Espace membre :
flechePublicité

// Samsung WB850F : le retour en force

Partager ce dossier

Publié par Aurélien Audy le Jeudi 5 Juillet 2012

Samsung WB850F

Nous concluions le test du WB700 en pointant le manque cruel d'innovation apporté par Samsung depuis le modèle précédent. Avec en arrière-pensée l'espoir que le constructeur coréen réagirait. Eh bien avec ce WB850F, Samsung semble avoir entendu le message. Récit d'un retour en force comme nous aimerions en voir plus souvent !

Samsung WB850F

Le Samsung WB850F


Prise en main et ergonomie du WB850F


Samsung WB850F 2
Le représentant de la gamme WB emblématique a changé et ça se voit ! Robe noire intégrale, prise de poids (de 222 à 248 g) et de formes (de 105 x 58,9 x 24,9 mm à 108 x 63 x 35 mm), le WB850F fait plus « pro ». La timide poignée du WB700 s'est étoffée et se voit maintenant recouverte d'un grip plastique, pas très adhérent, mais plus agréable qu'un simple contact métallique. Le flash a été intelligemment repositionné sur le dessus du boîtier en configuration pop-up (avec un bouton mécanique pour le sortir). L'objectif est serti d'une bague crantée inutile mais du plus bel effet.

Samsung WB850F 5
Samsung WB850F 3

Le WB850F adopte une poignée plus confortable et un flash pop-up


Le dos de l'appareil n'est pas en reste. Déjà, un grip de pouce fait son apparition : c'est toujours pratique. Ensuite, juste à côté, Samsung inaugure une commande Drive Speed des plus pertinentes. Cette dernière offre un accès rapide à la rafale (différentes vitesses sélectionnables ainsi que le mode avec rafale avec prévisualisation) et au bracketing. Samsung a également ajouté une roue codeuse autour de son pavé multidirectionnel. Enfin, le sélecteur de modes s'est rapproché du bord du boîtier, permettant une manipulation plus aisée au pouce. On notera l'apparition de trois nouvelles entrées : Wi-Fi, GPS et mode étoile. Nous en reparlerons plus loin. La finition est toujours très bonne, même si l'arrière de l'appareil est en plastique.

Samsung WB850F 6
Samsung WB850F 7
Samsung WB850F 4

Les commandes arrières, avec la nouvelle manette Drive speed, et le sélecteur de modes


Tous ces éléments confèrent une excellente ergonomie au WB850F ! Côté écran, la définition s'améliore, passant de 230 600 à 614 000 pixels, toujours sur 3 pouces. Et surtout le pauvre LCD en dalle TN s'est transformé en Amoled ultra visible. Un des plus beaux écrans du comparatif, mais qui souffre toutefois de la sur-saturation dont est friand Samsung. Autant sur un téléviseur les couleurs pétantes peuvent flatter la pupille, autant là l'écran ne donne pas une bonne indication de ce que sera la photo finale, qui, heureusement, sera moins saturée que l'écran ne le laisse croire. Samsung a par ailleurs bien modernisé son interface, qui n'était pourtant déjà pas si mal. C'est désormais une des meilleures qui soient ! Bien agencée, claire, même didactique et fluide. La touche Fn affiche en transparence l'ensemble des réglages de l'appareil, qu'on modifie alors à la volée via la manette de zoom.



Samsung propose une connectique micro USB et micro HDMI. Et il équipe son WB850F de la même batterie de 1 030 mAh que le WB700. Samsung ne communique pas sur l'autonomie du WB850F. Elle était de 220 vues sur le WB700, elle sera vraisemblablement inférieure sur le WB850F, surtout en cas d'utilisation du GPS et du Wi-Fi.

Samsung WB850F 8
Samsung WB850F 9

La connectique et l'emplacement batterie plus carte mémoire



Performances du WB850F : réactivité et optique


Samsung n'a pas réussi à booster toutes les performances du WB700, mais les principaux domaines ont progressé, c'est l'essentiel. Le WB850F passe ainsi un peu au-dessus de la moyenne, sans jamais briller, mais sans véritable lacune qui plomberait l'utilisation. Le démarrage est plus long que sur le WB700, le délai entre deux images à peine plus rapide. Le recyclage du flash, qui est réglable, s'est accéléré dans le meilleur des cas, mais reste assez long en pleine puissance. En revanche, l'autofocus a lui gagné en nervosité, au grand angle comme au télé. Même si en bout de focale, la mise au point peut parfois cafouiller (mais la focale s'est nettement allongée). La latence au déclenchement reste à peu près identique. Enfin la rafale a fait un bon conséquent en avant, passant à 10 im/s sur 10 vues dans le meilleur des cas. Il faudra par contre patienter une quinzaine de secondes pour reprendre la main.

Samsung WB850F timings
Mesures exprimées en secondes : la plus petite est la meilleure


Samsung WB850F 10
Samsung remporte le concours du zoom le plus polyvalent, avec une optique Schneider-Kreuznach 21X, équivalant à un 23-483 mm ! C'est donc aussi le zoom le plus grand-angulaire de notre sélection. Et pour pousser le bouchon jusqu'au bout, c'est Samsung qui propose la plus grande ouverture, f:2,8, au grand-angle. Le téléobjectif ouvre à f:5,9 au maximum. L'objectif profite toujours de la stabilisation optique de Samsung, qui permet d'obtenir des photos nettes à 483 mm sans trépied jusqu'à 1/20e de seconde.

Quid de la qualité ? C'est assez constant… dans le moyen. Un piqué correct mais sans plus au centre à toutes les focales, avec toujours des bords assez mous. Il n'y a rien de dramatique, mais ses plus gros concurrents que sont les appareils de Canon, Fujifilm, Panasonic et Sony font mieux. En revanche, le bokeh obtenu à 483 mm est particulièrement plaisant. Et le rendu Schneider-Kreuznach très contrasté apporte également une touche particulière aux images.

Samsung WB850F_ contraste et bokeh
Samsung WB850F_pas d'aberration

Sur la première image, on notera la douceur du bokeh (483 mm) et la densité de l'image très contrastée, sur la seconde on notera l'absence d'aberration


La distorsion est forte à 23 mm, mais elle revient dans les standards habituels au fur et à mesure où l'on zoome. Et le WB850F gère très bien les aberrations chromatiques ! Donc dans l'ensemble, en prenant en compte l'ampleur du zoom, le compact de Samsung s'en sort tout de même pas si mal.

Qualité d'image et hautes sensibilités



Le WB700 utilisait encore un capteur CCD, le WB750 inaugurait un CMOS rétro-éclairé de 12,5 MPix, ce WB850F passe sur un CMOS BSI de 16,2 MPix. Une belle progression de la part de Samsung ! Mais le constructeur gère-t-il son capteur correctement ? À 100 et 200 ISO, pas de souci, même si on sent à cette dernière sensibilité qu'un lissage ne devrait pas tarder à arriver, donnant le ton pour la suite. Et effectivement à 400 ISO, le WB850F commence à nettoyer ses images, en décapant quelques détails au passage. Le rendu apparaît ainsi propre de loin, mais ceux qui voudront travailler précisément leurs images manqueront un peu de matière. À 800 ISO, c'est encore exploitable, mais bien délavé. La comparaison avec le HX20V ou le Canon SX260 HS par exemple fait assez mal…

A 1 600 ISO, les images moutonnent bien, il va falloir se contenter d'une visualisation écran ou un petit 10 x 15 cm. Enfin à 3 200 ISO, on a perdu la majorité des informations de l'image : un grain assez grossier envahit la scène. Il y a des progrès considérables de faits par rapport au CCD du WB700. Mais des progrès sur quelque chose qui n'était pas terrible ne font pas du WB850F un as des hautes sensibilités. La concurrence fait encore mieux.

Image: 1/12 | Lancer le diaporama
 
 
 


Samsung ne propose pas de mode avec prises de vues multiples combinées pour obtenir des résultats plus propre par faible luminosité, dommage. Peut-être sur la prochaine mouture. Le WB850F produit des images prêtes à l'emploi, avec une colorimétrie assez vive par défaut (mais moins que ce que l'écran indique). L'exposition est la plupart du temps très bonne, parfois légèrement en deçà de ce qu'elle devrait être. La balance des blancs accomplit un travail remarquable, bien qu'un soupçon chaude. Bref il n'y a pas grand chose à redire.

Samsung WB850F_expo1
Samsung WB850F_expo2

Deux exemples d'exposition délicate où le WB850F s'en est bien sorti. Il a à peine sous exposé la première, ce qui est préférable au passage


Fonctionnalités et vidéo


C'est dans ce domaine précis que le WB850F se distingue haut la main de ses concurrents. Outre les fonctions habituelles des compacts avancés (mise au point manuelle, réglage du flash, bracketing d'exposition et de balance des blancs, réglages fins de la balance et des valeurs de netteté, contraste et saturation, etc…), le WB850F grouille de modes de prise de vue originaux, localisés dans le menu étoile. Certes ils ne sont pas tous utiles : le Magic Frame, la Prise de vue fractionnée, le Pinceau artistique ou encore le Picture in picture relèvent du divertissement… un instant. Plus à notre goût, le mode Réal. Vidéo créative permet d'effectuer des petits montages vidéo à base d'images, avec choix d'un thème et d'une musique. Mais surtout la HDR, la 3D et les panoramiques à la volée.

Samsung WB850F sans HDR
Samsung WB850F HDR

Sans HDR puis avec


Côté HDR, on reprochera au WB850F de rehausser les lumières en même temps (mais pas autant) qu'il débouche les ombres. Ça peut quand même servir. La 3D n'est que très moyennement convaincante. En revanche, Samsung propose des panoramiques réussies. Des panoramiques, parce qu'en plus de celle maintenant habituelle à main levée (avec rendu en temps réel chez Samsung), le constructeur propose une panoramique avec suivi de sujet en mouvement. Ca fonctionne plutôt bien pour décomposer un mouvement, si tant est que celui-ci n'est pas trop rapide. Par contre la taille est limitée à 640 pixels de haut au maximum.

Samsung WB850F panoramique normale
Samsung WB850F panoramique mouvement

En haut la panoramique normale, en bas celle avec suivi du mouvement


Mais ça n'est pas tout, puisque le Samsung WB850F propose également la connectivité Wi-Fi et le GPS les plus complets qui soient ! Côté Wi-Fi, le menu dédié sur le sélecteur de modes propose sept entrées : MobileLink (transfert des photos du WB850F vers un smartphone, via une application iOS et Android), Remote Viewfinder (utilisation du smartphone comme écran déporté), Réseaux sociaux (Facebook, Picasa, You Tube et Photo Bucket), Courriel, Cloud (sur le service de Samsung), Sauvergarde automatique (sur ordinateur) et TV Link (pour envoyer ses images sur son téléviseur). Les applications que nous avons testées (Mobile Link, Remote Viewfinder et Courriel) fonctionnent parfaitement bien !

Samsung WB850F ?cran3
Samsung WB850F Wi-Fi MobileLink

Le compact de Samsung embarque la connectivité Wi-Fi la plus aboutie à ce jour !


Côté GPS, le WB850F propose une vraie cartographie (cartes Navteq à télécharger sur le site de Samsung), avec boussole, gestion des points d'intérêt, ajout de repères, etc. Le plus complet des GPS avec celui du TZ30, qui a pour seul défaut un temps de fixation des satellites plus long que les autres (entre 1 et 2 minutes).

Samsung WB850F GPS_2
Samsung WB850F GPS_1
Samsung WB850F GPS_3

Le système GPS le plus complet de sa catégorie !


Enfin en matière de vidéo, le WB850F reprend les atouts du WB750, à savoir une capture en 1080p à 30 im/s, encodée en AVC à 10,7 Mbps, et placée dans un conteneur MP4. Pas mal, mais nettement inférieure à ce que produisent les compacts de Panasonic et Sony. La stabilisation fait son office, l'autofocus un peu moins. Et l'audio est assez moyen (AAC 128 Kbps @ 32 kHz).

Conclusion

Par rapport au dernier WB que nous avions testé, à savoir le WB700, ce WB850F marque une progression assez spectaculaire. Et même par rapport au modèle intermédiaire, le WB750 (que nous n'avions pas testé), les innovations demeurent nombreuses. Une des meilleures ergonomies, un zoom très généreux et des fonctionnalités riches, uniques pour certaines (sept modes Wi-Fi, panoramique avec suivi de sujet) et efficaces dans l'ensemble. Le WB850F n'est certes pas le plus rapide des compacts à zoom puissant, et il va encore falloir que Samsung travaille sur le traitement des hautes sensibilités, en progrès, mais encore nettement inférieur à ce qu'accomplissent les leaders du domaine. Mais le WB850F procure tout de même une grande satisfaction à l'usage. Si vous n'êtes pas un photographe noctambule, vous pourrez vous laisser séduire.

Les plus

  • Le plus gros zoom / 23 mm à f:2,8
  • Wi-Fi génial / GPS complet
  • Panoramiques / HDR / réglages
  • Ergonomie / écran confortable

Les moins

  • Hautes sensibilités améliorables
  • Objectif moins piqué que d'autres
  • Autonomie juste / écran trop saturé
  • Vidéo sans plus

Samsung WB850F

Compact à zoom puissant

Très bon

  • Qualité d'image
  • Réactivité
  • Ergonomie
  • Fonctionnalités

// Appareil photo : Dossiers relatifs

Vous aimerez aussi

Article du Jeudi 5 Juillet 2012 par Aurélien Audy

Envoyer par mail Envoyer par mail
à partir de
373,89 €
à partir de
373,90 €
à partir de
214,90 €
à partir de
214,90 €
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Les offres d'emploi

Top logiciels

Athan (Azan) Basic
Logiciel d'appel à la prière des Musulmans : Athan (Azan) Basic !
Salaat Time
Heures de prière pour les musulmans
Qir'at Quran Reciter pour PCs
Par Guided Ways Technologies
Prayer Times PC
Reconnaître les heures de prière
The Koran
Logiciel de lecture du Coran.
Holy Quran
Translitération du Coran.

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité