran tactile, avec une interface tantôt issue des smartphones, tantôt empreinte des appareils avancés de la marque. Par exemple, les réglages de sensibilité, d'ouverture, de vitesse et de correction d'exposition s'affichent dans une molette virtuelle à l'écran. Sympathique mais l'animation fait perdre un peu de réactivité. Un tapotis sur l'icône en forme de roue crantée en haut à gauche de l'écran fait lui apparaître exactement le même menu en liste de réglages que sur les téléphones Galaxy. Lorsqu'un mode débrayable a été choisi, le menu est alors relativement complet : balance des blancs, autofocus, zone de mise au point, mesure de lumière, netteté, contraste ou encore saturation.

Samsung galaxy camera 20
Samsung Galaxy Camera menus


Par ailleurs quand on touche le bas de l'écran, un ruban d'effets photographiques se déploie (sépia, noir et blanc, négatif, rétro, bande dessinée…). Il est en outre possible de jongler entre un nombre conséquent de modes intelligents, dont quelques-uns plutôt pertinents : ton riche (sorte de HDR jouant en plus sur la saturation), panoramique à mains levées, image montage (rafale de cinq images pour les photos de groupe, avec possibilité de choisir les meilleures têtes pour chaque personne) ou encore meilleure image.

Samsung Galaxy Camera HDR off
Samsung Galaxy Camera HDR on

Sans la fonction Ton riche puis avec


Samsung Galaxy Camera HDR off
Samsung Galaxy Camera HDR on

Sans la fonction Ton riche puis avec


Enfin, on apprécie la visionneuse intégrée d'image, le Smart Content Manager, qui permet d'accéder dans une seule interface à tout le contenu de la carte mémoire (y compris les vidéos), mais aussi aux images faites par les autres applications (Instagram, Cymera, etc.) et aux photos du compte Picasa lié à l'appareil.

Samsung galaxy camera 21
Samsung galaxy camera 22
Samsung Galaxy Camera Smart Content Manager

Le ruban d'effets, les modes intelligents et la visualisation d'image Smart Content


Performances : réactivité et objectif retour au sommaire


Des performances assez moyennes

Le Galaxy Camera a beau être plus puissant que le S800c de Nikon, il n'en est pas pour autant plus nerveux. Le démarrage s'effectue au meilleur des cas en 2 s. Oui, nous précisons bien au meilleur des cas puisqu'un appareil photo sous Android est avant tout un dispositif Android : il peut se mettre en veille, s'éteindre ou redémarrer complètement. L'allumage plutôt rapide en 2 s peut alors prendre 4,5 s, 10,5 s voire 24 s en cas de redémarrage complet ! Mieux vaut être sur une nature morte… La latence au déclenchement de 0,15 s est standard pour cette gamme d'APN, mais un peu longue pour un outil qu'on voudrait utiliser sur le vif. Les délais de mise au point sont tout juste corrects : relativement meilleurs au téléobjectif (avec un zoom aussi long) qu'au grand angle. Il faut patienter 1,8 s pour enchainer deux prises de vue, comme sur le S800c. Et en matière de rafale, l'appareil de Samsung atteint 3,4 im/s (sur 20 vues).

Samsung Galaxy Camera timings
N Mesures exprimées en secondes : la plus petite est la meilleure


Optique polyvalente mais perfectible

Samsung galaxy camera 9
C'est un des principaux attraits du Galaxy Camera, et notamment par rapport au zoom 10X du Nikon S800c : l'objectif 23-483 mm de Samsung ! Un ratio de 21X dans un barillet aussi peu épais, c'est une belle réalisation du constructeur Coréen. Surtout avec stabilisation optique intégrée ! Les ouvertures demeurent habituelles, avec un agréable f:2,8 tout de même au grand-angle mais un f:5,9 au téléobjectif. Que vaut-il ? Il ne pique jamais vraiment mais ne souffre pas non plus de mollesse pénalisante, sauf en pleine ouverture à 23 mm sur les bords. Une forme de constance somme toute remarquable ! Notez que la fermeture de diaphragme au-delà de f:5,6 entraîne une perte assez nette de contraste (phénomène de diffraction).

Image: 1/28 | Lancer le diaporama
 
 
 


Par ailleurs la stabilisation optique fonctionne sans accroc, la distorsion et les aberrations chromatiques sont assez bien contrôlées. Et ce 23-483 mm offre des distances de mise au point minimum suffisamment courtes : d'une vingtaine de centimètres en temps normal à 5 cm en macro.

Qualité d'image et hautes sensibilités retour au sommaire


Le Galaxy Camera embarque un capteur CMOS rétro-exposé de type 1/2,3 pouce avec 17 MPix réels, dont il ne reste que 16,3 MPix effectifs. Autrement dit il produit la même taille d'image que le S800c : c'est parfait pour comparer ! Et force est de constater que l'omni-fabricant coréen conserve un bon train de retard sur les constructeurs spécialisés dans la photo, et notamment là Nikon. A toutes les valeurs d'ISO, l'appareil de Nikon conserve davantage de détail et de finesse de texture. Sur la première valeur, 100 ISO, ça ne saute pas aux yeux. Mais dès 200 ISO et jusqu'à 3 200 ISO, le Galaxy Camera part dans un lissage d'image supérieur, qui devient problématique au-delà de 400 ISO. Disons que 800 ISO devra rester le palier à ne pas dépasser, sauf à tomber dans l'usage Web avec des images "vignettes" (où on pourra alors pousser à 1 600 ISO).



A l'instar du Nikon S800c, le Galaxy Camera fait bien mieux que le meilleur des smartphones (Nokia 808 PureView mis à part) : meilleure qualité d'image, polyvalence optique incomparable et réactivité supérieure. Mais par rapport à un compact à prix équivalent (349 € avec l'offre de remboursement de 100 € valable jusqu'à la fin de l'année, 449 € après), on trouve mieux assurément.

Mais encore ?


Samsung Galaxy Camera flash
Le flash du Galaxy Camera est assez violent et surtout aucunement paramétrable. Pour un portrait à contre jour, vous aurez tout intérêt à passer en mode manuel si vous ne voulez pas récolter un teint cadavérique. Côté exposition, le rendu est plus souvent au terne qu'au brillant, ce qui n'est pas plus mal (ça laisse au moins une marge de manœuvre pour post-traiter). La colorimétrie tire assez souvent vers le magenta. C'est particulièrement visible dans les teintes de gris et sur les tons chair.

La vidéo retour au sommaire


Enfin, le Galaxy Camera filme en 1080p à 30 im/s, mais aussi en 720p à 60 im/s ou encore en 512p à 120 im/s. Les séquences sont encodées en H.264/AVC et enregistrées dans un fichier MP4. L'acquisition audio est faite en AAC stéréo, 128 Kbps @ 48 KHz. Alors ? La qualité des vidéos est bonne, les séquences profitent de la stabilisation efficace et d'un zoom tout à fait silencieux. En revanche, la mise au point obligatoirement continue peine à suivre la cadence. Dans notre scène de test, le passage à proximité du train dérègle la mise au point, trop tard pour avoir les wagons nets et provoquant du coup un flou général de la scène. Les phases de zooming perturbent également le Galaxy Camera. Le manque de vivacité constaté en photo se retrouve ici en vidéo.



Télécharger cette vidéo en pleine résolution

Conclusion retour au sommaire


Samsung galaxy camera
Samsung fait-il mieux que Nikon ? Dans l'ensemble oui. Si les deux produits sont en effet assez moyens comme appareils photo purs et durs, le Galaxy Camera est lui un remarquable objet multimédia, mobile et communicant, tournant sous Android. Certes, son écran de 4,8 pouces entraîne de facto un gabarit conséquent. Mais il procure surtout un réel confort d'utilisation. Le Galaxy Camera intègre une architecture de premier choix (celle du Galaxy S3) avec la dernière mouture d'Android. L'autonomie n'est pas sacrifiée comme sur le S800c de Nikon et l'appareil de Samsung propose en outre la connectivité 3G (ou 4G selon les modèles). La présence d'une prise casque permet l'usage lecteur de musiques/vidéos, tel un baladeur vidéo, et rend même possible des appels en VoIP !

Maintenant, on retrouve chez le Galaxy Camera au moins deux des trois points faibles relevés sur le S800c : d'une, il ne peut pas remplacer un téléphone (sauf VoIP) et imposera donc à son possesseur de transporter deux appareils, et de deux, c'est un appareil photo moyen si on le compare à un APN non Android vendu au même prix. Entre bon baladeur vidéo Android et appareil photo moyen, nous trancherons au milieu en donnant au Galaxy Camera la note « Assez bon ». Et disons même « Bon » tant que l'offre de remboursement de 100 € reste valable (fin 2012) : à 349 €, l'offre est tentante.

Les plus

  • Plateforme Android puissante
  • Optique ultrapolyvalente / écran 4,8''
  • Wi-Fi / Bluetooth / 3G/4G
  • Bonne autonomie / prise casque

Les moins

  • Encombrement lié à écran / poids
  • Gestion ISO / piqué quelconque
  • Réactivité photo moyenne
  • Prix (sans offre de remboursement)

Samsung Galaxy Camera

Compact sous Android

Assez bon

  • Qualité d'image
  • Réactivité
  • Ergonomie
  • Fonctionnalités


Vous aimerez aussi

Article du Mardi 18 Décembre 2012 par Aurélien Audy

Envoyer par mail Envoyer par mail
à partir de
329,00 €
à partir de
329,90 €
à partir de
359,90 €
à partir de
349,00 €
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Les offres d'emploi

Top logiciels Jeux d'action

Urban Terror
Urban Terror : Excellent FPS tactique, multijoueurs, gratuit et multiplateforme basé sur Quake III Arena !
Paintball 2
Version indépendante du mod pour Quake II
Live for speed
Simulation de course de voitures
Gunz
Libérez vos pulsions destructrices en pratiquant ce MMO mâtiné à la sauce FPS
Pirate Bay
Coulez les affreux pirates
80 in 1 Best Flash games
Retrouvez 80 Jeux Flash amusants dans un simple exécutable !
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité