Test Sony VAIO VPCEH : des perfs un peu justes...

Sony VAIO VPCEH1M1E/B
Le japonais Sony a pour habitude de livrer des PC à l'esthétique soignée, et ce Vaio VPCEH ne fait pas exception. Mais les composants choisis par le constructeur ne semblent pas au niveau. Test.

Présentation

Sony Vaio VPCEH
Caractéristiques techniques
Réf. exacte 1M1E/B
Ecran - Définition 15,5" pouces WXGA
1 366 x 768 pixels
Processeur Intel Core i3-2310M 2,1 GHz
Nombre de cœurs 2 avec HyperThreading
Mémoire vive 2 x 2 Go DDR3 1 333 MHz
Carte graphique
NVIDIA Geforce GT 410M
Stockage 500 Go 5 400 RPM
Seagate Momentus
Wi-Fi 802.11 b/g/n (AR9285)
Bluetooth 3.0 + HS
Lecteur de cartes SDXC, SDHC, MS, MS Pro
Connectique PC 4 USB 2.0, Ethernet Gigabit
Connectique A/V HDMI, VGA, casque, micro
Webcam 0,3 Mpix
Clavier 105 touches chiclet avec pavé numérique
Touchpad 76 x 46 mm, 2 boutons
OS Windows 7 Home Premium 64 bits
Garantie 1 an
Batterie 6 cellules 4000 mAh
Dimensions 369,8 x 248,4 x 31,3 mm
Poids (avec batterie)
2,38 Kg
Ce Sony Vaio est séduisant ! Si on le place à côté des certains autres portables de ce comparatif, la différence est significative. La qualité de finition est très bonne et le look est clairement réussi, notamment grâce à l'utilisation de plastiques de bonne qualité. Que ce soit au niveau des repose-poignets ou de la coque, on retrouve en effet un revêtement dont le relief est agréable au toucher et qui a le mérite de ne pas trop « marquer ».

Sony Vaio VPCEH

Le clavier repose quant à lui sur une surface gris anthracite qui inspire confiance et apporte un vrai plus sur le plan esthétique. Et les bonnes surprises de s'enchaîner : avec 2,38 Kg seulement, ce Sony Vaio VPCEH est le plus léger des portables 15,6 pouces. Quant à ses dimensions, elles sont également plus réduites que celles des autres portables de cette catégorie. Bref, du point de vue de l'esthétique et de la finition, c'est un carton plein pour Sony !

On est un peu moins enthousiasme en revanche en ce qui concerne l'écran de ce Vaio. Il est dans la moyenne des dalles de ce comparatif, et si son aspect brillant génère des couleurs flatteuses, il est aussi à l'origine d'un grand nombre de reflets.

Sony Vaio VPCEH

Enfin, le son issu des enceintes de ce portable est puissant, clair, et propose même une réponse dans le spectre grave. Il est donc meilleur que la moyenne, mais demeure moins bon que ce que l'on peut entendre sur le portable MSI, et plus encore sur le Dell XPS 15.

Composants, équipements

D'extérieur donc, ce portable est très séduisant. Qu'en est-il maintenant de ses entrailles ? Là, les choses se gâtent sérieusement malheureusement... En effet, Sony a choisi un Core i3-2310M pour animer son Vaio. Ce n'est pas un mauvais choix en soi, mais les performances seront plus limitées que sur un portable équipé d'un Core i5. D'autant que côté affichage, ce n'est pas mieux : si le GeForce GT 410M est bien de la même génération que les GT 520M , 525M ou 540M (le nom est trompeur...), ses caractéristiques techniques et donc ses performances sont moindres qu'un GeForce GT 520M déjà poussif. Il ne faut donc pas attendre des miracles de ce Vaio !

Ça ne s'améliore pas lorsque l'on passe au stockage, puisque Sony a opté pour un disque Seagate dont la capacité est réduite (500 Go) et dont la vitesse reste faible (5 400 tours par minute). La quantité de mémoire vive est en revanche plus raisonnable : ce sont deux modules de 2 Go de DDR3 1 333 MHz qui épaulent cette configuration.

Sony Vaio VPCEH
 
Sony Vaio VPCEH

L'équipement est également en demi-teinte : si l'on aime la partie connectivité (Wi-Fi 802.11n, Bluetooth 3.0), ou la présence de 4 ports USB, on regrette l'absence d'USB 3.0, de port eSATA tandis que la webcam est de piètre qualité : avec ses 0,3 mégapixel, il ne fallait pas s'attendre à mieux qu'une image mal définie et bien trop sombre par défaut, malgré l'outil de configuration livré par Arcsoft.

Webcam Sony

Pour le reste c'est du classique, avec de l'Ethernet gigabit, une sortie HDMI et une autre au format VGA, la connectique audio traditionnelle et un lecteur de cartes-mémoire 4-en-1. Sony a également pris soin d'ajouter un lecteur du format maison, le MS Pro Duo. Quant à la batterie qui équipe ce Vaio, elle semble un peu juste sur le papier : avec ses 4 000 mAh, elle propose la capacité la plus faible de ce comparatif.

Sony Vaio VPCEH

Ergonomie

Un bon point sur l'aspect et la finition, un mauvais pour la configuration : l'ergonomie sera déterminante ! Et ce sera difficile de trancher, tant le clavier est intéressant et le touchpad en retrait. Commençons par ce dernier : son principal défaut est sa taille, trop petite à notre goût, à l'image du dispositif qui équipe les portables Packard Bell, MSI ou Toshiba. Comme souvent, ce touchpad bénéficie du mutlitouch qui autorise une fonction de défilement vertical plutôt efficace, et d'une fonction de zoom tout aussi intéressante. Mais toutes deux auraient inévitablement gagné à bénéficier d'un touchpad plus grand.

Sony Vaio VPCEH

Les deux boutons placés sous ce dispositif de pointage ne nous ravissent pas non plus. Il y a fort à parier que leur fonctionnement se dégradera avec le temps, étant donné la qualité de construction proposée ici. C'est le seul point noir à noter au sujet de la fabrication de ce Vaio.

Sony Vaio VPCEH

Concernant le clavier en revanche, on est plutôt conquis. Sony a bien utilisé toute la largeur de son portable et propose un clavier chiclet sur lequel on est à l'aise. Les touches les plus utilisées comme Enter ou le retour chariot possèdent une taille tout à fait suffisante, seule la tabulation a été quelque peu sacrifiée. On regrette également que le pavé directionnel ne bénéficie pas de plus d'espace. Reste que globalement, c'est plutôt bon, et vous n'avez aucun risque de voir s'enfoncer ce clavier tant la surface qui le supporte semble bien rigide.

Sony Vaio VPCEH
 
Sony Vaio VPCEH

Outre les raccourcis classiques que l'on trouve sur ce clavier (désactivation du touchpad, mise en veille, réglages luminosité ou volume sonore), ce Sony Vaio dispose de trois boutons spécifiques, placés au dessus du clavier. Le premier, marqué Assist, lance le Vaio Care. Cet utilitaire maison vous donne de nombreuses informations sur l'état de santé de la machine, vous permet de diagnostiquer les éventuels ralentissements, mais est également capable d'optimiser votre Vaio via un module dédié.

Sony Vaio VPCEH

Le raccourci Web peut sembler moins utile, puisqu'il ouvre simplement votre navigateur favori... Sauf si vous l'utilisez avant de lancer Windows : dans ce cas, il lance en une vingtaine de secondes une distribution GNU/Linux très allégée qui vous donne accès au Web via le navigateur Splashtop.

Vaio Care

Enfin le bouton Vaio permet d'accéder à Media Gallery, une interface très « Sony » qui vous propose de naviguer parmi votre contenu multimédia. Une application et donc un raccourci qui nous semble moins intéressant que les deux précédents.

Sony Media Gallery

Notez également la présence d'un bouton spécifique placé sur l'arête avant du portable : il permet de désactiver les connexions sans fil, que ce soit le Wi-Fi ou le Bluetooth. Si vous souhaitez désactiver l'une ou l'autre des connexions, il faudra passer par le Smart Network.

Derniers éléments de cette suite logicielle : le PMB (pour Picture Motion Browser) importe des vidéos ou des photos vers votre PC pour les parcourir ou même les partager sur la toile via les modules Youtube, Dailymotion, Facebook, Flickr ou Picasa. Enfin, Magic-i de Arcsoft permet de régler les paramètres de la webcam.

Logiciels Vaio


Performances

Compteur performance

Que donne ce portable face à ses concurrents ? Quelles sont ses performances en terme de calcul brut, d'affichage 3D, de consommation et d'autonomie ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés sur les pages suivantes :

Notre avis

Il y a du bon et du mauvais dans ce Sony Vaio. Les performances de ce modèle sont clairement en retrait face aux autres portables de ce comparatif, à cause d'un duo de composants (Core i3-2310M et GeForce GT 410M) relativement peu performants. Autre grief de mécontentement, le touchpad, trop petit pour offrir une ergonomie convenable.

En revanche, si les performances ne vous intéressent pas, vous pourriez craquer. Car son design est parmi les plus réussis, son poids est peu élevé, le clavier est très bon, le son et l'affichage sont corrects et l'autonomie de ce portable dépasse les 4h d'après notre protocole, ce qui place le Vaio en quatrième position. Quasiment un exploit compte tenu de la capacité de sa batterie (seulement 4 000 mAh). On aurait attendu un équipement un peu meilleur, mais à 500 euros, cela reste correct.

Sony Vaio VPCEH

Les plus
+ Le design, la finition
+ Clavier bien conçu
+ Autonomie très correcte
+ Le prix
Les moins
- Performances générales
- Touchpad trop petit
- Equipement un peu léger
3
Performances
Autonomie
Ergonomie / Finition
Positionnement tarifaire


Modifié le 11/07/2012 à 11h42
Commentaires